Suis-je spirituel ... ou macho ?

Suis-je spirituel ... ou macho ?
" L'Eternel est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse,
envers laquelle tu as agi perfidement ;
cependant elle est ta compagne
et la femme de ton alliance. "
(Malachie 2. 14)

C'est facile, de se servir de la Bible pour justifier nos mauvais penchants, par exemple, un certain machisme culturel ! Ainsi, parce que " la femme doit être soumise et se taire ", elle est forcément dans l'ombre et au service de son mari. Pourtant rappeler que :
  • l'homme et la femme ont la même valeur devant Dieu : il a payé le même prix, c'est à dire très cher, pour les sauver de la perdition
  • la femme est une aide pour l'homme (Genèse 2. 18), et le mot traduit  ici par " aide " est aussi employé ailleurs pour Dieu, notre " secours ". C'est dire l'importance capitale de ce rôle !
  • si le service de la femme diffère de celui de l'homme, la Parole nous montre qu'il n'est pas pour autant toujours rempli dans l'ombre
  • c'est le mari qui est appelé à se sacrifier (Ephésiens 5. 25)

Notre société laïque, tout en prônant la " libération " de la femme et sa parité avec l'homme, démontre tous les jours le peu de cas qu'elle fait d'elle (culte de la femme-objet, rapports basés sur la séduction, honteuses différences de salaire...). Sachons, comme chrétiens, nous démarquer résolument de cela, et montrer clairement que, en Christ, " il n'y a plus ni homme, ni femme " (Galates 3 28). Nous avons tous besoin de sa grâce, nous pouvons tous lui consacrer nos vies.

Frères, aimons " en action et en vérité ", sacrifions-nous pour de bon ! Que chacun s'examine soi-même : est-ce que je me sacrifie pour ma femme ? (se sacrifier c'est être comme mort, disparaître). Ou est-ce que c'est elle qui se sacrifie, renonce à tout, pour ma gloire personnelle ?

Prenons l'exemple d'Abraham et de Sara : celle-ci appelle son mari " seigneur ", un terme de respect (Genèse 18. 12 ; 1 Pierre 3. 6). Et Abraham, lui, sur l'ordre même de Dieu, appelle sa femme Sara, c'est à dire ...princesse !
Or, on se soumet à un seigneur et on honore une princesse ! Ne demandons pas l'un sans l'autre. N'essayons plus de nous convaincre que notre machisme est biblique !

On l'a dit " il y aurait sans doute plus de Sara s'il y avait plus d'Abraham " (et réciproquement!).



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

13 commentaires
  • Isa74 Il y a 4 années, 5 mois

    Il est vraiment plus qu'inquiétant que le milieu dit "chrétien" ne voit pas à quelle sauce féministe indigeste le monde et même lui-même est en train d'être mangée ! Le mythe MARXISTE de la femme victime est on ne peut plus anti biblique et tout à fait scandaleux en réalité. Faire passer la femme pour une victime afin qu'elle puisse prendre le DESSUS sur l'homme que Satan hait car il est la gloire de Dieu (chose que l'on entend rarement dans les bouches des pasteurs qui ont sans doute peur de choquer !) , voilà à quoi s'adonne ce monde MAUDIT . L a dévirilisation de nos sociétés occidentales , la féminisation maudite de l'homme et son humiliation voulue et orchestrée par les puissants de ce monde , semble passer au delà des préoccupations petites et mesquines du christianisme moderne tombé en quenouille (notamment dans le milieu anglophone ). Comment peut-on parler de parité avec l'homme alors que homme et femme sont tout sauf égaux ? En réalité , que se passe-t-il ? la femme est animée d'un désir de convoitise et de haine vis à vis de l'homme , son chef. C'est une rébellion , encouragée par le monde et le milieu 'chrétien' ferme les yeux . En se rebellant , elle prend le dessus et ainsi se réalise sous nos yeux la malédiction d' Esaie 3:12 " Mon peuple a pour oppresseur des enfants et des FEMMES dominent sur lui ". Le monde antichrist veut que la femme domine mais le milieu chrétien ne voit rien ou fait semblant de ne rien voir ..Dieu seul sait car il lit dans les cœurs. En tout cas , il y a des siècles cette parole de sagesse fut inspirée à Salomon par Dieu lui-même au sujet de la manipulation féminine : "Et j'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont les mains sont des liens et le cœur est un piège . L 'homme qui craint Dieu lui échappe mais le pécheur est PRIS par elle " Ecclesiaste 7:26 Comme la Bible est loin de ce discours victimaire et FAUX dont les hommes sont bombardés de nos jours , qu'ils soient paiens ou 'chrétiens'. HONTE à nous chrétiens de tomber dans ce piège tendu par Satan et ses féministes .
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 4 années, 5 mois

      Bonjour Isa74, je ne vois pas vraiment la pourquoi de votre commentaire, alors que ce texte n'a rien de féministe ?
  • giginedela Il y a 4 années, 6 mois

    Au sujet du salaire que gagne le mari ou la femme je ne vois pas l'intérêt de débattre sur ce sujet c'est le même besoin que l'un ou l'autre devrait contribuer pour le foyer.
  • giginedela Il y a 4 années, 6 mois

    Gloire à dieu voilà une bonne parole qui doit nous amener tout à chacun de s examiner renoncer à notre côté égoïste de faire passer sa propre personnalité avant ce qui est notre propre chair et savoir faire des sacrifices, tout en sachant écouter l'autre ,comprendre, discuter afin d'avoir cette sensibilité lorsque l'autre à besoin de recevoir de l'attention, sur le plan affective ,moral, ou physique. Pour que le regard de l'autre ne puisse pas aller voir ce qui ce passe ailleurs, la femme n'est pas pour dire être esclaves de son mari, elle doit être à ses côtés, être aimée, valorisé au yeux de son mari, respecté, épanouie, le mari dans c'est cas là recevrai autant qu'il ne pensais de la part de son épouse, une fois ensemble en vie pour compléter le reste de la vie ensemble, on choisit sa future épouse tout en sachant que c'est une femme on la bien regardé qu'elle est responsable elle a des qualités pas pour faire un prétexte pour vivre à son dépend mais être à deux.
  • Afficher tous les 13 commentaires