Qui s'abaisse sera élevé.

Qui s'abaisse sera élevé.

Lecture : Luc 14 : 1-11.
" Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l'un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l'observaient. Et voici, un homme hydropique était devant lui. Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens: Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat? Ils gardèrent le silence. Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya. Puis il leur dit: Lequel de vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat? Et ils ne purent rien répondre à cela."

L'opposition contre Jésus ne cesse de grandir. Comme nous avons eu l'occasion de le voir au chapitre 13, ses ennemis sont prisonniers de la tradition et des règles et ces choses sont devenues plus importantes que les personnes qui souffrent ! Jésus dénonce leur hypocrisie en leur faisant remarquer qu'ils n'hésitaient pas à faire des efforts le jour du Sabbat quand il s'agit de sauver un enfant ou un bœuf, mais lui n'a pas le droit de guérir un homme le jour du Sabbat !

Cet homme souffre d'hydropisie, de rétention d'eau ; L'hydropisie est le résultat d'une déficience de la fonction cardiaque dans laquelle le cœur n'est pas capable de pomper et de faire circuler tout le sang,! Jésus qui n'a jamais changé va le guérir, un jour de Sabbat ! N'y a-t-il pas des gens aujourd'hui prisonniers de doctrines étranges, disant que les guérisons ne sont plus pour notre époque ! Le Dieu Tout Puissant a-t-il une époque où il a compassion du malade, et une époque où il ne s'en soucie plus !!! La Bible, elle, déclare que "Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement."
Héb. 13 : 8

"Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu'ils choisissaient les premières places; et il leur dit:

Lorsque tu seras invité par quelqu'un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu'il n'y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi, et que celui qui vous a invités l'un et l'autre ne vienne te dire: Cède la place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d'aller occuper la dernière place.

Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t'a invité viendra, il te dise: Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi.

Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé."

1 –Une fois encore, remarquez de quelle façon remarquable Jésus a enseigné !

a / - Une simple petite parabole sur des invités venus à des noces, et ensuite Jésus applique le principe spirituel.

• Si vous voulez grimper plus haut, il faut pousser, se battre, griffer, et se frayer son chemin vers le haut…

c / - Mais Jésus dit le contraire. Pour atteindre le sommet, c'est vers le bas !
En d'autres mots, si vous voulez promouvoir votre moi orgueilleux, vous finirez humilié !

d / -


• Si vous voulez atteindre le sommet, il faut monter !
V. 11 - "Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé."

b / - C'est encore un des merveilleux paradoxes de Jésus en complète opposition avec les pensées de ce monde ! Le monde dit :
Jac. 4 : 10 - "Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera."

Ainsi, contrairement à ce que le monde vous enseigne, le chemin de l'élévation c'est vers le bas, et celui de l'humiliation c'est de pousser vers le haut…
Nous allons donc voir ensemble l'orgueil et l'humilité :

I - Le problème avec l'orgueil

2 – "Je suis le centre de l'univers !"

a / - En observant ces Pharisiens, Jésus a remarqué qu'ils essayaient tous d'avoir la meilleur place pour le repas.

Aujourd'hui encore, au Moyen Orient et en Extrême Orient, les places sont clairement définies pour les repas… L'hôte s'assoit à une certaine place autour de la table ronde, et l'invité d'honneur s'assied à sa droite. La deuxième personne plus importante, s'assied à sa gauche, et ainsi de suite.

b / - Quand Jésus a vu les façons d'agir de ces hommes, il a discerné le poison de l'orgueil dans leur vie.
L'orgueil n'est pas un problème limité seulement à cette époque lointaine, c'est aussi un problème actuel !
Nous allons ensemble voir deux choses qui font de l'orgueil un réel problème :

3 – Premièrement : C'est difficile de le reconnaître en nous-mêmes :

a / - Quelqu'un a dit que l'orgueil est la seule maladie qui rend tous les autres malades, sauf la personne qui en est atteinte !

Dans les 7 péchés mortels retenus par l'Eglise Catholique, l'orgueil est appelé la vanité ! Le peintre hollandais, Bosch, a peint un tableau représentant chacun des 7 péchés, et en ce qui concerne celui de la vanité, il a peint une femme se regardant dans un miroir qui est tenu par le diable !

b / - Nous voyons toujours l'orgueil et la vanité chez les autres, mais nous sommes aveugles quand il s'agit de le voir chez nous.

Illustration :
Vous avez peut-être entendu parler de cette monitrice du culte des enfants qui avait ce jour-là raconté l'histoire de Luc 18 : 9, le Pharisien orgueilleux qui disait, "O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes," alors que pour le publicain il est écrit, "Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur."

Après avoir montré aux enfants l'attitude orgueilleuse du Pharisien et l'humilité du publicain, la monitrice dit aux enfants, "mes enfants, nous allons remercier Dieu de ce que nous ne sommes pas comme le Pharisien !"

c / - Nous pouvons créer un test que nous nommerions le
Q.V. (Quotient de Vanité.) Répondez par oui ou par non selon que cela vous concerne ou pas !

