Une amitié avec Dieu N° 19 Les caractéristiques de la voix de Dieu

Une amitié avec Dieu N° 19 Les caractéristiques de la voix de Dieu

Sa voix, son caractère, sa grandeur et sa vision forment une harmonie. Le plus souvent, ce que Dieu nous dit est bien plus grand, plus merveilleux que ce que nous aurions pu imaginer ou élaborer dans notre tête. Il n’y a aucune contradiction entre sa pensée et sa Parole écrite.
Dieu est lumière; ce qu'il dit est clair, direct. Il nous aide à organiser et à construire nos vies.
Il est amour: quand il parle, nous nous sentons parfaitement connus de lui, mais aussi aimés.
Il est saint; le contenu de ses paroles est toujours pur. Elles ont la maturité pleine d'assurance d'un père ferme et aimant. Le Saint-Esprit respecte notre liberté et notre personnalité. Il veut que nous suivions ses plans volontairement.

Remarquons au passage qu'habituellement, quand il s'exprime, Dieu n'est pas subjugué par l'émotion, il ne sanglote pas, il ne crie pas, il ne tremble pas et ne prend pas une voix théâtrale. Pourquoi donc tant de chrétiens se croient-ils obligés de le faire quand ils parlent de sa part?

L'attitude adéquate pour entendre la voix de Dieu


Depuis le jour où l'on m'a enseigné comment entendre la voix de Dieu, la compréhension de l'attitude que Dieu attend de moi pour cela m'a été utile des milliers de fois. Avec mon épouse, il ne se passe pas une semaine sans que nous ayons ensemble, parfois à plusieurs reprises, à chercher la pensée de Dieu face à telle décision à prendre. J'ai constaté là encore que notre prédisposition de cœur fait la différence entre un silence total (ou pas mal de confusion) et la paisible conviction que Dieu a parlé.
Sans revenir sur l'enseignement du chapitre précédent: «Approchons-nous donc de Dieu [...] le cœur purifié de tout ce qui donne mauvaise conscience» Hébreux 10 : 22, je vous livre ici ce qui fait toute la différence:

La foi

De quelle foi s'agit-il ? Quand un fils s'approche de son père pour lui poser une question, il croit naturellement qu'il va recevoir une réponse. Avec Dieu, c'est pareil. Celui qui s'approche de lui en doutant qu'il va répondre ou, pire encore, avec la certitude qu'il n'obtiendra aucune réponse, s'enlise. Dieu a en effet choisi la foi comme point de connexion; pourquoi? Parce que croire qu'il récompense ceux qui le cherchent, c'est l'honorer. Douter de sa volonté de répondre, c'est douter de lui, de sa bienveillance, c'est le déshonorer. Dieu est humble, mais il n'est pas servile pour honorer celui qui le déshonore.Cf. 1 Samuel 2 : 30
S'approcher de lui pour écouter son conseil demande un certain effort, un choix conscient: celui de croire qu'il va nous parler. Je me suis tant de fois surpris à chercher sa face en ayant la certitude que de toute façon je n'obtiendrais aucune réponse... C'est la première raison et la plus fréquente pour laquelle Dieu doit garder le silence. Heureusement, nous pouvons nous en repentir !
Croyons-nous que nous avons plus d’importance pour lui que les fleurs des champs qu'il revêt ou les oiseaux qu'il nourrit ? Croyons-nous que celui qui compte les cheveux de notre tête veut aussi nous enrichir de sa pensée ? Approchons-nous alors de lui avec la foi simple de l'enfant qui se sait aimé de son père.

L’humilité

«Il fait vivre les humbles en leur rendant justice, il leur enseigne sa volonté.»
Psaumes 25 : 9
Etre humble devant Dieu, est-ce faire triste mine, courber le dos ou pencher la tête? Non, pas du tout. Savez-vous que vous pouvez être joyeux et humble ? Ce qui empêche Dieu de nous parler, c'est l'attitude péremptoire qui consiste à revendiquer et exiger, à l’appeler Seigneur tout en s'adressant à lui comme à un serviteur. Quand quelqu'un réclame son conseil dans le seul objectif de conforter ses propres idées, Dieu garde le silence.
J'ai connu une missionnaire remplie de qualités, mais qui me donnait l'impression de ne pas laisser à Dieu le droit de lui parler autrement que par des versets. Au risque de choquer, je dois dire que même cela nous ne pouvons l'exiger. Dans plusieurs domaines, et non des moindres, elle accumulait des chaînes de références supposées prouver le plan de Dieu. Elle s'est parfois, malheureusement, lourdement trompée avec, pour conséquence, des fardeaux énormes et inutiles à porter.
L'humilité implique une attitude de souplesse, une prédisposition favorable à ce qui pourrait être la volonté de Dieu. Je ne peux lui imposer ni mes idées ni la façon dont il va me parler. «Si tu deviens sage, c'est toi qui en profiteras. Si tu deviens orgueilleux, c'est toi qui en supporteras les conséquences.» Proverbes 9 : 12

Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires