Rectification

Rectification

Il se développe en ce moment un phénomène grandissant et inquiétant si on le considère d'un point de vue biblique : la louange, la prière et l'adoration au Saint-Esprit. De plus en plus de livres sont écrits à ce sujet. Certains sont bons, d'autres contiennent de grandes et belles vérités et de beaux témoignages mais aussi des affirmations arbitraires émanant de déductions humaines et sentimentales n'étant basées sur aucune démonstration biblique cohérente. Il faut pour laisser ce qui n'est pas bon un sens critique éveillé (cela ne signifie pas pinailler !) et une bonne connaissance des Écritures et de la doctrine.

Vendredi soir nous étions en train de répéter les chants pour notre culte de dimanche lorsque je remarquai que les paroles d'un chant disait "chante pour l'Esprit Saint". Avec beaucoup de délicatesse et en expliquant le mieux possible je fis la rectification suivante : "par l'Esprit Saint".

Lorsqu'on aborde ce genre de sujet, on risque de se faire passer pour un rabat-joie, un anti-Saint-Esprit, un justicier des causes futiles, un démodé ou encore un homme peu spirituel. En rentrant à la maison je me suis interrogé et j'ai interrogé le Seigneur pour être assurer que je ne m'opposais justement pas à l'action du Saint-Esprit et que je saisissais justement le sens des Écritures qui restent notre seule autorité en matière de foi.

Le lendemain matin mon épouse rencontra une chrétienne qui lui demanda de lire un petit journal qu'on lui avait donné. Je le consultais et découvris sur une des pages de couverture le programme détaillé des réunions du week-end de cette Église annonçant ceci à plusieurs moments : "louange au Saint-Esprit" ou encore "Réunion du Saint-Esprit". Après quelques minutes je me souvins de la rectification de la veille et de mon désir d'être équilibré et juste dans ce domaine...

La première chose que j'aimerais dire c'est que la Bible n'interdit pas de prier, de parler avec ou de louer le Saint-Esprit. Mais elle, qui est inspirée par ce même Esprit, n'encourage, ni n'invite, ni enseigne nulle part à le faire. En effet on ne trouve aucun texte dans le Nouveau Testament où Jésus, les apôtres et les disciples le font ou nous enseigne à le faire.

C'est pourquoi ceux qui enseignent à le faire ne peuvent s'appuyer sur aucun texte explicite : on peut toujours faire dire à la Bible ce que l'on veut entendre bien-sûr ! Mais soyons sérieux. C'est pourquoi j'ai employé le terme : rectification pour nous exhorter à accomplir, sans condamnation, ce qui est juste et parfait.

Col 1:28 C'est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ.

Rappellons que le Saint-Esprit est une personne à part entière. Il est la troisième personne de la divinité parfaitement un avec le Père et le Fils.

Il possède une volonté, a des sentiments : on peut l'attrister par exemple (Eph 4:30).
Le Sain-Esprit vit en nous, notre corps est son temple (1Cor 6:19). Nous ne pouvons donc pas ignorer que cette personne divine vit avec nous tous les jours de notre existence. Le Saint-Esprit nous parle, nous conduit, nous instruit... communique donc avec nous ! Merci au Seigneur pour la présence du Saint-Esprit !

Néanmoins son but n'est pas de communiquer avec nous (comme on le ferait dans une conversation téléphonique) mais de nous communiquer ou nous annoncer ce qui vient du Père et du Fils. Il est la personne qui transmet les instructions de la part de Jésus :

Jean 16:15 Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.

Le but du Saint-Esprit est défini clairement dans la Bible : glorifier Jésus et nous donner ce qui vient de lui.

Jean 16:14 Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera.

Le Saint-Esprit nous permet d'être en contact avec le Fils.
Le Saint-Esprit ne parle pas de son chef (quoiqu'il en aurait le pouvoir) mais transmet les ordres du chef de l'Eglise qui est Jésus, nous conduisant dans la vérité et annoncant les choses à venir :

Jean 16:13 Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

La soumission ou les différences de rôles ne sont pas synonymes d'infériorité (idem dans nos rapports humains) :

Jean 14:10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres.

1Co 15:28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

1 Cor 12:3 nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par le Saint-Esprit.

Il est donc important de revenir en toutes choses aux Écritures pour examiner si ce que l'on nous enseigne est exact (Ac 17:11). La Parole de Dieu a aussi comme objectif de nous rendre mature en tout point (2 Tim 3:15, 16). Elle peut nous amener à rectifier, corriger notre route. Merci de suivre ces pensées sur le Saint-Esprit un peu plus longues que d'habitude et d'avantage accées sur la doctrine.

Dans le Nouveau Testament particulièrement, on retrouve souvent devant le Saint-Esprit les mots suivants : "par, selon, poussé par, rempli de, conduit par, envoyé par ..." Mais pas "pour" ou "en faveur de" lui-même.

Le Saint-Esprit est celui qui agit puissamment et de nombreuses manières dans l'Église et le monde. Il est répandu et Jésus continue d'agir par le Saint-Esprit non plus seulement en Israël mais à travers le monde (c'est pourquoi à certains endroits il est appelé l'Esprit de Jésus Ac 16.7). Son rôle est de parler, instruire, avertir de la part du Seigneur Jésus-Christ à qui le Père a remis toutes choses. Son rôle est aussi d'agir en faveur de l'Église et des hommes en général. Il avertit, annonce, envoie, conduit, donne la paix, révèle, sanctifie, transforme... etc.

