Un bon leader est un bon berger

Un bon leader est un bon berger

Il y a quelques années de cela, j’ai eu le privilège de travailler avec un ami, Ken Johnson, pour l’aider à écrire sur ses expériences en tant qu’éleveur de brebis, qu’il pratiquait en tant que violon d’Ingres dans sa résidence familiale, qui était située dans une zone rurale. Le but du livre consistait à montrer les étonnantes similitudes entre les attitudes des brebis et celles des humains. En voici quelques exemples:  

  • Les brebis sont fascinées par “l’herbe plus verte”. Lors d’une année de sécheresse, les brebis furent mises dans un enclos inhabituel ; il suffit de quelques minutes seulement pour voir leur tête se faufiler à travers les fils de fer de la clôture, tentant désespérément d’atteindre l’herbe se trouvant de l’autre côté de l’enclos.

  • Les brebis aiment jouer à “suivons le leader”. Un beau matin, de bonne heure, alors qu’il faisait sortir les brebis de la grange, Ken tenait un bâton devant la brebis de tête qui essayait d’atteindre la porte. La brebis sauta par-dessus le bâton, et chacune des brebis qui la suivait fit ainsi à cet endroit, même après que Ken ait enlevé le bâton.

  • Certaines races de brebis sont structurées de telle façon que, si elles tombent et se retrouvent sur leur dos, elles se figent et sont incapables de se relever par elles-mêmes. Sans l’aide rapide de leur berger, elles suffoqueraient petit à petit, jusqu’à en mourir. 

  • Souvent, les brebis souffrent de rétrécissement du champ visuel, tellement elles se focalisent sur un problème immédiat qu’elles sont incapables de reconnaître une solution évidente à leur problème qui se trouve à côté d’elles.

Est-ce que vous pouvez vous identifier à l’un de ces défauts de brebis? Le livre de la Bible, à la fois si ancien et si actuel, fait de nombreuses références aux brebis, aux agneaux, aux troupeaux et aux bergers. Comme il est dit dans Esaïe 53 ; 6: “Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie….”

En travaillant sur ce livre, j’étais émerveillé de constater le rôle fondamental que joue le berger, guidant ses brebis ignorantes et sans défense, qui ne peuvent en général même pas se débrouiller par elles-mêmes. Il est intéressant de faire le parallèle et de constater que, pour maximiser la productivité d’une entreprise et de son personnel, un bon leader doit fonctionner comme un berger fiable et responsable.

Par exemple, le psaume 23 – celui que l’on appelle couramment le “psaume du berger” – nous parle de marcher “dans la vallée de l’ombre de la mort”. Alors que ce verset est souvent cité lors des funérailles pour illustrer le passage de la vie à la mort terrestre, cela décrit en fait des brebis que leur berger conduit à un nouveau pâturage, en passant par un col de montagne sombre où des prédateurs pourraient se tenir aux abois. Mettant toute leur confiance dans le berger pour qu’il les protège, les brebis – peu connues pour leur courage – le suivent sans hésiter.

Voici d’autres manières par lesquelles les leaders pourraient servir, à l’image des bergers :

Un engagement inébranlable. Quand les salariés savent que leur leader se préoccupe avant tout de leur intérêt – quel qu’en soit le coût – ils vont pratiquement tout faire pour eux. “Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis” (Jean 10:11).

Il connaît chacun personnellement. Il arrive très souvent qu’un leader soit un parfait étranger et qu’il s’étonne ensuite de la raison pour laquelle les gens ne veulent pas le suivre. Un bon leader connaît bien les gens dont il a la charge et répond promptement à leurs besoins. “…Il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors” (Jean 10:3-4).  

Des priorités inébranlables. Un bon leader sait que, pour que l’entreprise s’améliore et prospère, les gens qui la composent doivent être bien traités et ce, de façon constante. C’était la préoccupation de Jésus, alors qu’il se préparait à déléguer des responsabilités à ses disciples: “…Pais mes brebis” (Jean 21:15-19).

 

© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire