Qui dit-on que je suis ?

Qui dit-on que je suis ?

C’est dans l’évangile de Matthieu au chapitre 16, que nous est dressé le contexte de deux questions posées par Jésus à ses disciples. La première est posée au verset 13 « Qui suis-je aux dires des hommes, moi le Fils de l’homme ? ». La seconde au verset 15 « Et vous, qui dites-vous que je suis ? »

Alors qu’un jour je méditais sur ce passage, ces questions m’apparurent comme existentielles, et même au-delà, le but final étant céleste. Cette question posée aux disciples, et à laquelle durent aussi répondre le Sanhédrin, cour suprême juive, et même Rome via le gouverneur Ponce Pilate, demeure encore aujourd’hui. En effet, au-delà d’un simple sondage d’opinion, par un homme qui voudrait jauger sa cote de popularité, il s’agit d’un sondage de cœur.

Remarquez, dans les réponses apportées par les disciples, la considération que l’opinion publique a de Jésus et la réponse de chacun d’eux à cette question vont souvent de pair. Incontestablement, la société dans laquelle vous évoluez, ses us et coutumes, ses lois, son histoire, sa religion, l’éducation reçue bref, tous ces éléments socioculturels ont certainement une influence sur la réponse que vous pourriez donner.

Toutefois, existe-t-il un homme dans l’histoire de l’humanité qui suscite autant la controverse ? Soit qu’on l’aime ou qu’on le haïsse, qu’on l’adore comme Dieu ou qu’on le conteste, qu’on le respecte comme un saint prophète empreint d’une morale et d’une sagesse sans pareil ou qu’on l’étudie comme un pur phénomène religieux, une chose est certaine : il ne laisse personne indifférent ! Jésus intrigue, dérange, divise, inspire et influence bon gré malgré, comme jamais personne avant ni après lui ne l’a fait ! Il transcende l’espace et le temps qui désormais, se définit par rapport au jour de sa venue dans ce monde !

Mais plus que le temps, c’est le cœur de l’homme que Jésus veut marquer et ramener à Dieu, des existences auxquelles il veut redonner leur véritable sens. Afin qu’une fois éclairé sur la personne de Jésus, celui qui l’aura rencontré puisse parler de sa vie avant, et après Jésus-Christ !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • Eudamise Il y a 3 années, 7 mois

    Pour moi Jésus est le fils de Dieu mon Seigneur et mon sauveur mon libérateur et mon tout sans lui je ne suis rien. Amen
  • DominicroiT Il y a 6 années, 5 mois

    Amen , mon fils est musulman, nous en discutons souvent , je lui envoi le texte ,,,à méditer : notre Seigneur est Sauveur ,,, Qui dit-on que je suis ?Il est "Je suis"