Un temps pour tout

Un temps pour tout

Dans ce monde, il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose. (Ecclésiaste chapitre 3 verset 1)

 

Mon mari est revenu d’un magasin de jouets m’indiquant qu’il avait repéré des puzzles beaucoup plus

intéressants pour nos enfants. Traduisez : avec beaucoup plus de pièces. Tellement de pièces que c’étaient des puzzles trop compliqués pour leurs âges. Cela les aurait mis en difficulté et les aurait découragés. Trop souvent, nous essayons de "pousser" nos enfants pour qu’ils progressent plus, grandissent plus vite ; voir qu’ils deviennent les premiers ou meilleurs que les autres.

Laissons nos enfants apprendre à leur rythme, selon leur propre développement car chaque enfant est unique.

Je n’ai jamais vu un bébé refuser d’apprendre à attraper son pied ou son hochet. Ils apprennent tout. Ils sont programmés pour ça. Alors laissons-les continuer à apprendre. Assurons-nous qu’ils aient suffisamment de nourriture d’apprentissage à se mettre sous la dent.

 

A l’inverse, nous freinons souvent nos enfants. « Tu es trop petit pour faire ça. » « Laisse, papa va le faire »...

Le fils de 6 ans d’une de mes copines n’avait pas le droit de mettre la table de peur qu’il ne casse la vaisselle.

Elle continuait à lui mettre des gobelets en plastique.

Ne limitons pas nos enfants dans nos propres conceptions.

Mes enfants me surprennent toujours : j’ai du mal à réaliser qu’ils grandissent et que le cadre dans lequel ils évoluent doit s’élargir.

 

Ces pensées sont pour les actes du quotidien mais aussi dans leur connaissance de Dieu.

Ne répondons pas trop vite à des questions qu’ils ne se sont pas encore posées mais ne les limitons pas non plus dans la connaissance de leur Père Céleste.

Cela veut dire qu’il est important de leur parler de Dieu tous les jours.

Que le Saint Esprit continue à nous enseigner toutes choses pour l’éducation de nos enfants.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires