7 conseils utiles pour parents imparfaits

7 conseils utiles pour parents imparfaits

Après la fête, ils prirent le chemin du retour, mais Jésus, leur fils, resta à Jérusalem sans que ses parents l'aient remarqué. Luc 2.43 

Quoi ? Mais qui sont ces parents indignes qui oublient leur fils ? Ne pouvaient-ils pas vérifier plus tôt que leur enfant faisait bien partie du voyage ?  Beaucoup s'offusqueraient aujourd'hui d'une telle négligence parentale !

Pourtant ces parents, ce sont Joseph et Marie, un homme et une femme que Dieu avait choisis pour élever et prendre soin de Jésus enfant. Un homme et une femme pieux, craignant Dieu et respectant la Loi. Un homme et une femme sur lesquels le Seigneur pouvait compter.

Toutefois, tout comme nous aujourd'hui, Joseph et Marie n'étaient pas des parents parfaits.

Dans la vie de tous les jours, la vraie vie, force est de constater que nous les parents, nous ne sommes pas toujours au top ! Une promesse non tenue ("Maman, tu m'avais promis !"), des injures qui sortent au volant ("Maman !!!! Tu as dit des gros mots !"), une punition pas toujours juste ou trop sévère, un manque d'attention ("Maman, tu m'écoutes ou quoi ?"), une prise de tête avec son ado.... la liste de nos manquements peut être parfois longue...

Alors que faire quand on s'est loupé ?

  • Demandons pardon à notre enfant. Faisons preuve d'humilité et reconnaissons simplement nos torts. "Je te demande pardon pour ces paroles que je t'ai dites, pardon de m'être énervé(e), pardon de t'avoir blessé(e)." Notre enfant sera certainement touché par notre démarche et il sera encouragé à faire de même quand il lui arrivera de blesser autrui.

  • Ne nous jetons pas la pierre. Nous apprenons à être parents sur le terrain. Aucun mode d'emploi ne nous est livré à la maternité. De plus, nous avons souvent tendance à ne regarder que nos travers. N'oublions pas les 1001 bonnes choses que nous faisons d'habitude : écouter nos enfants, prendre soin d'eux, les nourrir, jouer avec eux, prier pour eux ... Malgré nos imperfections, sachons nous aimer pour mieux aimer encore nos enfants ! Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Marc 12.31)

  • Aucun être humain sur terre n’est pleinement patient et maître de lui-même, nous ferons donc encore des erreurs.  Le tout est d'apprendre de celles-ci et de ne pas les reproduire. Nos "écarts de conduite" sont des opportunités pour changer ! Laissons le Saint-Esprit travailler nos cœurs, et nous façonner à la ressemblance de Jésus ! (Galates 5.22)

  • Puisons dans la grâce de Dieu. Le Seigneur est celui qui peut renouveler notre amour, notre patience et un esprit bien disposé. Ma puissance s'accomplit dans ta faiblesse. (2 Corinthiens 12.9)

  • Comptons sur la présence et l'aide de Dieu. Nous avons besoin de prendre conscience que le Seigneur est là à tout moment ! Il est disponible pour nous secourir, quelque soit la crise à la maison. Lorsqu'on sent qu'on s'énerve, qu'on perd patience, arrêtons-nous quelques secondes pour retrouver notre calme, respirons un bon coup et tournons-nous vers lui immédiatement. Il entendra notre cri intérieur : "Au secours, Jésus, j'ai besoin de toi MAINTENANT ! "

- Le Seigneur est celui qui connaît le mieux le cœur de notre enfant et il est notre partenaire d'éducation. Aussi, il désire nous soutenir dans notre responsabilité de parent.

Prenons un temps au calme dans sa présence et posons-lui cette question : "Seigneur, que veux-tu me dire sur mon enfant ?" Écrivons ce que nous avons reçu et appliquons-le simplement.
  • Sachons demander conseil à d'autres parents expérimentés ou de l'aide à des professionnels. Lisons des ressources - livres et articles - d'auteurs chrétiens sur la parentalité. Nous y découvrirons sans doute des clés et de judicieux conseils.

Retrouvez Sylvie sur son blog et sur sa chaîne Youtube
Vous y serez encouragé(e) et inspiré(e) !
lescarnetsdesylvie.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire