Ton futur mari Tarzan, ta future femme Miss Univers?

Ton futur mari Tarzan, ta future femme Miss Univers?

Le mari : un père, un frère, un mécanicien, un plombier, un psychologue, et... Tarzan ?

L’épouse : une mère, une soeur, une assistante sociale, une infirmière, une manager et... Miss Univers ?

On épouse une personne douée dans plusieurs domaines mais non dans tous les domaines. L’erreur de certains couples est de croire que leur vis-à-vis est en mesure de combler toutes leurs attentes. C’est ainsi que l’épouse souhaite que son mari soit, pour elle, à la fois un père, un frère, un mécanicien, un plombier, un psychologue, et... Tarzan ! L’époux, quant à lui, espère que sa femme soit aussi une mère, une soeur, une assistante sociale, une infirmière, une manager et... Miss Univers ! C’est trop lourd à porter.

Il y a aussi des communautés qui ont ce genre d’attente envers leur pasteur; ce dernier a le choix entre les décevoir ou s’écrouler!

Le couple n’est pas une entité hermétique et autosuffisante. L’amour doit avoir un parfum de liberté et non d’exigences démesurées, de possessivité et de contrôle. On ne peut pas s’attendre à ce que tous nos besoins soient comblés par une seule personne. L’épouse aura des amies et des activités extérieures où l’époux ne sera pas forcément impliqué et inversement. Tout est question d’équilibre.

On épouse une personne qui a des besoins identiques aux nôtres.

Si les hommes et les femmes ont bel et bien leur spécificité, ils ont évidemment des besoins communs. Le principe, déjà cité, que Jésus tire d’une grande partie de l’Ancienne Alliance est le suivant: "Tout ce que vous seriez heureux que les autres fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux." Mat. 7:12. Il s’applique assurément au couple:

- tu désires être écouté(e), écoute-la(le),

- tu désires être encouragé(e), encourage-la(le),

- tu désires avoir le droit à l’erreur, accorde-le-lui pareillement,

- tu désires être respecté(e) dans ton sommeil, respecte le sien,

- tu désires qu’il (elle) prie pour toi, prie pour lui (elle),

- tu aimerais qu’il (elle) fasse un effort pour te comprendre, fais de même.

L’égalité, au niveau de l’argent de poche, du budget vêtements, de la qualité de la nourriture, de la liberté d’action et de bien d’autres choses encore, devrait être adoptée dès le mariage et pratiquée comme une norme élémentaire. Il ne s’agit pas de couper les cheveux en quatre, mais d’appliquer un principe inspiré par la justice et l’amour authentique.

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net


En partenariat avec www.famillejetaime.com

9 commentaires