Vous êtes le(la) bien-aimé(e) de Dieu !

Vous êtes le(la) bien-aimé(e) de Dieu !

Si vous doutez encore d’être un enfant bien-aimé de Dieu, c’est probablement parce que vous ne pensez pas que Dieu vous voit comme il voyait Daniel : pieux(se), pur(e) et obéissant(e), comme nous l’avons vu précédemment

Et peut-être que les raisons sont plus profondes :

  • Vous souffrez encore d’un sentiment de culpabilité, de rejet
  • Vous avez entendu des paroles malveillantes ternir ou détruire votre estime de vous
  • Des accusations injustifiées vous ont cruellement marqué(e)

Alors, les derniers attributs de Daniel que nous allons voir vont enlever ce voile qui vous empêche d’accéder à la présence de Dieu et de goûter à son amour.

4- Il était innocent

Autrement dit : non coupable. Il n’avait rien à se reprocher ni devant Dieu ni devant le roi. En effet, Daniel a continué d’adorer son Dieu malgré l’interdit de Nebucadnetsar. Alors, il fut jeté dans la fosse aux lions, mais Dieu a fermé la gueule des fauves. (Daniel 6.23)

👉 Pouvons-nous prétendre ne rien avoir à nous reprocher ? Intègre jusqu’au bout des ongles ? Honnête et juste partout et envers tout le monde ? Envers Dieu et les hommes ? 

Dieu n’est pas là pour nous accabler mais il est disposé à nous transformer par son Esprit Saint. Il sait pardonner à un cœur contrit, humilié. Il se montre miséricordieux envers celui qui avoue et délaisse ses péchés. (Proverbe 28.13) Daniel était-il parfait ? Certainement pas ! En revanche, il devait “scanner” son cœur et confesser ses péchés pour ne laisser aucun accès au diable par la moindre transgression non avouée.

🙏 Identifions les domaines dans lesquels nous avons encore à progresser et prions Dieu qu’il nous aide ! Et rappelons-nous que Dieu nous fait grâce, qu’il accorde son pardon lorsque nous confessons nos péchés. C’est lui qui nous justifie.

5- Il était courageux

Et prêt à mourir pour son Dieu ! (Daniel 3.17-18) Déterminé, osant braver le roi jusqu’à la mort ! Connaissez-vous cette parole de Jésus qui dit que “celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de lui (...) la sauvera.” (Marc 8.35) ? Mourir, peut-être mais pas souffrir ! Rappelez-vous que Daniel et ses amis n’ont souffert ni de la fournaise ardente ni des crocs des lions. Quelle confiance en Dieu ! 

👉 Certains chrétiens, comme en Chine ou dans les pays d’Afrique du Nord risquent leur vie rien qu’en détenant une Bible… Jusqu’où va notre courage ? Il existe cependant d’autres formes de persécution et de mort à soi-même  lorsque nous sommes chrétiens : moqueries, insultes, harcèlement, bannissement, mépris et brimades.

🙏 Nous ne risquons peut-être pas la mort quand nous méditons notre Bible. En revanche, nous pouvons subir le rejet, le mépris et l’abandon de nos proches. Demandons-lui son aide lorsque nous subissons de fortes pressions à cause de son nom.

6- Il était sage

Sans s’imposer auprès du chef des eunuques, Daniel lui suggère de comparer les hommes s’alimentant avec les mets du roi pendant que lui préférait manger sainement. En effet, ses compagnons et lui étaient en meilleure santé que les autres après un essai d’une semaine. Il a utilisé la sagesse plutôt que la force ou la provocation. (Daniel 1.11-16)

👉 Parfois, nous nous imposons avec notre Bible, avec notre foi au point de blesser notre entourage, de braquer les non croyants. Nous leur assénons des “coups de versets” pour réfuter leurs arguments, condamner leurs “comportements immoraux”, et nous pensons bien faire la plupart du temps.

🙏 Réclamons à Dieu plus de sagesse avec les autres ! Que nous sachions assaisonner nos paroles de miel et nous faire tout à tous. (Colossiens 4.5-6) - (1 Corinthiens 9.23)

7- Il était intelligent

Dieu l’avait doté, avec ses compagnons, de sagesse, d’intelligence et de discernement. Ce qui lui a été très utile pour la suite, lorsqu’il a pu interpréter les rêves du roi et les visions que l’Éternel lui a envoyées. Nebucadnetsar l’a trouvé dix fois plus intelligent que les magiciens ou astrologues à son service. (Daniel 1.17 - 20)

👉 Il peut nous arriver d’être à côté de la plaque avec certaines personnes ! Il nous manque du discernement dans leurs circonstances pour leur venir en aide, prier à bon escient. Et leur apporter des paroles de réconfort au bon moment ! (Proverbe 16.24)

🙏 Demandons avec insistance à Dieu ses dons : de vision, de révélation, des paroles de connaissances. Afin que lorsque nous “parlerons en son nom” ou prierons “au nom de Jésus” pour notre entourage, nous manifestions sa puissance et lui rendions gloire. 

Proclamez-le : vous êtes son enfant bien-aimé !

Quand quelqu’un ou l’ennemi vous accable de reproches ou vous juge 

Rappelez-vous : Dieu ne vous condamne pas car lorsque nous sommes en Christ, nous sommes de nouvelles créatures et il n’y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ. (Romains 8.1)

🙏 Par la foi, déclarons-le ensemble : “Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu qui nous a réconciliés avec lui par [Jésus-]Christ et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. (2 Corinthiens 5.17-18) Merci Seigneur d’avoir fait de moi ton enfant bien-aimé.  

Lorsque vous ne vous sentez pas “assez bien” pour Dieu

  • Parce que votre passé remonte à la surface
  • Ou qu’un péché continue de vous tourmenter
  • Ou que vous vous êtes encore mis(e) en colère 

Appuyez-vous encore et toujours sur de l’amour de Dieu, sur sa grâce illimitée : Dieu ne se souvient plus de nos péchés. (Esaïe 43.25)

Dieu désire que vous soyez heureux(se) et épanoui(e) comme un enfant qui se sait aimé : il est joyeux, insouciant, il sait que son papa, sa maman prennent soin de lui, le protègent et l’aiment malgré ses bêtises et ses caprices. 

Aujourd’hui, Dieu vous voit sans ce voile qui a été déchiré lorsque Jésus a expiré à la croix. Il vous voit saint(e), avec des yeux emplis d’amour, il vous aime parfaitement, inconditionnellement comme son Fils Jésus qu’il a présenté comme “son fils bien-aimé en qui il a mis toute son affection”. 

Oui, Dieu nous aime - et cela ne dépend pas de nous, de nos œuvres ou de nos efforts. C’est uniquement par grâce que Dieu a fait de nous ses enfants bien-aimés en sacrifiant son Fils unique Jésus.

🙏 Demandez-lui alors comment il vous aime et laissez venir dans votre esprit les images, les mots, les sensations pour expérimenter et vivre intensément son amour. Recevez-le par la foi, en le priant de vous le révéler et acceptez-le. 

Dieu a donné son Fils unique pour que nous vivions dans son Amour.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

13 commentaires