Un chrétien

Un chrétien

Voilà bien une déclaration étonnante. A la fois faite d'ironie et de bon sens. Nous pouvons y découvrir de grandes vérités sur ce qu'est un chrétien.

Il est persuadé :

Sans le savoir Agrippa déclare que pour être chrétien il faut être persuadé. Dailleurs Paul annonçait l'Evangile avec une entière persuasion (1Th 1:5). Ce sont des gens persuadés qui persuadent les autres. C'est pourquoi Dieu a voulu que ce soient les hommes ayant expérimentés la nouvelle naissance qui parlent du salut aux autres.

Ac 19:26 ...ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d'homme ne sont pas des dieux.

Le chrétien a de l'assurance, son salut en Jésus-Christ est une certitude car basée sur la grâce et non sur ce qu'il pourrait faire. La foi, telle que Dieu la définit, est : "la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas".

L'espérance du chrétien quand à son avenir est quelque chose de solidement ancrée en lui comme une ancre de bâteau au fond de la mer et cette espérance ne trompe pas car l'amour de Dieu est répandue dans nos coeurs par le Saint-Esprit.

Heb 6:19 Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l'âme, sûre et solide.

Et même si la vie nous réserve des surprises, des combats et des tentations, nous avons la persuasion que l'on peut, grâce au Seigneur, tenir jusqu'à la fin.

2Ti 1:12 Et c'est à cause de cela que je souffre ces choses; mais j'en ai point honte, car je sais en qui j'ai cru, et je suis persuadé qu'il a la puissance de garder mon dépôt jusqu'à ce jour-là.

Devenir :

En effet on ne naît pas chrétien mais on le devient. Agrippa avait compris cette grande vérité, la "secte" des chrétiens était formée d'anciens juifs, d'anciens païens, d'anciens idolâtres, d'anciens croyants, d'anciens athés, d'anciens ceci ou d'anciens cela... Et tout simplement d'anciens pécheurs perdus.

1Th 1:9 Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai

Car être chrétien c'est passer de la mort à la vie, des ténébres à la lumière, de la puissance de Satan à la puissance de Dieu. C'est donc faire une expérience de conversion tangible à un âge de raison. Être chrétien ce n'est pas avoir une religion chrétienne ou avoir reçu une éducation chrétienne mais avoir un passé coupable sans Christ et sans vie, ensuite avoir fait une rencontre avec Jésus qui a pardonné alors nos péchés et a fait de nous une nouvelle créature pour avoir enfin un avenir éternelle basée sur les déclarations de l'Evangile.

2Co 5:17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Une autre signification de ce verbe grec est : "venir dans l'existence, commencer à être". Oui, nous sommes tous, sans exception (Rom 3:23), comme le fils prodigue, morts et perdus mais par la repentance et par la conversion à Christ, nous pouvons revenir à la vie et être sauvés. Alors avec le Père nous pouvons vivre le commencement de la vie chrétienne :

Lu 15:24 car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.

chrétien

Le mot chrétien a pour racine le mot "Christ" (messie en hébreu), qui a lui-même pour racine le verbe "oindre".

Être chrétien c'est donc être oint du Saint-Esprit. L'onction sur le disciple est une particularité unique de la présence de Jésus. Certains disent qu'à l'origine c'était une moquerie avec jeu de mots sur la racine "oindre", d'où onctueux, pommadé ! D'autres disent que c'était un sobriqué signifiant "petit christ".

En tout cas ce sont les gens d'Antioche et non les disciples eux-mêmes qui ont inventé cette appellation. Ils avaient dû remarquer, entendre, ressentir la présence du Saint-Esprit dans la vie du disciple de Jésus. Mais bien plus, ces partisans de Jésus ne cessaient de parler de lui, ils furent donc appelés du nom de leur Seigneur. C'est souvent le cas pour des religions, ou des mouvements philosophiques, ou, de nos jours pour des mouvements politiques. On prend le nom de la personne en qui vous croyez et on met "ien" à la fin, par exemple un gaullien.

Un chrétien c'est un individu qui témoigne sans cesse de celui qui l'a sauvé et qui vit en lui : Jésus. Être chrétien ce sont les autres qui le disent : "il parle de Jésus tout le temps", comme le faisait l'apôtre Pierre.

Ac 4:12 Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Les juifs, pour ne pas prononcer Jésus, disaient :"Ce nom". Ce n'est pas une étiquette c'est une réalité que les autres entendent, voient et discernent : "Il est différent, il croit en Jésus et il le fait savoir".

Ac 5:28 Ne vous avons-nous pas défendu expressément d'enseigner en ce nom-là? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme!

Ac 5:40 Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent.

Ac 4:18 Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus. Pierre et Jean leur répondirent, Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu; car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire