Seigneur délivre-nous du mensonge

Seigneur délivre-nous du mensonge

Le mensonge : voilà un thème que les chrétiens n’aiment pas souvent aborder, pensant à tort qu’il concerne uniquement les non chrétiens.

Satan, le père du mensonge est rusé et habile pour nous faire croire qu’il y a des degrés dans le mensonge et que certains mensonges ne sont pas bien graves. C’est une grosse erreur que de le croire et de vouloir ainsi mettre nos méfaits sur une échelle de valeur allant du plus petit au plus grand mensonge.

En effet, la parole de Dieu nous enseigne que tout mensonge est un péché. Il n’y a pas de petit ni de grand péché, mais simplement des péchés. De même, il n’y a pas de petit ni de gros mensonge, mais simplement des mensonges. En pensant à la femme adultère, accusée par les scribes et les pharisiens, Jésus a dit dans Jean 8 au verset 7 : « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle ». A cet instant ils prirent conscience que les êtres humains sont tous pécheurs.

Une fois que nous avons intégré ce fait, il nous faut demander l’aide du Saint-Esprit qui seul nous convainc de péché et de jugement pour marcher dans la sainteté. Sachez que nous ne pouvons marcher dans la vérité par nous-mêmes. Nous devons fuir le mensonge qui empoisonne nos relations avec les autres. Dans 1 Jean 1/8 il est dit que : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et nous purifier de toute iniquité.»

Nous devons donc en permanence demander l’aide du Saint-Esprit afin de demeurer dans la vérité car lui seul peut nous montrer ce qui en nous n’est pas à la gloire de Dieu. Que le Saint-Esprit nous aide à combattre le mensonge dans notre vie et dans celle de nos proches (conjoints, enfants, voisins, frères et sœurs en Christ… ).

Toi qui es confronté au mensonge dans ta vie quotidienne, toi dont le mari est un menteur, toi dont la femme est menteuse, toi dont les enfants mentent sans cesse…sache que seul l’Esprit Saint peut convaincre de péché et de jugement. Il ne faut pas gaspiller ton énergie en cherchant à combattre le mensonge, au risque de briser les relations avec tes proches ou ton entourage.

Pour cela, il faut prendre Jésus pour modèle, lui qui aime le pécheur mais qui a en horreur le péché. Demande au Seigneur de t’aider à aimer le menteur mais à haïr le mensonge. Prie pour les personnes qui te sont chères et qui sont sous l’emprise du mensonge afin que l’Esprit Saint puisse les délivrer du mal.

Ma prière est que Dieu, vienne en aide à toutes les personnes qui mènent « une vie de mensonge » afin qu’elles puissent être libérées par la puissance du Saint-Esprit.


Soyons rassurés car il est écrit dans Romains 5 au verset 20 : « Là où le péché a abondé la grâce a surabondé. » Dieu qui n’est pas un homme pour mentir nous dit dans sa parole que tout concourt au bien de ceux qui l’aiment. Faisons lui confiance, cultivons notre patience, car en son temps, comme le dit Ecclésiaste 3/11, notre Seigneur délivrera tous ceux qui sont prisonniers du mensonge pour sa gloire.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires
  • Maxord Il y a 1 année, 2 mois

    Quand on sait que le christianisme est basé sur le mensonge (invention de Jésus), c'est amusant de se faire aider par le St Esprit qui est aussi une invention chrétienne.
  • PhilippeSingle Il y a 1 année, 6 mois

    Très bon sujet.....il s'agit de mon idéal mais il m'arrive encore de mentir " pour la bonne cause " comme si la bonne cause pouvait justifier un mensonge....Une fois pas si éloignée j'étais invité à un dîner le jour de pâques par mes parents ex catholiques et convertis aux pentecôtistes qu'ils organisaient dans un restaurant pour fêter plusieurs anniversaires.....on ne m'avait pas consulté sur la date et moi j'aime bien fréquenter l' Eglise Catholique depuis toujours dans laquelle j'ai été éduqué et qui me convient....mais fréquenter mon église à plusieurs km de chez eux m'aurait fait arriver très en retard ce qu'ils ne peuvent supporter et leur expliquer qu'ils devraient consulter avant d'inviter quelqu'un aurait créé un conflit familial et ( la famille) m'aurait accusé de fatiguer des personnes âgées en faisant des histoires pour rien....donc las de leurs petites dictatures j'ai prétexté un mal de ventre. J'ai menti et j'ai du forcer ma nature pour le faire autrement j'aurai eu l'impression à plus de 50 ans d'être encore un bébé obéissant.....Ainsi " grâce" à ce mensonge je me suis défilé et je n'ai pas fait ce bien que j'aurai voulu mais j'ai cédé à ce mal que je n'ai pas voulu comme le dit Saint Paul....Ici je rejoins Rousseau " j'ai été contraint de mentir contre ma nature....malédiction de la sociabilité".....on peut penser aussi que mon devoirs d'obéissance aurait été d'y aller......mais cela me rappelait trop les contingences de mon enfance et j'ai un besoin d'émancipation toujours à conquérir...... Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (7, 18-25a) Frères, je sais que le bien n’habite pas en moi, je veux dire dans l’être de chair que je suis. En effet, ce qui est à ma portée, c’est d’avoir envie de faire le bien, mais pas de l’accomplir. Je ne réalise pas le bien que je voudrais, mais je fais le mal que je ne voudrais pas. Si je fais ce que je ne voudrais pas, alors ce n’est plus moi qui accomplis tout cela, c’est le péché, lui qui habite en moi. Moi qui voudrais faire le bien, je constate donc en moi cette loi : ce qui est à ma portée, c’est le mal. Au plus profond de moi-même, je prends plaisir à la loi de Dieu. Mais, dans tout mon corps, je découvre une autre loi, qui combat contre la loi que suit ma raison et me rend prisonnier de la loi du péché qui est dans mon corps. Quel homme malheureux je suis ! Qui me délivrera de ce corps qui appartient à la mort ? Et pourtant, il faut rendre grâce à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur.
  • babpg2007 Il y a 2 années, 3 mois

    Chose faite. Gloire au Seigneur Jésus (mon Dieu Sauveur)!
  • Afficher tous les 11 commentaires