Suis-je digne ?

Suis-je digne ?

Il arrive souvent que des chrétiens ou des personnes qui viennent à Christ se demandent en elles-mêmes « Suis-je digne d’être Pardonnée ? Suis-je digne d’être sauvé ? »
Ce genre d’interrogations, qui rongent l’esprit et empêche de s’approcher du trône de la grâce, sont de vrai fléaux. Évidemment, à vue humaine la réponse est non. Mais aux yeux de Dieu la réponse est « oui bien sûr ».

« Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »
Actes 2.21

Le fait que nous puissions être pardonnés de nos péchés, faisait déjà partie du plan de Dieu au moment de la chute d’Adam et Eve (Genèse 3.14-15). Pourquoi ? Parce que Dieu nous aime.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. »
Jean 3.16

Certains diront encore « Moi je n’y ai pas droit, car j’ai été plus méchant qu’un autre ? Pourquoi Dieu s’intéresserait-il à moi ? ». Ces raisonnements sont faux, car nous sommes tous nés dans le péché. Aucun de nous n’est digne, et aucun de nous ne peut se racheter par une œuvre quelle qu’elle soit (Romains 3.10-12). Si nous étions dignes, Jésus n’aurait pas eu besoin d’aller à la croix. Or aucun de nous ne l’est, c’est pour cela que le Seigneur, par amour, a été puni à notre place (Esaïe 53).

« Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. »
Actes 2.39

Tout pécheur, quel qu’il soit, reçoit le pardon de ses péchés s’il se repent sincèrement et fait l’effort de se soumettre à Dieu.
Si vous vous posez une question de ce genre, pensez aux nombreuses promesses qui sont dans la Bible et qui annoncent le salut de tout pécheur qui se repent. Le fait de vous poser la question et de vouloir être sauvé, prouve déjà que le Saint-Esprit est en train de travailler votre cœur. Ce que Dieu promet, il le fait, ayez-foi en Jésus-Christ qui est allé volontairement à la croix pour vous. N’écoutez pas les raisonnements qui sont contraires à ce qui est marqué dans la Bible, car cela ne vient pas de Dieu. Si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs (Hébreux 3.7-8).

« Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. »
Romain 8.1



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires