Tentation (2)

Tentation (2)

Dans le premier article, nous avons vu que nous faisons tous face à la tentation. Si le fils de Dieu a dû faire face à la tentation, c’est certain que nous allons y faire face.  
Le défi n'est pas de savoir si nous allons faire face à la tentation, mais plutôt de quelle façon allons-nous réagir lorsqu’elle se présentera à nous.  
Aujourd’hui, nous allons aborder deux éléments importants que nous devons comprendre au sujet de la tentation.
 
1.       Le moment présent

Un des objectifs de la tentation est de nous faire voir que le moment présent. Nous croyons alors qu'il ne s'agit que de nous, qu'il ne s'agit que du moment présent et qu'il n'y aura pas de conséquence.
La stratégie de l’ennemi est de nous faire succomber à la tentation en nous faisant perdre toute perspective sur les conséquences de nos choix, sur le tort que nous allons commettre aux gens autour de nous, sur l’impact de cette décision face à notre relation avec Dieu et des conséquences sur notre futur.
 
2.       Le véritable enjeu


Il est très important de comprendre que dans chaque tentation, le véritable enjeu est toujours beaucoup plus grand que la tentation en elle-même.
Par exemple, lorsque Jésus fut tenté, le véritable enjeu n’était pas de changer des pierres en pain ou de se jeter en bas du temple afin que des anges puissent le secourir. Le véritable enjeu était que s’il succombait à l’une des ces tentations, il allait commettre un péché, et s’il commettait un péché, il ne serait plus sans péché. Par conséquent, il pourrait plus être le sacrifice parfait qui allait effacer nos péchés et nous réconcilier avec Dieu. Finalement, ce n'était pas seulement son futur qui était en danger, mais il s'agissait aussi de mon futur et de ton futur.
Ce qui a pris place ce jour-là était beaucoup plus grand que le fait de satisfaire sa faim, beaucoup plus grand que le moment présent, beaucoup plus grand que la tentation en elle-même.

Rappelons-nous, que dans chacune des tentations que nous faisons face, le véritable enjeu est toujours plus grand que ce que nous croyons. La stratégie du tentateur est de nous donner l’impression que ce qui se présente devant nous est anodin et sans grande conséquence. Par contre, son véritable objectif est beaucoup plus grand et les conséquences sont beaucoup plus graves.
 
Note : Certains pourraient être portés à penser qu’ils succombent très régulièrement à certains types de tentation et qu’il n’y a eu aucune conséquence grave qui s’est produite jusqu’à maintenant.
Le piège avec ce type de réflexion, c’est que tu banalises et tu abaisses ta garde face aux péchés.

Pour l’instant, tu as l’impression que tout est sous contrôle. Par contre, la réalité demeure que ton péché t’amène sur une pente très glissante. Sans que tu t’en aperçoives, cette pente te fait prendre de la vitesse. Au fil du temps, ton péché va te faire prendre une telle vitesse que le jour viendra où les évènements s’enchaineront si rapidement que tu ne pourras plus contrôler ton cœur, ni les circonstances. Tu te retrouveras alors dans une situation que tu n’aurais jamais cru possible de te retrouver.
 
En terminant, le tentateur à un plan de destruction pour notre vie et sa stratégie est de nous présenter des tentations qui peuvent parfois sembler banales, mais dont l’issue est de nous amenée à notre propre destruction. C'est pourquoi qu'il est capital de se rappeler que lorsque l'on fait face à la tentation, le véritable enjeu est toujours plus grand que ce que nous croyons.

Dans le prochain article, nous allons poursuivre cette série en plongeant dans le texte de Matthieu 4 pour y découvrirons d’autres vérités essentielles.

Que Dieu vous bénisse abondamment,
Eric

9 commentaires
  • Cynthia10 Il y a 6 années, 2 mois

    "Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit." 1 Corinthiens 6:12 Tout [m’]est permis, mais tout n'est pas utile; tout [m’]est permis, mais tout n'édifie pas." 1 Corinthiens 10:23 Merci encore pour ce partage édifiant. Soyez bénis!!!!
  • cedrics Il y a 6 années, 4 mois

    Comme une ville forcée est sans muraille, ainsi est l'homme qui n'est pas maître de lui même.EN voulant parfois poser des actes, nous nous posons l mauvaise question.: Jusqu'où cela n'est pas pécher?Et comme une mauvaise question n’amène qu'une mauvaise réponse, vous imaginez le résutat.Nous semblons parfois être surs de nous mêmes et invitons inconsciemment le diable à venir batifoler avec nous.Soyons sur nos gardes.On ne sais jamais quand la tentation pourrait surgir.Mais on peut bien la vaincre par la grâce du Seigneur.Tous mes encouragements à tus les célibataires.
  • marie (ex sauterelle!) Il y a 6 années, 4 mois

    Une semaine ,ce n'est peut etre pas irreversible...l'important ,c'est de garder les yeux fixes sur Jesus et de se fortifier avec La Parole ,la priere et la communion fraternelle;moi j'ai fait des erreurs par le passe ,je n'etais pas convertie et mes erreurs ont eu de graves consequences...mais Dieu est misericordieux et Il sauve et restaure QDVB
  • Afficher tous les 9 commentaires