Servir Mammon

Servir Mammon

Cher Pasteur,

Qui aurait pu penser qu'un sentiment aussi commun et universel que l'inquiétude pût être assimilé à de l'idolâtrie ? C'est pourtant ce que nous enseigne Jésus :

"Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon." (Matt 6.24)

Mammon étant, nous dit-on, la richesse, traitée ici comme une divinité, la plupart d'entre nous, au compte en banque extra-plat, sautent allègrement ce verset, qui ne semble pas les concerner.

Cependant, une petite locution suit ce verset 24 : "C'est pourquoi", et elle fait toute la différence. Car cela veut dire que ce qui va suivre est une conséquence directe de ce verset. Et ce qui suit, des versets 25 à 34, nous parle de l'inquiétude, présentée par Jésus comme le service de Mammon !

L'inquiétude a pour cause la crainte. Or la crainte n'est pas seulement un manque de foi, c'est l'opposé de la foi. L'incrédulité, comme on pourrait le croire, n'a jamais été l'opposé de la foi ; c'est simplement la foi au niveau zéro. La crainte, par contre, est une foi négative, une foi dans le triomphe du mal (Voir Comment combattre la crainte ?)

Si Jésus oppose Mammon (ou l'argent) à Dieu, c'est qu'il est souvent plus facile de faire confiance à l'argent qu'à Dieu. L'épître aux Hébreux nous dit :

"Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent ; contentez- vous de ce que vous avez ; car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; que peut me faire un homme ?" (Héb 13.5-6)

Aimer l'argent n'est pas l'apanage des avares. On peut l'aimer à cause de la sécurité qu'il procure, ou pourrait procurer. Chercher la sécurité dans l'argent, et non en celui qui a promis de ne pas nous délaisser, mène à la cupidité et à l'idolâtrie :

" Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre [...] et la cupidité, qui est une idolâtrie." (Col 3.5)

Cette démarche est contraire à la foi :

"Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi..." (1Tim 6.10)

Craindre, c'est s'égarer loin de la foi ; c'est servir Mammon et non Dieu.

(Rediffusion TL - L'inquiétude - 2079)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire