Stress j'y pense et puis j'oublie... enfin presque

Stress j'y pense et puis j'oublie... enfin presque

Ca y est, les vacances sont finies, je suis en train de charger la voiture, caller les bagages, veiller au niveau d’huile, et nous nous apprêtons à prendre la route du retour.

En fermant la porte du coffre de la voiture, nous ne pouvons pas nous empêcher de penser à tout ce qui nous attend, et c’est alors que le « stress » nous gagne.

Vous savez lorsque « ça vous sert un peu dans la poitrine », quand votre nuque se raidit, ou que vous avez soudainement du mal à respirer et que vous éprouvez le besoin de marcher pour essayer d’évacuer ce qui vous assaille...

Nous sommes partis tous les 2 en vacances près de Montpellier cette année, nos enfants ne nous ont pas suivis. Voilà ce qui arrive lorsque l’on est parent de jeunes qui deviennent des… grands jeunes… On part à 5 puis l’année qui suit à 4, ensuite à 3 et puis pour cette année tous les 2.

Tout doucement le stress est en train de « monter », de nous gagner

Mais pourquoi ?

Dans 350 km nous allons retrouver et reconstituer notre tribu, reprendre notre rythme, vivre à nouveau tous ensemble, retrouver le travail et s’engager à nouveau dans cette vie folle.
Ce retour brutal avec la vie « normale» qui va repartir et reprendre ses droits.
Dans 100 km nous y serons, retour à cette vie familiale, sociale et professionnelle…L’inquiétude est légitime car cette 1ère partie d’année fut assez éprouvante.

Il nous faut dompter ce stress, ne pas lui donner plus de place, nous raisonner et ne pas permettre que ces beaux moments soient gâchés par une peur face à cette inconnue : la reprise de nos activités !

Tout doucement, alors que la route défile en écoutant les mélodies de notre groupe chrétien préféré « EXO », nous reprenons notre calme, nous comprenons l’irruption de ce stress mais décidons, oui, ici et maintenant, de nous engager avec confiance dans ce futur qui est devant nous.

Nos 2 engagements :

Le 1er est d’apporter dans la prière ce stress, afin de pouvoir Lui faire connaître ce qui nous préoccupe. Cela nous permet de ne pas le nier, ni l’enfouir même très profond lui donnant la possibilité de remonter à la surface à d’autres moments.

Notre 2ème engagement est de maintenir ces têtes à têtes avec notre Seigneur dans la lecture de la Bible dès notre réveil. Voir notre journée toute entière être « irriguée » et au bénéfice de cette lecture bienfaisante.

Alors que nous arrivons au péage de Vienne, et que la maison n’est plus distante que de 4O km, une paix nous envahit.

Alors, et si vous aussi, vous décidiez d’abandonner votre « Stress » et de le confier à Celui qui peut le porter ?

en partenariat avec :www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

10 commentaires