Souriez vous êtes observées !

Souriez vous êtes observées !
Colossiens 3:17 Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

Je ne vais pas vous parler de tous les systèmes de contrôle qui nous entourent, caméras, satellites, radars et j'en passe, mais de tous les regards d'êtres vivants qui sont en permanence fixés sur nous.

Nos proches :

Ce jour là mon petit-fils n'avait pas d'appétit, il venait juste de grignoter quelques miettes dans son assiette sans se servir de sa fourchette ou de sa cuillère et il avait étalé et renversé de la nourriture un peu partout. Après avoir essayé en vain de rétablir la situation, son papa l'avait libéré de son bavoir et de son assiette. Il mangerait mieux au repas suivant. Maintenant c'était à nous. Comme c'était du poulet j'avais abandonné ma fourchette et je finissais de manger avec mes doigts. Alors mon cher petit-fils, du haut de ses deux ans, m'a repris : « Non Mémé, fourchette ». C'était très bien venu et en même temps très drôle car il venait juste de patauger dans son assiette avec ses deux mains ! Bonne observation.

Nos voisins et connaissances :

Je vais depuis des années au petit supermarché près de chez moi. J'ai vu passer un certain nombre de responsables et d'employés. Mais certaines caissières sont maintenant là depuis longtemps et il nous arrive parfois de discuter amicalement, le plus souvent sur des sujets banals, mais quelquefois aussi plus profonds. Comme dans tout lieu public il se passe de temps en temps un petit événement qui vient casser la routine. Quelqu'un qui bouscule, cherche à gagner une place, mais aussi des gestes amicaux, quelqu'un qui laisse sa place à une maman et ses jeunes enfants... L'autre jour une femme arrive près de la caisse lourdement chargée. Elle en avait littéralement plein les bras. Je suis allée simplement à son secours avant qu'elle ne fasse tout tomber par terre. On a ri ensemble car elle avait prévu de n’acheter que deux ou trois « bricoles » et n'avait donc pris ni panier ni chariot... La caissière nous regardait en souriant.

Sans tomber dans la paranoïa, il est évident que les gens nous observent en permanence, et d'ailleurs nous le leur rendons bien ! La bible nous dit aussi que les anges nous regardent avec intérêt …

Notre quotidien est rempli de beaucoup de petites choses mais elles sont la base même de notre témoignage. Si nous ne faisons pas « la différence » avec des gens inconvertis dans ces « petites choses », alors nous ne sommes pas intéressants car pas crédibles quand nous voulons nous lancer à témoigner, conseiller, interpeler...

C'est un peu comme en bricolage, les finitions, autrement dit les « petites choses » prennent souvent beaucoup de notre temps et de notre énergie pour peu de résultats, semble-t-il. Mais elles ont pleinement leur place dans une vue d'ensemble et quand elles ne sont pas en phase elles en arrivent à éclipser le reste. L'ensemble donne une impression de vite fait, mal fini, du travail « en rafales » comme disait un ancien militaire de notre connaissance, en résumé du mauvais travail.

Un beau tableau de Salvadore Dali montre un homme qui ratisse les ordures sur la plage et qui les glisse sous la mer (nous avons quelquefois un peu envie d'en faire autant) MAIS il se rend compte que quelqu'un l'observe du ciel ! (il n'avait juste pas prévu cette éventualité)

C'est la même chose dans nos vies : si nous ne nous attardons pas à bien accomplir les « petites choses » de notre quotidien, alors nous n'aurons pas la base solide et fiable pour aller plus loin. Tout un programme !

Un objectif : tout faire comme si c'était pour notre Seigneur Jésus ! SOUS SON REGARD ...

Seigneur je désire t'honorer dans toutes les petites choses de ma vie quotidienne. Je ne veux pas « cacher la misère », ni regarder les choses et les gens du haut d'un piédestal plus religieux que spirituel. Seigneur je me confie en toi. Amen.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires