Sauvé (e) ... et après ?

Sauvé (e) ... et après ?

"L'Esprit nous a donné la vie, laissons-le donc aussi diriger notre conduite" Galates 5-25

Voici le témoignage d'une jeune fille que je connais depuis très longtemps, je la laisse se présenter :

" Je suis née dans une famille chrétienne, j'ai 12 ans, et j'ai accepté Jésus-Christ comme seigneur et sauveur personnel. Je sais que je suis sauvée, que je serai un jour avec Jésus, mais en attendant comment dois-je gérer ma vie ? Dieu n'est-il pas censé faire tout à ma place? Comment dois-je me comporter ? Je me mets facilement en colère, et je commets parfois de mauvaises actions. Je sais que cela ne fait pas plaisir à Dieu, mais c'est plus fort que moi. Au collège, comment dois-je choisir mes amis ? J'aimerais changer les gens autour de moi, les choses seraient plus faciles. Je voudrais savoir ce que Dieu attend concrètement de moi, ce que je dois faire pour mener une vie qui lui plaise."


N'avons-nous pas été dans le même état d'esprit que cette jeune fille à un moment de notre vie, nous demandant quelle est notre part de responsabilité dans ce cheminement spirituel ? Peut-être êtes-vous, en ce moment, en train de vous poser les mêmes questions sans oser en parler à cause de l'ancienneté de votre engagement ? Ce yoyo spirituel vous épuise, mais rassurez-vous, la vie chrétienne est une marche. Nous avançons par la foi, au jour le jour, avec des doutes, parfois des craintes, mais une chose est certaine : lorsque nous nous plongeons dans la parole de Dieu, nos cœurs s'illuminent, nos craintes fuient et nous prenons notre envol. Voici ce que nous dit Jean 1-12 : "Cependant certains l'ont reçu et ont cru en lui, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu; ils ne sont pas devenus enfants de Dieu par une naissance naturelle, par une volonté humaine, c'est Dieu qui leur a donné une nouvelle vie."

Lorsque nous naissons de nouveau, nous apprenons à connaître Dieu, puis nous prenons conscience de la faiblesse de notre nature humaine, nous réalisons l'incapacité qu'elle éprouve à suivre les préceptes spirituels. Certains choix vont alors se présenter à nous : dans un premier cas, nous essayons de mener une vie chrétienne avec nos capacités humaines. Alors, nous la subissons et nous devenons légalistes, intransigeants.

Comme dit l'apôtre Paul aux Romains au chapitre 7 verset 19 : " Je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas." Dans un deuxième cas, nous découvrons la vie dans l'Esprit et, petit à petit, nous prenons conscience de notre responsabilité dans différents domaines. L'esprit nous fait découvrir et nous donne la capacité de mener une vie à la gloire de notre Dieu. Ainsi, par ce partenariat, nous serons amenés à faire des choix conformes à la parole de Dieu : " Tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont des enfants de Dieu." (Romains 8)

Par exemple : en ce qui concerne notre corps, nous essaierons d'avoir une alimentation équilibrée et de fournir à notre corps le temps de repos dont il a besoin; une saine activité physique est souhaitable, selon les possibilités de chacun. La parole de Dieu déclare dans 1 Corinthiens 3-16 :" Nous sommes le temple de Dieu et son esprit habite en nous", prenons donc soin de cette habitation.

Sur le plan spirituel, où en sommes-nous de notre culte personnel ? Dieu désire ce cœur à cœur avec chacun de ses enfants, afin de leur révéler sa volonté. En fonction de nos emplois du temps, nous ferons le choix du moment que nous consacrerons à cette rencontre, notre santé spirituelle en dépendra. "Invoque-moi, je te répondrai, je t'apprendrai de grands secrets que tu ne connais pas." (Jérémie 33-3) N'oublions pas que la suractivité ou l'activisme sont les adversaires de la croissance spirituelle; nous sommes responsables de la gestion de notre temps.

En ce qui concerne nos sentiments (colère, frustration, jalousie,animosité etc...), rassurez-vous, ce n'est pas un péché que de les ressentir; la question est de savoir si les actions qui en découlent honorent Dieu.
Que dirons-nous à propos de nos pensées ? Elles viennent, elles s'envolent, nous n'avons pas la prétention de dire que nous les contrôlons tout le temps, mais nous avons la responsabilité de les entretenir par des vies saines, des lectures, surtout celle de la parole de Dieu afin d'agir en conformité avec elle.

Quant à nos amitiés
, nous devons les choisir en fonction de nos valeurs et ce choix est important. Et dans notre vie de couple, où en sommes-nous ? Prenons-nous le temps d'être ensemble ? Quel est le climat qui règne dans notre relation, la paix, les tensions ? Sachons que chaque partenaire a sa part de responsabilité dans ce qu'il investit en temps, énergie, disponibilité. Le Seigneur veut que nous menions une vie équilibrée.

Voici donc, frères et sœurs, les différents domaines dans lesquels nous pouvons avoir pleine autorité mais nous devons réaliser que c'est par pure grâce que nous sommes sauvés. La mise en pratique de la parole de Dieu se fait aussi par pure grâce.

8 commentaires