Un chrétien peut-il pratiquer l'autodérision ?

Un chrétien peut-il pratiquer l'autodérision ?

Peut-on rire de soi-même ou doit-on rester sérieux en toute occasion ?

L'autodérision

C'est rire de soi-même, de ses erreurs, de ses travers ou de ses points faibles pour faire rire autrui. Elle ne jouit pas de la même considération selon les cultures.

Ma valeur

Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, et je le reconnais bien.  Psaume 139.14

Soyons conscients de notre propre valeur et gardons l'équilibre pour ne pas nous afficher présomptueusement.

Que chacun examine son propre comportement. S'il y découvre quelque aspect louable, alors il pourra en éprouver de la fierté par rapport à lui-même et non par comparaison avec les autres, car chacun aura à répondre pour lui-même de ses propres actions. Galates 6.4-5

Monsieur ou Madame "Je-sais-tout" sont insupportables, de même celui ou celle qui ne cesse de se dévaloriser publiquement. C'est lorsque nous sommes conscients de notre valeur que nous pouvons rire de nos imperfections ou de nos limites.

Oui ou non ?

"Rire, c'est bon pour la santé". Cette phrase - comme la suite du discours - prononcée sur un ton monotone par un président de la Confédération suisse avait amusé bien des auditeurs... mais elle avait du vrai. Se détendre fait du bien. 

L'autodérision peut dédramatiser des échecs ou des erreurs. Cette forme d'humour peut aussi faire diminuer les tensions interpersonnelles et apporter une bouffée d'air frais. Notons qu'elle est parfois destinée à susciter de la part d'autrui des remarques inverses, donc positives.

Les limites

Ne rions jamais des autres, en maniant l'ironie ou une critique qui se croirait drôle.

Evitons aussi les remarques qui consisteraient à nous considérer comme nuls, à nous dévaloriser du genre "que je suis bête..." pour provoquer la pitié. Et soyons sensés pour ne pas faire rire au mauvais moment.

Il y a un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser. Ecclésiaste 3.4

L'enjeu

Prenons au sérieux l'appel de Dieu et la tâche qu'il nous confie sans nous prendre trop au sérieux. Que son Esprit nous vienne en aide.

La vidéo ci-dessous nous présente Alain Auderset, quelqu'un qui aime Jésus et sait utiliser l'humour pour la bonne cause :

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires