Vous les anciens vous êtes précieux !

Vous les anciens vous êtes précieux !

Nous avons du pétrole en France !!

C’est bien vrai ! Ne le saviez-vous pas ?

En fait, Comme tous les pays du monde, la France possède bel et bien cette richesse, mais pour des raisons qui nous sont cachées, elle ne l’exploite pas.

On parle de l’or noir, mais il est bien blanc, rouge, jaune et noir également…et c’est pourtant vrai !

Il faut avouer que cette richesse ne se pas laisse exploiter facilement et qu’il faut probablement devoir déployer des moyens exorbitants pour la faire apparaître et l’utiliser. Elle ne se laisse pas faire… que de profits cachés !!

Nous parlons, il est vrai de profits ! Encore me direz-vous ?

Le profit d’abord pour nos enfants.
Le profit pour nous-mêmes.
Le profit pour la société.
Le profit pour " l’or noir "
C’est-à-dire nos retraités, car c’est d’eux dont il s’agit !

Mais ou sont-ils nos retraités ?

Ou est donc passée cette richesse, cette expérience, ce recul, ce sourire doux, cette compréhension, cette capacité à prendre des coups en tendant la joue, cette recherche permanente d’amour à donner et à partager, ce regard à l’écoute, ce temps immense à offrir…
Cette prudence, ce conseil, cette science, cette raison, cette sagesse que la vieillesse.

Vieillesse tendre et infinie de douceur,
Ou es-tu amie ?
Ou te caches-tu ?
Aurais-tu honte de tes années données ?
De ton dur labeur pour élever ?
De ton repos enfin trouvé ?

Sais-tu que nous avons besoin de toi ?
Sais-tu qu’il te faut maintenant te lever ?
Quarante années tu as cotisé
Trente années vas-tu te reposé ?
Bien sûr pour cela tu as payé
Mais penses-tu que tu l’as fait assez ?

Nos enfants, arriveront-ils à payer ?
Combien de générations, derrière nous
Allons-nous engager ? Entraîner, obliger ?
L’ont-ils demandé ?
Pour cela sont-ils nés ?

Ils ont besoin de toi, l’ancien !
Je te veux, toi plus vieux que moi
Celui qui sait, celui qui aime
Toi qui dors et toi qui peine.
S’il te plait reviens
La société parfois t’a traité
Comme un moins que rien.
Mais sans toi, irons nous aussi loin ?

Viens, la vie t’a donné
En plus toutes ces années
Sans aucun doute, aussi, pour m’accompagner.
C’est mon appel, ne me laisse pas
Demain, fais sonner ton réveil
Le combat continue, on a besoin de toi.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires
  • fdbfd540-d216-4516-a35b-12d6ba3ebbd5 Il y a 3 années, 10 mois

    Merci ! Comme cette façon de parler des anciens , j'ai 81 ans passés, est belle! Et surtout en lisant cela j'y ai trouvé une certaine tendresse! La carte d'identité donne un âge , il est vrai , mais l'âge véritable se trouve dans le cœur et l'esprit ! Rester là où on est sans vouloir s'imposer à tout prix, je pense que cela notre sagesse : et c'est alors que les plus jeunes et souvent des biens jeunes viennent et demandent , écoutent car quoiqu'on en pense trop souvent ils sont à notre écoute , à condition que nous attendions qu'eux viennent avec ' leur ' questionnement, pas que nous cherchions à leur imposer ce que nous croyons être bien ou bon pour eux! Merci pour ces messages du " top "! Sincèrement à vous tous !
  • La-maman-de-Senna Il y a 5 années, 8 mois

    Amen!
  • Marie Noelle Robaczynski Il y a 5 années, 8 mois

    merci ma seul pour se mesage oui une vie paisssible mais les jeune aujoudhui nous oublie et tempt a apprendre et nous nous retrouvons seul dans la solitude et poutant nous avons besion de parler et maintenant avec les petite retraite nous arivons plus et sa me fait mal au coeur quand voie des personne qui on travailler toute leur vie et finir dans la rue avec leur valise se balade tout la jounee et attendre leur pour aller dans le foye d urgence car il peuve put paye les facture aujoudhui c est mange etre dans la rue ou un toit et greve de fain heureusement que lon a sertaine le seigneur qui pourvroira mais tout les ans sa haumante j usquant nous allons tenir si il haumente pas les petite retraite je remerci le seigneur d etre la au nom de jesus christ
  • Afficher tous les 9 commentaires