Un esprit de service : la voie du bonheur !

Un esprit de service : la voie du bonheur !

 Jésus est le Fils de Dieu, venu sur la terre, non seulement pour nous sauver de l’enfer, mais pour nous montrer un exemple : comment doit se comporter la personne qui aime Dieu ?

Voici ce qu’a affirmé Jésus  :

« Quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur, et quiconque veut être le premier parmi vous qu’il soit votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’Homme est venu ; non pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. »  
(Matthieu  20 : 26-28)
 
JESUS EST VENU POUR SERVIR
 
En lisant les Evangiles, nous découvrons que Jésus est disponible de jour comme de nuit. Le pharisien Nicodème, chef des Juifs, est venu trouver Jésus pendant la nuit et Jésus l’a bien reçu sans problème.
 
Jésus s’est déplacé pour délivrer ce démoniaque  vivant dans la montagne.

Jésus fréquentait les plus pauvres de sa génération. Il était entouré de mendiants, de gens de mauvaise vie. La foule repoussait ces gens là, mais Jésus les accueillait.

Lorsque Jésus sortait de Jéricho, deux mendiants aveugles criaient « Aie pitié de nous ! » La foule les faisait taire… mais « Jésus s’arrêta, les appela et dit : Que voulez-vous que je vous fasse ? » Jésus, publiquement se met à la disposition de ces mendiants.
 
Ce que Jésus voyait au travers de ces gens-là, c’était une âme à sauver.
 
Jésus a osé prendre le linge de l’esclave pour laver les pieds de ses disciples à la grande surprise de ceux-ci. Si Jésus a fait ce geste à la fin de son ministère, il en donne la raison :

« Car je vous ai donné un exemple afin que vous fassiez comme je vous ai fait ! »
(Jean 13 : 15)

Et Jésus va donner le but de cette action exemplaire :

« Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez. »
(Jean 13 : 17)


 Donc, selon Jésus, servir les autres, ce n’est pas une corvée qui nous est imposée, mais c’est une source de bonheur.
 
DES ŒUVRES PREPAREES 
 
Savez-vous, que pour chacun d’entre nous, Dieu a préparé des œuvres :

« Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ, pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »
(Ephésiens 2 : 10) 

 
Notre Dieu a donc préparé du travail pour chacun de nous selon nos capacités. Il nous connaît bien et Il connaît nos possibilités. Nous sommes des ouvriers avec Dieu et pour Dieu. Nous ne sommes pas sauvés par nos œuvres mais par la Grâce.

Mais Dieu prépare une récompense pour ceux qui auront travaillé pour Lui et Paul signale le danger que certains courent, pour ne pas avoir travaillé ou pour avoir mal travaillé :

« Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense, pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. »
(1 Corinthiens 3 : 15)
 
Lorsque Saul de Tarse, le futur apôtre Paul, rencontra le Seigneur, sa première question fut :
« Seigneur, que veux-tu que je fasse ? »

Dès sa conversion, Paul était prêt à servir Dieu.
 
Voici ce que la Parole de Dieu dit à chacun de nous :

« Tout ce que ta main trouve à faire  avec ta force, fais-le. »
Ecclésiaste 9 : 10


Dieu ne nous demande jamais de faire des œuvres au-delà de nos limites personnelles, mais quand tu vois du travail à faire, n’attends pas que les autres le fassent, c’est à toi de le faire.

Les œuvres sont préparées par Dieu avec un but bien précis :
 
- nous travaillons pour que nos œuvres glorifient Dieu
- nous travaillons dans le but de faire passer les âmes qui nous entourent des ténèbres à           la lumière, de l’enfer au paradis.
 
NOUS SOMMES AU SERVICE DE JESUS
« Comment rendrai-je à l’Eternel tous ses bienfaits envers moi ? »
Psaume 116 : 12

 Si nous apprécions à sa juste valeur la grandeur du salut, et la gloire qui nous attend dans le ciel, nous aurons envie de faire beaucoup d’œuvres  pour notre cher Sauveur pour Lui manifester notre reconnaissance.

Nos œuvres pour Dieu sont l’expression de notre reconnaissance pour le sacrifice de Jésus, mort pour nos péchés.
 
Nos œuvres sont aussi l’expression de notre amour pour Jésus.

Ecoutez comment Jésus apprécie nos œuvres :

«J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et vous m’avez accueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu ; j’étais malade et vous m’avez visité ; j’étais en prison et vous êtes venus vers moi. »  
(Matthieu 25 : 35-36)

 
 C’est un service d’amour : Jésus a quitté le ciel pour manifester l’amour de Dieu envers tout être humain.

Pour nous l’étranger, c’est la nouvelle personne qui vient pour la première fois à la réunion.

Pour nous, celui qui est en prison, c’est l’infirme qui est prisonnier de son infirmité, le vieillard qui est prisonnier de son grand âge.

