Réflexions et actions : ils pleurent...

Réflexions et actions : ils pleurent...
Que de larmes ont été versées depuis celles d’Eve sur la mort de son second fils … que de cœurs meurtris, d'yeux rougis en ce monde où le péché a amené la mort et son cortège de souffrances.

Qui d’entre nous n’a pas croisé le chemin d’une âme en pleurs, d’un sanglot à peine contenu? Tantôt ces larmes sont sur les joues d’une jeune fille, tantôt elles passeront furtivement sur le visage d’un homme d’âge mûr qui se contient pour masquer la faille béante dans la posture qu’il présente aux autres, tantôt elles ruisselleront des yeux d’un enfant blessé par la vie. Et l’on pourrait multiplier les exemples tant il ne semble pas y avoir de fin à cette rivière de larmes qui serpente toute existence humaine.

En tant que chrétiens, nous avons des yeux, mais aussi un cœur. Hélas! celui-ci est bien trop souvent assoupi. Nous croisons notre prochain en pleurs. Nous avons une pensée sur le moment. Et bien vite nous passons à autre chose!

Est-ce donc pour cela que Dieu les a placés sur notre route? Juste pour une pensée ou une prière fugace? Dieu nous dit pourtant de pleurer avec ceux qui pleurent (Romains 12:15). Cependant, il ne s'agit pas d'en rester à une compassion stérile.

Ils ont les yeux embués sur leur chagrin et leurs circonstances. Ils ont besoin d’être éclairés. La Bible ne nous nomme-t-elle pas fils et filles de lumière? Il ne reste donc plus qu’à la faire briller par une parole de réconfort, un sourire, une réelle compassion, une main tendue, un foyer ouvert, une aide bienvenue.

Ceux et celles qui consolent seront consolés, et ils entreront dans la joie de leur divin Maître pour s’être arrêtés en chemin afin d'amener des âmes en peine à se tourner vers le Seigneur Jésus Christ, celui qui sèche toute larme et calme toute alarme lorsque l’on s’ouvre à lui.

Oui, tu as délivré mon âme de la mort,
mes yeux des larmes, mes pieds de la chute.
Psaume 116:6-8

S.

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires