Un homme se tenait debout devant lui ...

Un homme se tenait debout devant lui ...

Josué est près de Jéricho. La bataille est proche. Il faut bientôt prendre possession du pays promis. Le peuple tout entier a passé à sec le Jourdain qui lui barrait la route dans sa conquête. L’arche, type de Christ, du Seigneur de toute la terre et de ce pays ruisselant de lait et de miel, a ouvert le chemin. Le désert et ses errements sont derrière, et maintenant se profile l’accomplissement des promesses du Dieu fidèle et puissant. (Voir Josué 5 : 13)

Mais avant de s’engager dans le combat, il faut circoncire tous les mâles en Israël. En effet, pour combattre avec Dieu, il faut ôter le prépuce du péché qui nous enveloppe si facilement. Cela n’avait pas été fait pour cette nouvelle génération qui n’avait pas péri dans le désert. Elle n’en avait pas réalisé le besoin. Alors, l’Éternel commande à Josué de circoncire les fils d’Israël à Guilgal, de l'autre côté du Jourdain. Ensuite, le peuple peut célébrer la Pâque.

Jéricho, forteresse de l’ennemi, a fermé ses portes. Israël est prêt à monter au combat. Cependant, il manque encore une chose primordiale. Le vrai chef n’est pas encore apparu ! Quoi ? Le chef, n’est-ce pas Josué que l’Éternel a choisi et qu’il a placé à la tête des fils d’Israël ? Certes, Dieu donne des conducteurs pieux et fidèles à son peuple, afin qu’il ne soit pas comme un troupeau qui s’éparpille dans toutes les directions. Mais il est un conducteur suprême, un chef au-dessus des hommes et qui pourtant apparaît ici comme un homme ayant une épée, tirée de son fourreau, à la main.

Josué voit cet homme qui se tient debout devant lui. Il lui demande de quel côté il se trouve. Il doit apprendre qu’il ne peut engager le peuple à sa suite sans recevoir les ordres d’un plus grand que lui, du chef de l’armée de l’Éternel. Il s’agit bien là du Fils éternel qui, au-dessus des anges, conduit son peuple aux combats préparés à l’avance. Pour preuve, Josué tombe sur sa face, se prosterne devant l’excellence de l’homme qui est devant lui et lui rend hommage. Aucune créature n’est digne et n’a droit à l’adoration ... Josué comprend qu’il est devant le grand Dieu des cieux et de la terre, devant le Saint d’Israël.

Il peut arriver que nous soyons à l'aube de grands défis, face à une impressionnante adversité, à la veille d'un bouleversement, ou plus simplement dans la crainte d'un combat à mener ... Quelles que soient nos responsabilités, n'oublions jamais que notre Sauveur, qui a revêtu notre nature humaine à part le péché, est prêt à nous mener à la victoire. Il nous attend à l'écart de l'agitation du quotidien et de l'appréhension du futur pour nous rappeler qu'il est Seigneur et que nous avons à recevoir de lui les instructions pour marcher victorieusement dans l'obéissance et la foi.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

6 commentaires
  • ronath Il y a 7 années, 11 mois

    Amen!
  • Marie Blanche Il y a 7 années, 11 mois

    je dis amen à ceci " Il nous attend à l'écart de l'agitation du quotidien et de l'appréhension du futur pour nous rappeler qu'il est Seigneur et que nous avons à recevoir de lui les instructions pour marcher victorieusement dans l'obéissance et la foi." Seigneur aide moi à connaître le repos en ce moment où je m'attend à Toi au nom de JESUS amen
  • Lisiane Randi Il y a 7 années, 11 mois

    Merci Seigneur de me rappeler aujourd'hui que quelles que soient mes responsabilités et mes circonstances, Jésus, qui a revêtu la nature humaine à part le péché, est prêt à me mener à la victoire. Il m' attend à l'écart de l'agitation du quotidien et de l'appréhension du futur pour me montrer et me prouver, encore et encore, qu'Il est le Dieu vivant. AMEN!
  • Afficher tous les 6 commentaires