Tu es entouré de vaches ? Peut-être t’es-tu paumé !

Tu es entouré de vaches ? Peut-être t’es-tu paumé !

T’es-tu déjà retrouvé par accident là où tu voulais aller ?

Tu roules en tournant en rond dans la ville et puis, soudain, tu te retrouves exactement là où tu voulais aller.

Ça arrive – mais pas très souvent. Le plus souvent, on se retrouve au beau milieu d’un champ, observé avec curiosité par quelques vaches.

La plupart du temps, on se retrouve là où on voulait aller en planifiant son itinéraire.

Évidemment, il y a toujours des déviations inattendues et on se retrouve perdu, mais j’ai découvert qu’entre Google sur mon ordinateur et Google sur mon iPhone, j’arrive généralement à me rendre là où je voulais aller.

Maintenant, j’ai une question pour toi. Si nous nous donnons autant de mal pour nous rendre à une destination physique, pourquoi pensons-nous que les choses sont différentes pour les autres buts de notre vie, bien plus importants ?

Pour entretenir une bonne relation avec ton épouse et tes enfants, est-ce que te débrouilles simplement, en espérant avoir le meilleur ? Fais attention, tu pourrais te retrouver au beau milieu d’une pâture avec un taureau en colère.

Qu’en est-il du travail ? Tu veux une promotion, faire de l’excellent travail et être payé plus, n’est-ce pas ? Et tu crois que le simple fait de t’y montrer et d’y lambiner va te conduire là où tu veux aller ?

Tu veux grandir dans l’intimité et l’efficacité dans ta relation avec Dieu ? Est-ce que tu attends que le Seigneur te frappes avec un éclair, après quoi tu deviendrais alors l’apôtre Paul du vingt-et-unième siècle ?

Continue d’espérer, très cher. Mais ces choses n’arrivent généralement pas par accident.

Bien-sûr, la main de Dieu doit être sur nous, avec Sa grâce et Sa bénédiction, mais nous devons considérer ces choses comme importantes, voire même vitales, si nous voulons les voir se réaliser. Nous gagnons à la loterie de la vie par accident parfois, mais c’est rare. Très, très rare.

Et la plupart du temps, quand nous obtenons quelque chose aussi facilement, nous n’avons pas développer les talents ou la patience nécessaire pour la garder. Combien de professionnels du sport millionnaires sont brisés quelques années seulement après que leur carrière soit finie ?

Intentionnel

J’ai appris un mot ces dernières années que j’aime beaucoup. Ce mot est « intentionnel. » Il signifie que tu le fais volontairement, avec un but précis. Tu conditionnes ton esprit pour chercher à faire quelque chose.

Quand nous étions enfants, nous aimions bien bousculer un peu nos copains en disant : « Oh, désolé. C’était un accident. » Nous savions très bien que ce n’était pas le cas. Nous l’avions fait exprès. La plupart des choses positives que nous accomplissons dans la vie sont faites exprès. Elles sont intentionnelles.

Alors, comment procéder ? Tu dois faire un plan pour tous les domaines majeurs de ta vie et y travailler. Ton projet n’est évidemment pas concret et tu vas devoir y faire des ajustements tout en avançant, mais très peu de gens sont heureux s’ils ne sentent pas qu’ils ont une mission dans la vie.

Décide ce que Dieu a pour toi et commence à y travailler.

Quel genre de mariage veux-tu ? Que vas-tu avoir besoin de faire pour y arriver ? Est-ce que c’est vraiment ce que tu veux ? Peut-être que si tu refaisais certaines choses que tu as faites pour la séduire, tu aurais une bien meilleure relation avec elle maintenant.

Pourquoi es-tu sur cette Terre ? Allons, au plus profond de toi, tu le sais. Que faudrait-il que tu fasses pour accomplir la mission de ta vie ? Établis un plan et commence à travailler dans ce sens.

Comment peux-tu mieux connaître Dieu ? Comment peux-tu te rendre dans ce lieu d’intimité avec Lui ? Comment peux-tu t’approprier les dons et la force qu’Il a promis ?

- Arrête-toi.

- Réfléchis au sujet de ta vie dans la prière.

- Décide de ce que tu veux faire dans tous les grands domaines de ta vie.

- Établis un plan pour y arriver (compte sur l’aide de Dieu. Rends ton but suffisamment important pour que ça te demande de la foi pour y arriver. Ne désire pas simplement faire ce que tu peux faire. Si tu le fais, tu verras ce que Dieu peut faire).

- Ajuste ton plan et même tes buts à chaque fois que c’est nécessaire. Il est rare de voir parfaitement la fin quand on commence.

- Persévère. N’abandonne pas.

- Réjouis-toi quand tu y arrives, mais saute aussi de joie quand tu remportes de petites victoires sur le chemin qui te permet d’atteindre ton grand but. Permets-toi de profiter tout autant du processus que de son achèvement.

Les endroits où tu arrives par accident peuvent ne pas être les endroits où tu voulais te rendre dans la vie. Si tu entends beaucoup de « meeeuuuu ! » et que tu te retrouves entouré par des vaches, tu ferais mieux de faire demi-tour et d’établir un plan.

« Mais, Dieu, qui nous aime tant, vous a appelés à participer à sa gloire sans fin, en étant unis au Christ. Alors il va vous rendre parfaits, solides et forts, et on ne pourra plus vous faire tomber. A lui la puissance pour toujours. Amen! » (1 Pierre 5.10-11 PDV)

  « Même l’échec peut être rédempteur si tu en apprends quelque chose. Ça ne doit pas nécessairement être une fin de carrière. En fait, il peut même aider à la construction d’une carrière – si tu prends le temps d’enlever tout le jus du citron. » Michael Hyatt

 

David Porter - Taches de café

 

 

  

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire