Stop à la panique, vive la sérénité!

Elle remarque dans la fissure du rocher le plus élevé, quelques touffes d’herbe, avec de belles fleurs et un oiseau dans son nid, tranquille et serein, au milieu de toute cette fureur.


Une institutrice demande à sa classe de dessiner un paysage représentant la paix.
Chaque élève, se met à dessiner avec beaucoup d’application. Les uns de beaux paysages, les autres un beau visage, d’autres des fleurs. Mais le dessin d’une fillette attire son attention. Le dessin représente une mer furieuse, il y a de l’orage dans l’air avec des nuages noirs, de hautes vagues se précipitent contre les rochers. Puis elle remarque dans la fissure du rocher le plus élevé, quelques touffes d’herbe, avec de belles fleurs et un oiseau dans son nid, tranquille et serein, au milieu de toute cette fureur.

La vie est là, avec son lot de difficultés, de souffrances dues à la maladie, de soucis à cause des enfants, de peines à l'occasion d’un deuil, d’un avenir incertain dû au chômage.
Dans ces moments de tourmente, d’orage, de stress, il nous arrive de nous sentir démunies et dépassées. Il faut faire face à un imprévu, douloureux.
Parfois même, la tempête est si forte, que nous baissons les bras : « Je n’en peux plus ? », « Comment vais-je faire ? » Je cède même, à la panique.

Qui pourra me secourir ? (Psaume 121)

Est-il possible qu’au milieu de toute cette accumulation de difficultés quotidiennes, de nuages noirs, de vagues agitées, nous puissions trouver la paix et la sérénité ?
Oui, cela est possible ! Nous avons cette capacité merveilleuse de nous tourner vers un Dieu fort et puissant : « Le secours me vient du SEIGNEUR, qui a fait le ciel et la terre. Le SEIGNEUR te protégera de tout mal, il veillera sur ta vie. » (Psaume 121)

Il est réjouissant de savoir que nous pouvons toujours compter sur ce Dieu qui nous aime et ne nous laissera pas sombrer dans la tristesse et le découragement.
Laissons Jésus nous dire : « Ne crains pas » ou bien encore : « C’est moi, n’ayez pas peur » ou bien encore : « Que la paix soit avec toi » ou : « Silence, tais-toi »

Il suffit de reconnaître que Dieu est là et d’accepter sa présence et son secours. Comme cet oiseau qui, malgré tout restait calme et serein, car il était dans le creux du rocher, bien à l’abri.
«Oui, quand tout va mal, le SEIGNEUR m’abrite sous son toit. Il me cache au fond de sa maison, il me place en sécurité au sommet d’un rocher ». (Psaume 27/5)

Prière : Père, je te remercie pour ta fidélité. Même lorsque les circonstances sont difficiles ou contraires, tu es toujours là, prêt à tout instant à me secourir. J’accepte ton aide. Je choisis de regarder à toi et d'avancer quelle que soit l'adversité que je rencontre. Jésus, tu es mon rocher et mon sûr abri, je me saisis de ta paix.






Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

15 commentaires
  • danieldounia Il y a 5 années, 3 mois

    Oui, père merci pour ta fidélité remplis nous de ta présence ! Tu es grand, tu es puissant! Tu es fidèle ! Alléluia
  • Lydie Il y a 5 années, 3 mois

    Père, je te remercie pour ta fidélité. Même lorsque les circonstances sont difficiles ou contraires, tu es toujours là, prêt à tout instant à me secourir. J'accepte ton aide. Je choisis de regarder à toi et d'avancer quelle que soit l'adversité que je rencontre. Jésus, tu es mon rocher et mon sûr abri, je me saisis de ta paix.
  • nickyr Il y a 5 années, 3 mois

    Merci pour cette pensée de ce jour qui apporte le baume à nos cœurs, qui encourage celui ou celle qui est découragé. Seigneur je te rends grâce, je t'apporte toute ma reconnaissance pour qui tu es, et pour tout ce que tu représente pour moi, mon seul abri c'est toi.
  • Afficher tous les 15 commentaires