Un chrétien peut-il aller consulter des sites de rencontre?

Un chrétien peut-il aller consulter des sites de rencontre? Un chrétien peut-il aller consulter des sites de rencontre?

Tout autour de vous, vous voyez des couples. Bras dessus-bras dessous, des familles joyeuses et épanouies, c’est surtout l’été que cela devient pénible pour vous, le célibat !

Voir tous ces gens heureux, des ventres arrondis, des poussettes, des bambins courir partout, entendre la parade de klaxons presque tous les samedis, vous n’en pouvez plus !

Quoique l’hiver, c’est pas plus drôle… Personne qui vous prépare un feu, en rentrant du boulot… pas de petit plat qui mijote. Bof.

Vous les regardez, envieux(se) en soupirant, vous demandant si Dieu ne vous a pas oublié(e).

Alors vous êtes tenté(e) de Lui donner un coup de main : et si j’allais jeter un œil sur des sites de rencontre ? Chrétiens, bien sûr !

Mais en fait, vous n’êtes pas très sûr(e) de vous !

Ai-je le droit d’aller consulter ce genre de sites ? Comment savoir si j’ai le droit ou pas ? C’est une vraie question taboue dans certains milieux évangéliques, parfois même au sein de notre propre famille !

Mais comment faisaient-ils, les célibataires, avant ?

Quelques siècles avant J.-C...

À chaque siècle, sa méthode… Du temps d’Abraham, les couples se formaient autrement et de façon surnaturelle ! Même si on a beaucoup évolué en raison de l’avancée des âges, rien ne nous empêche de regarder (et peut-être de l’envier…) l’histoire de la magnifique rencontre entre Rebecca et Isaac...

Abraham a mandaté son serviteur Eliézer pour trouver une épouse à son fils Isaac. Le serviteur a demandé directement à Dieu de lui montrer, par différents signes, quelle serait la bonne personne qu’il ramènerait avec lui. Et il est revenu avec Rebecca (Genèse 24). Les deux jeunes gens se marièrent et eurent deux enfants…

Une autre histoire, tout aussi belle, celle d’une rencontre “coup de coeur” autour d’un puits. Jacob et Rachel se croisent alors qu’ils viennent tous deux faire boire leurs troupeaux de bêtes. Ces deux-là sont jeunes et beaux, ils tombent amoureux… Auparavant, Jacob avait fait une simple prière à Dieu avec quelques “si” et Dieu a exaucé tous ses vœux.

Ces 2 histoires vont probablement vous renvoyer à votre propre patience : suis-je capable d’attendre que Dieu conduise tout ou bien je lui file un coup de main ?

Et au 21ème siècle, on fait comment ?

Aujourd’hui, eh bien, on s’adapte !

Dieu est bon et fidèle, c’est Lui qui sonde nos pensées, Il connaît nos profondes motivations.

Dieu peut toujours procéder comme au temps d’Abraham. Dieu est le même, Il n’a pas changé.
Mais Il est aussi intemporel ; Il aime utiliser les moyens et les médias liés à notre époque, vous ne croyez pas ?

Il peut toujours nous avertir en songe, en prière, par la Bible, par une parole de connaissance, grâce à une copine un peu entremetteuse, mais aussi nous diriger sur un profil particulier sur un site de rencontre, si on Lui confie notre démarche : “Seigneur, tu peux mettre sur ma route la bonne personne pour mon couple, mais aussi me diriger alors que je consulte ce site ; je te confie ma vie, tout est entre tes mains. Amen”.

Je ne crois pas qu’il faille s’interdire ce genre de procédé... ou pire se cacher ou encore critiquer celui qui va utiliser cette méthode pour choisir son âme-soeur. Tout est affaire de pureté de coeur, d’intention. Dieu est bon et fidèle, c’est Lui qui sonde nos pensées, Il connaît nos profondes motivations.

Ne perdez pas votre temps à attendre le prince ou la princesse charmant(e) !

Enfin, pendant ce temps de recherche et d’attente qui peut être très long (il ne s’agit pas non plus de s’enflammer pour un(e) bel(e) inconnu(e) au bout des 15 premières minutes derrière son écran), pourquoi ne pas en profiter pour améliorer plusieurs paramètres de sa vie spirituelle ? 

  • En développant toujours plus notre relation avec Dieu (avec un conjoint(e), hum… on a moins le temps, et que dire avec des enfants !)
  • En exerçant notre patience (Un jour, mon prince viendraaa !) : c’est un fruit de l’Esprit ! “Mais le fruit de l'Esprit , c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.” (Galates 5.22)
  • En améliorant sa maîtrise de soi : quand on est sur le point de craquer, de déprimer, de céder au premier venu (chrétien, bien sûr !)...
  • En se reposant sur Dieu : n’a-t-Il pas dit de Lui confier en toutes choses nos besoins (toutes choses, même notre vie sentimentale !) par toutes sortes de prières et de requêtes et de nous inquiéter de rien ?
  • En remerciant Dieu pour son don quelqu’il soit (il y a 2 dons : le don de célibat et le don de mariage, selon l’apôtre Paul : lequel vous destine-t-il ? Vous pouvez aller plus loin dans votre réflexion en lisant tout le chapitre 7)

Alors si vous êtes tenté(e) d’aller consulter un catalogue virtuel, à la recherche de “profils intéressants”, surtout, n’oubliez pas ce principe fondamental : demandez avec persévérance la bénédiction et la direction de Dieu.

Surtout, ne craquez pas, Mesdames, pour Benjamin, 1m80, yeux verts, cadre supérieur, loisirs surfeur et skieur, sans enfant ou vous, Messieurs, pour Adeline, aux longs cheveux châtains, yeux noisettes, orthopédiste, loisirs aquagym et piano…

Et demandez-vous sans cesse quelle est la volonté de Dieu...

Enfin, personnellement, j’aurais quand même tendance à demander, comme au “bon vieux temps”, quantité de signes à Dieu pour confirmer mon choix, et ce, dans tous les domaines de ma vie ; pas vous ?!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
37 commentaires
  • Luigi Bella Il y a 1 année, 1 mois

    Bonjour Lisa, merci pour ces précieux conseils. La solitude imposée par un célibat non souhaité mais trop souvent subi nous conduit à espérer. L’espérance d’une rencontre guidée par le Seigneur nous permet de supporter la douleur du sentiment de rejet occasionné par la solitude. C’est une maladie qui touche nôtre âme car elle prend naissance dans notre cœur en l’oppressant continuellement. Tout être humain a le droit d’aimer et de se sentir aimé par son conjoint. Dans notre société actuelle, le verbe aimer a cependant, il faut bien le reconnaître, perdu de son sens…on aime aujourd’hui et demain on devient un étranger…Que le Seigneur vous bénisse 🙏
  • Audrey Il y a 1 année, 1 mois

    Et si nous rencontrons une personne chrétienne catholique comme doit-on faire??
  • kamel Mameri Il y a 1 année, 7 mois

    Je suis chrétien et je cherche une chretienne comme moi pour une relation durable
  • Afficher tous les 37 commentaires