1. J'aime être le centre d'attention O/N
2. Je crois que je mérite le meilleur O/N
3. Mes conversations sont pleines de "Moi…Je…" O/N
4. Je trouve difficile d'admettre que je me suis trompé O/N
5. Je passe rarement un miroir sans me regarder O/N
6. Têtu ! Je n'aime pas qu'on me corrige ou qu'on me fasse changer O/N
7. Je suis facilement blessé O/N
8. Je n'ai pas de patience avec les erreurs des autres O/N
9. je ne reçois pas assez d'appréciation pour tout que ce je fais O/N
10. Je suis offensé si je rends un service et ne reçois pas un "merci." O/N
11. Je demande rarement de l'aide, parce que je fais mieux le travail moi-même O/N
12. Je suis content de ce que je n'ai répondu OUI à aucune question ! O/N

d / - Si vous avez répondu OUI, une ou plusieurs fois, cela révèle de l'orgueil dans votre vie. S'il n'y a pas un seul OUI, alors vous vous mentez à vous-même ! Nous voyons facilement l'orgueil chez les autres, mais difficilement chez nous ! Un autre problème avec l'orgueil c'est :

4 – Deuxièmement : Il mène à la ruine :

a / - La Bible dit : "L'arrogance précède la ruine, Et l'orgueil précède la chute. Mieux vaut être humble avec les humbles Que de partager le butin avec les orgueilleux."
Ainsi Jésus est en train de nous dire, "Si vous voulez être sûrs d'aller à la ruine, laissez l'orgueil prendre le dessus !"

"Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.

Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse."

c / - Il a voulu s'élever, il est tombé. "Quiconque s'élève sera abaissé."

Dans le Jardin d'Eden, Satan a glissé dans l'oreille de Eve, "Si tu manges de ce fruit tu seras comme Dieu !" C'était un mensonge, mais Eve l'a gobé. Les gens continuent encore à avaler les histoires de Satan. Tu n'as pas besoin de Dieu, tu n'as pas besoin de Jésus, sois ton propre Dieu !

d / - En mangeant du fruit, Eve croyait qu'elle s'élevait à un niveau supérieur de conscience, mais elle a été précipitée hors de ce parfait environnement qu'était le Jardin d'Eden. L'orgueil mène à la ruine!

• Mohamed Ali (Alias Cassius Clay) a prétendu être le plus grand boxeur de tous les temps. Il aimait crier, "Je suis le plus grand !" Un jour il s'est trouvé dans un avion de ligne et un membre d'équipage lui a demandé de boucler sa ceinture de sécurité. Ali a répondu, "Superman n'a pas besoin de ceinture de sécurité." Le responsable de cabine lui dit, "Superman n'a pas non plus besoin d'un avion, alors bouclez votre ceinture !"

II - L'humilité est honorable

5 – La véritable humilité c'est que je me vois comme Dieu me voit :

a / - Avez-vous rencontré beaucoup de gens qui vous demandent, "Comment puis-je être plus humble ?"

La question la plus souvent posée est, " Comment avoir du succès ?" Ou "Comment puis-je arriver au sommet de la réussite ?" Allez à la FNAC, ou dans une librairie importante, et demandez, où puis-je trouver des ouvrages sur, "Comment être plus humble ?" On vous regardera certainement comme si vous débarquiez de Mars.

b / - Pourtant la Bible ne cesse de nous dire combien l'humilité a de la valeur. L'humilité est sans cesse mise à l'honneur ! Pro. 29 : 23

"L'orgueil d'un homme l'abaisse, Mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire."

c / - L'humilité ce n'est pas d'avoir une pauvre image de soi et se dire "je suis une mauviette !"

• D'un côté je suis un pécheur qui mérite la mort et l'enfer---Pourtant je suis enfant de Dieu !
• Paul dit, dans Rom. 7, "Misérable que je suis !" Mais dans Rom. 8, "Nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ !"

d / - Paul était-il dans la confusion ? NON ! Il a appris l'équilibre…

• Jean 15 : 5 - "Sans moi vous ne pouvez rien faire !"
• Phil. 4 : 13 - " Je puis tout par celui qui me fortifie."

e / - Avec des paroles semblables vous êtes immunisés contre les échecs émotionnels qui vous empêcheraient de tenter de grandes choses pour Dieu !

Quelqu'un a dit que Dieu a façonné le corps humain avec sagesse, de sorte que vous ne puissiez pas vous caresser dans le dos, mais aussi que vous ne puissiez pas vous donner des coups de pieds !

Illustration :
Quelqu'un a raconté une belle histoire sur l'ânon que Jésus a monté en entrant à Jérusalem. Cet ânon était si heureux d'avoir été choisi qu'il a levé bien haut sa tête quand ils sont entrés dans la ville. Il se délectait des chants de louanges et se régalait de marcher sur les branches sous ses sabots. Il savourait toute cette attention qui leur été apporté. Une semaine plus tard, l'ânon voulut jouir encore de tout cela. Il est revenu en trottinant suivant le même parcours, mais cette fois-ci les gens n'ont même pas fait attention à lui. Il a dit, "Où sont les branches de palmier, ne savez-vous pas qui je suis ?" Mais les gens qui l'ont entendu lui jetèrent plutôt des pierres. L'ânon s'est mis à parcourir les rues de Jérusalem en disant, "Où sont donc les chants de louanges à mon égard ? Vous ne vous souvenez plus de moi ?" Mais à l'intérieur de la ville personne ne faisait attention à lui, ils l'ont chassé hors de la ville. Le petit ânon s'en retourna chez lui découragé et humilié. Quand sa mère le vit, elle lui dit, "Tu es un petit insensé. Ne sais-tu pas que sans Jésus tu n'es rien ?" Et ça c'est vrai pour nous. Sans Jésus nous ne sommes rien, mais avec lui nous pouvons tout faire. Et ça c'est l'humilité !

6 – La véritable humilité se révèle à la façon dont je traite les autres :

a / - Considérez les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.

Mais il s'est surtout humilié quand il prit la place des criminels que nous étions, et il a accepté de mourir de cette mort infâme sur le bois de la croix…

c / - Qu'est-ce que Dieu a fait, suite à cette humilité volontaire et à cette mort en sacrifice pour les pécheurs ? Paul dit :

"C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père".

Phil. 2 : 5 "Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, (2-8) il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix."

b / - La nuit avant la crucifixion, les disciples étaient bien trop imbus d'eux-mêmes pour accomplir le travail d'un esclave, celui de laver les pieds, alors Jésus a pris la place du serviteur et commença à laver les pieds de ses disciples !
 Phil. 2 : 9 Quiconque s'abaisse sera élevé!

Illustration : Deux des plus grands prédicateurs anglais au 18ème siècle étaient, John Wesley et George Whitfield. Le premier était Arminien et le second Calviniste. Leur désaccord s'étalait sur la place publique. Un reporter voulant attiser la flamme de la controverse demanda à Whitfield, "Pensez-vous voir Mr Wesley au ciel ?" Il répondit, "Non, je ne pense pas voir Mr Wesley au ciel…C'est un serviteur de Dieu si fidèle qu'il sera si près du trône et moi si loin que je ne le verrais pas"
La véritable humilité c'est d'avoir une évaluation honnête de ce que vous êtes…Telle que la Bible nous en donne la description !

Illustration :
J'ai lu l'histoire drôle d'une grenouille qui voulait partir passer l'hiver avec les oiseaux dans le sud. C'était trop loin pour y aller en sautillant, et elle ne pouvait pas voler. Alors elle s'est mise à y réfléchir et trouva finalement une solution. Elle persuada deux de ses amis oiseaux à tenir chacun le bout d'un bâton dans leurs becs et elle, la petite grenouille, s'accrocherait au milieu du bâton avec sa bouche. Les oiseaux se sont envolés et la grenouille était suspendue au centre du bâton que les oiseaux tenaient dans leurs becs.

A un certain moment, ils sont passés au-dessus d'un couple de fermiers qui observaient la scène. Un fermier dit à l'autre, "Quelle idée formidable ! Celui qui a eu cette idée est un génie ! Je suppose que c'est un de ces oiseaux qui a eu cette idée !"

Quand la grenouille a entendu cela, elle n'a pas supporté qu'on accorde les mérites aux oiseaux, alors que c'est elle qui avait eu cette bonne idée ! Alors elle a ouvert la bouche pour dire…"J'ai…j'ai…j'ai…" et bien sûr, elle est tombée au sol !

La morale de cette histoire est : Si c'est quelqu'un d'autre qui est félicité pour la bonne idée que vous avez eue, il vaut mieux gardé sa bouche fermée !

Vous connaissez l'histoire du corbeau et du renard, "Il ouvre UN LARGE BEC et laisse tomber sa proie !" Pour avoir le fromage, le renard a joué sur la vanité du corbeau… "Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix des hôtes de ces bois !"

b / - Le plus grand danger de l'orgueil se voit dans le diable lui-même. Avant la création du monde, Satan était un ange magnifique nommé Lucifer. Mais il a laissé l'orgueil et l'ambition pénétrer son cœur et il finit par se rebeller contre le Tout Puissant.
Es. 14 : 12
1 commentaire
  • mamanlion Il y a 1 année, 5 mois

    Dieu et Lui seul est digne de nos louanges car tout ce que nous faisons , c'est Lui qui l'accomplit au travers de nous et sans Lui , nous ne sommes RIEN ! Cessons de croire que nous sommes supérieur aux autres , nous étions des pécheurs et c'est uniquement par grâce que nous sommes sauvés !