Des personnes vivent seules et ont soif de contact, à nous de les visiter.
 
Ce ne sont pas des œuvres sociales, mais des œuvres spirituelles : c’est Jésus que nous visitons et Jésus n’a pas faim du pain de notre boulanger, mais Jésus a faim et soif de notre amour pour lui.

En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes le temple du Saint Esprit et le premier fruit de l’Esprit, c’est l’amour !
 
Jésus est attentif à notre service pour lui :

« Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. »
(Matthieu 10 : 42)  

La valeur de cette action, ce n’est pas le prix d’un verre d’eau froide, mais c’est le geste d’amour qui compte pour Jésus.
 
Ne soyez pas déçus, si les bénéficiaires de nos actes d’amour ne sont pas reconnaissants ; nous attendons la récompense, non des hommes, mais de Jésus lorsqu’Il nous recevra Là-haut dans sa gloire, Il nous récompensera pour tous nos services faits en son nom.
 
LE SERVICE EST UN GRAND TRESOR
Des œuvres ont été préparées pour chacun de nous, et la joie de notre Maître, c’est de nous voir accomplir ces œuvres :

« Mais le précieux trésor d’un homme, c’est son activité. »
(Proverbes 12 :27)

Je suis étonné de voir que les chrétiens les plus actifs, sont souvent les plus critiqués ; en fait le Diable fait tout pour nous décourager et nous détourner de nos activités pour le Seigneur.

Mais Dieu renouvelle nos forces pendant la marche, Il nous fortifie par Son Esprit, Il nous bénit dans notre santé et dans nos affaires.

Avez-vous remarqué que, lorsque vous donnez de l’argent pour l’œuvre de Dieu, cet argent ne vous manque pas ! 
Même l’âge ne fatigue pas pour servir Dieu, écoutons ce que Caleb dit à Josué :

« Et maintenant, je suis âgé de 85 ans. Je suis encore aussi vigoureux comme au jour au Moïse m’envoya (il y a 45 ans) ; j’ai autant de force qu’alors soit pour combattre, soit pour sortir, soit pour entrer. »
(Josué 14 : 10,11) 
 
NE PAS SERVIR DIEU, C’EST SE METTRE EN DANGER
Nous sommes étonnés de voir le roi David chuter lamentablement. En nous racontant sa chute misérable, Dieu veut nous donner une leçon. Israël était en guerre contre les fils d’Ammon. David envoie ses troupes pour le combat, mais quant à lui, il préfère rester chez lui, loin des combats.

Et que fait-il chez lui ?

« Un soir, David se leva de sa couche, et comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là, une femme qui se baignait, et qui était belle de figure… il envoya des gens la chercher… et il coucha avec elle. »
(2 Samuel 11 : 2-3) 

Quelle fut la grande faute de David ?

Ses armées sont au combat et lui, il passe l’après-midi chez lui à dormir. Ayant du temps de libre, il porte les yeux où il ne faut pas et commet le grand péché de sa vie.
 
Dieu nous garde durant notre travail pour lui, mais ne pas vouloir servir Dieu, c’est s’exposer à la tentation, aux œuvres du Malin. C’est à chacun de nous de faire le bon choix : oui, je veux servir Dieu, car alors, je serai sous la protection du Très Haut !
 
C’EST BIEN, BON ET FIDELE SERVITEUR

Parlant de son retour dans la parabole des talents,  Jésus considère ses disciples comme des « serviteurs » Il demande plus à certains qu’à d’autres, car nous avons reçu des capacités différentes selon la volonté de notre Maître.
 
Les qualités que Jésus apprécie chez ses serviteurs :

« bon et fidèle serviteur ! » (Matthieu 25 : 21)

 car ils ont fait prospérer les talents remis. Servons Dieu avec bonté et avec fidélité.

Chaque serviteur l’a servi à 100% : celui qui avait reçu 5 talents, en a gagné 5, et celui qui en avait reçu 2, en a gagné 2 ! Servons donc le Seigneur à 100% de nos moyens !
 
Les défauts qu’il a reprochés à un serviteur :

« méchant et paresseux ! » Matthieu 2:26 
Jésus n’accepte pas que l’on ne s’engage pas dans son service… et cette paresse engendre la méchanceté. Donc servir Dieu, nous dégage de la méchanceté et de l’oisiveté… comme le dit un proverbe : l’oisiveté est la mère de tous les vices !

Levons-nous et travaillons pour Dieu, car Celui qui nous connaît bien, ne nous demande jamais de travailler au-delà de nos forces.
 
Le service pour Dieu procure de la joie, car voici ce que te dit Jésus, à toi qui est en train de le servir : « Entre dans la joie de ton maître. » Et toi qui cherche la joie véritable, celle qui descend du ciel, entre dans le service de ton maître !
 


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

12 commentaires