Retour au 1er Amour

Retour au 1er Amour

Dring, Dring... le réveil-matin sonne. Heureusement, il y a un petit bouton sur lequel je peux appuyer, qui me donne 9 minutes additionnelles, un merveilleux répit ; pas 5, ni 10, mais 9 ! Certains réveils-matin sont programmés pour sonner chaque minute et, à force d'agacer, ils nous forcent à nous lever. On doit donc en choisir un selon notre capacité à démarrer notre journée. Par exemple, je pense à mon mari, qui n'est pas du tout matinal, et qui, durant plusieurs années, fut obligé de travailler loin de chez nous, du lundi au vendredi. Je n'était pas là pour être son réveil-matin ; il en avait choisi un qui retentissait d'un chant bien exotique, et qui avait un ton irritant. Il le plaçait à une certaine distance du lit et le bruit abominable qu'il faisait l'obligeait à se lever (et sans doute toutes les autres personnes de son bâtiment, par la même occasion!).

 

Pendant une période de ma vie, dès que je tombais du lit, j'étais prête à attaquer tout ce qui bougeait ! Aujourd'hui, je me lève, je me place sur le coté du lit et je tourne ma tête doucement, à gauche et à droite. Quand je me lève, mes genoux chantent à la gloire de Dieu... Crac, Crac...!

 

Oui, vous avez tous deviné que c'est le jour J, le jour de mes lamentations sur le vieillissement. Je vous ai déjà dit que je me permettrai cela une fois par an ! Eh bien voilà, c'est aujourd'hui que ça tombe !

 

Je me prépare à promener notre chien dans la forêt et à faire mes intercessions, comme d'habitude. Je ne me regarde plus dans le miroir : de toute façon, je ne peux plus me voir clairement. Je mets de vieux vêtements ; j'ai aussi des bottes rose-bonbon et un blouson rouge-vif, style Bibendum-Michelin. Je crois que je ne risque rien avec un tel accoutrement ! Et si, par hasard, je tombe sur quelqu'un de mal intentionné, je peux toujours espérer qu'Alain Auderset sera dans les parages...

 

Ces temps-ci, je suis amené à faire des intercessions qui m'amènent à réfléchir : je reviens sur la période de ma jeunesse et j'ai tendance à la voir comme étant une phase parfaite, sans problèmes : un visage dépourvu de rides, taille 34, dynamique, me sentant utile et accomplissant plein de choses. Oui, je me considérais comme une super-woman-sans-rides.

 

'Vraiment, Sharmion ?  Hum...

Tu avais beaucoup de projets, mais pas beaucoup de temps.

Tu avais beaucoup de connaissances, mais peu de bon sens.

Tu avais augmenté tes possessions, mais abaissé tes valeurs.

Tu avais beaucoup couru, mais oublié comment attendre.

Tu avais beaucoup parlé, et pas assez écouté.

Tu avais beaucoup demandé, et très peu prié.

Tu avais appris à bien gagner ta vie, mais pas à vivre ta vie'

 

Ah ce St-Esprit, Il a vraiment le chic de me faire passer son message !

 

' Eh, Sharmion? Tu ne penses pas que l'intercession est utile ? Même très utile ? Et que dire du fait que tu as retrouvé ton premier amour ?'

 

Love,

 

PS : 'Entre nous, j'aime tes bottes roses !'


 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

29 commentaires