Sa place est donc prépondérante. La Bible ne nous laisse pas sans nous indiquer le rôle du Saint-Esprit. Les Écritures nous instruisent sur Dieu mais aussi sur chaque personne distinct de la divinité : leur personnalité, leur action, leur vocation. Il est vrai que lorsque nous adorons le Dieu des cieux, nous adorons ce Dieu parfaitement un en trois personnes, mais pris individuellement chacun ne demande, ni ne fait la même chose. Si la Bible ne disait rien à ce sujet (comme c'est le cas pour d'autres sujets) nous pourrions peut-être nous accorder quelques libertés mais ce n'est pas le cas. Il est bon d'apprendre qui est le Saint-Esprit dans la Bible et quels doivent être nos rapports avec lui. Il nous est demandé de ne pas l'attrister, par exemple, ce qui est une attitude de respect envers une personne, mais pas de l'adorer individuellement. Si cela était nécessaire et si utile pour la vie chrétienne il me semble que le Seigneur ne l'aurait pas omis dans Sa Parole. Il a, comme Jésus, les attributs de la divinité mais il n'est pas dit comme pour Jésus que quiconque invoquera l'Esprit sera sauvé. Le Saint-Esprit remplit de Sa Présence des millions de chrétiens sans que ceci ne soient poussés à l'adorer, le louer et le prier personnellement. Ces chrétiens ont tout simplement cru et reçu Jésus !

Pour finir l'objectif du Saint-Esprit n'est pas que l'on parle de lui mais bien que l'on parle de Jésus. Être chrétien ou être rempli de l'Esprit et de sa puissance doit nous pousser à témoigner de Jésus jusqu'aux extrémités de la terre : c'est là le but suprême défini par Jésus.

Ac 1:8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Le rôle et la place du Saint-Esprit dans la prière et l'adoration.

J'aimerais dire en avant-propos, suite à une question d'un abonné, que c'est Jésus qui baptise du Saint-Esprit et qu'il travaille avec nous en confirmant sa Parole et ses promesses à ce sujet (Marc 16.20).

Jean 1:33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, m'a dit, Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui (Jésus) qui baptise du Saint-Esprit.

Ac 2:33 Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.

Nous pouvons demander à Dieu au nom de Jésus pour recevoir le baptême du Saint-Esprit et non prier le Saint-Esprit de nous remplir de Lui-même. De cette manière les trois personnes de la divinité ont un rôle dans cette expérience : Gloire à Dieu !

Lu 11:13 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera -t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Si vous aviez l'habitude de prier le Saint-Esprit, ne vous culpabilisez pas car ce n'est pas un péché (car ce n'est pas interdit par la loi) mais rectifier la teneur de nos prières et les rendre plus précises est aussi une preuve de maturité : nous le faisons dans un tas d'autres domaines.
Dans la prière le Saint-Esprit :
Nous conduit ou nous inspire car il connait la pensée de Dieu et dans quel sens ou domaine il faut prier. Son action est une action de précision et d'efficacité. S'il ne demande pas la prière pour lui-même c'est qu'Il est déjà à l'action dans nos prières que nous adressons à Dieu le Père au nom de Jésus-Christ ! Son rôle est prépondérant et indispensable dans ce domaine :

Ro 8:26 De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières.

Eph 6:18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications.

Jude 1:20 Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit,

Le Saint-Esprit est lui-même en action pendant la prière par des soupirs inexprimables humainement :

Ro 8:26 Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;

Dans la louange le Saint-Esprit :
Nous permet de crier que Dieu est notre Père ! Il nous conduit à invoquer Dieu le Père et à glorifier Jésus Le Seigneur.

Ga 4:6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l'Esprit de son Fils, lequel crie, Abba! Père!

1Co 12:3 C'est pourquoi je vous déclare que personne, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit, Jésus est anathème! et que personne ne peut dire, Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit.

Là encore l'action du Saint-Esprit est primordiale dans la louange et l'adoration :

Jean 4:24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.

Eph 5:19 entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;


Php 3:3 Car les circoncis, c'est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair.

1Co 14:15 Que faire donc? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence.

Conclusion : Le Saint-Esprit est à l'oeuvre dans la prière et la louange non pas pour en être la cible priviligiée mais pour nous permettre de prier le Père au Nom de Jésus son fils, d'adorer Le Père mais aussi le Seigneur Jésus-Christ. Sa présence et son action sont indispensables et efficaces. Nul besoin donc d'ajouter à la doctrine sur ce sujet comme si Dieu auvait oublié de nous dire quelque chose ou comme si prier directement le Saint-Esprit serait plus efficacce ou rapide dans l'exaucement ou encore en pensant, par des raisonnements purement sentimentaux, que cela lui ferait plaisir. Ne pas prier ou louer le Saint-Esprit ne signifie pas non plus que nous ignorons sa présence ou sa divinité, sinon Jésus et les Apôtres en seraient coupables. Il y a dans l'Evangile plusieurs enseignements sur ce que doivent être nos rapports avec Lui et comment nous comporter à son égard (ne pas l'attristrer ou l'éteindre par exemple). Nous ne pouvons pas aller au delà des Ecritures et nous nous devons de respecter les demandes même du Saint-Esprit comme celles du Père et du Fils.

Il est bon de nous rappeler que plus nous serons remplis de l'Esprit de Dieu plus nous témoignerons de Jésus. Les dons et les miracles du Saint-Esprit servent à glorifier et à appuyer la Bonne Nouvelle de Jésus mais servent aussi à l'édification de l'Eglise. Le monde a besoin d'entendre parler du Sauveur et Seigneur Jésus-Christ pour qui sont toutes choses !

Ac 4:31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

Ac 7:55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.

Ac 9:17 Ananias sortit; et, lorsqu'il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant, Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. ...

20 Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire