Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Pour vivre un miracle, identifiez la crise que vous traversez

Sommaire
Pour vivre un miracle, identifiez la crise que vous traversez

Qui n’a jamais vécu une situation de crise ?

Dans le livre des Rois, une veuve, pauvre et chargée de famille vit une crise : 

  • Son mari est mort.
  • Ensemble ils avaient contracté des dettes.
  • À cette époque une veuve est une femme très fragile et exposée.
  • Elle ne semble pas avoir de famille pour s’occuper d’elle. 
  • Elle élève, seule, ses deux jeunes fils. 

Cette femme avait servi Dieu aux côtés de son époux. Ce dernier aurait pu être un prophète nommé Abdias ou Obadia (1 Rois 18.4) qui aurait courageusement caché cent prophètes pour qu’ils ne soient pas tués par Jézabel et avait emprunté de l’argent pour les nourrir. 

Cette femme se retrouve donc devant des créanciers sans pitié qui veulent lui prendre ce qui lui reste : ses fils, qui sont aussi sa seule richesse à venir et sa seule famille. En effet, ses enfants s’occuperont d’elle quand ils seront adultes.

Cette femme se retrouve donc seule, veuve éplorée, ruinée et endettée après avoir voulu faire le bien ! Elle est poursuivie par des créanciers inflexibles qui, pour se dédommager, veulent la priver de ses enfants en les réduisant en esclavage. En plus, ils ne respectent pas la loi de Moïse qui leur interdit d’enlever des enfants à une veuve.

Pensez-vous que cette femme a des défis ? Imaginez à quel point ce qu’elle vit est injuste ! N’aurait-elle pas toutes les raisons d’être en colère, amère, désespérée, révoltée contre Dieu, contre ces hommes mauvais et contre la société ?

La première étape vers le miracle est de faire le point sans fuir la situation et sans rester dans le déni.

Quels sont vos défis ? Qui sont vos créanciers ?

  • un conjoint qui a des problèmes ?
  • une maladie ?
  • la dépression ?
  • vos enfants qui vous causent du souci ?
  • la solitude, le célibat, votre divorce, votre veuvage ?
  • des addictions : alcool, drogue, pornographie, jeu etc. ?
  • des relations toxiques et détruites ?
  • les finances ?
  • le chômage ?
  • la stérilité ?
  • etc…

Identifier la crise que vous traversez sans la nier peut être effrayant ou déstabilisant mais c’est une étape essentielle pour entrer dans le processus miraculeux.

2 Rois 4.1 à 4.7

Une femme d'entre les femmes des fils des prophètes cria à Élisée, en disant : Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l'Éternel ; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves. Élisée lui dit : Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi, qu'as-tu à la maison ? Elle répondit : Ta servante n'a rien du tout à la maison qu'un vase d'huile. Et il dit : Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n'en demande pas un petit nombre. Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants ; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins. Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants ; ils lui présentaient les vases, et elle versait. Lorsque les vases furent pleins, elle dit à son fils : Présente-moi encore un vase. Mais il lui répondit : Il n'y a plus de vase. Et l'huile s'arrêta. Elle alla le rapporter à l'homme de Dieu, et il dit : Va vendre l'huile, et paie ta dette ; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera.

1 Rois 18.4

Lorsque Jézabel extermina les prophètes de l'Éternel, Abdias prit cent prophètes qu'il cacha cinquante par cinquante dans une caverne, et il les avait nourris de pain et d'eau.

Exode 22.22

Tu n'affligeras point la veuve, ni l'orphelin.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Abus sexuel, viol, drogue, divorce, deuil, maladie,  excision, handicap, rejet, violence conjugale… 14 histoires de femmes. 

Drames exceptionnels ou tragédies ordinaires, aventures extrêmes ou péripéties plus légères… Ces 14 femmes ont pour point commun la guérison, la reconstruction, la réconciliation par l'action de Dieu dans leur vie et grâce à leur foi

Téléchargez un extrait de  « C'est leur histoire » en cliquant ici.

6 commentaires
  • wirbelwind Il y a 2 mois, 1 semaine

    Bien sûr que je peux en parler, je ne le dénie pas! Mon ex-ex-ex-ami était une personne toxique, un homme qu'il ne faut pas rencontrer, un homme que je regrette tellement d'avoir connu..qui a abusé de moi financièrement, j'étais si jeune et je comprenais rien de la vie, je ne savais pas qu'il pouvait y avoir de telles mauvaises personnes dans le monde! Nous avons "partagé" dix ans ensemble, mais lui partait souvent seul et je n'étais au courant de rien! Il ne me disait rien de sa vie, je ne sais même pas si sa famille était au courant. Chaque fois qu'il avait un travail il faisait des bêtises..etc..je voulais partir, mais je n'avais pas d'argent pour le faire! Je travaillais lorsque je le pouvais, mais je n'avais jamais d'argent sur moi..enfin c'était horrible, une vie tellement instable! Une fois la police est venue et l'a arrêté et moi avec, mais moi je ne savais rien, que voulez-vous que je dise? Et puis, nous avons été placé dans une pension et j'ai retrouvé un emploi, mais sans lui. Je me suis reprise en main, j'avais 30 ans, et j'ai retrouvé un second emploi, j'y suis restée 4 ans en ignorant bel et bien ce que lui faisait et j'y ai rencontré une copine qui m'a fait sortir de cette vie, la séparation définitive avec lui a enfin eu lieu. Elle m'a donné l'adresse d'une pension et puis plus tard j'ai trouvé un appartement à moi! Des personnes très bien..et ma vie a continué. J'ai changé d'emploi pour longtemps. J'ai changé de domicile et ai poursuivi ma vie. Il a voulu me rendre visite, mais je l'ai fait chassé par la police. J'ai rencontré le Seigneur, je suis née de nouveau et tout allait bien. Et puis j'ai perdu mon emploi après 17 ans de maison, mais le Seigneur m'a aidée, je n'étais plus seule! J'ai appris par mes voisines, qui elles sont aussi et je ne sais pas pourquoi, du mauvais côté, que cet homme était décédé. Entretemps je suis retraitée et ma vie est normale, presque heureuse si je n'avais pas mes voisines qui me harcèlent. Disons que pour le moment tout va encore bien, mais selon mes voisines toujours, c'est provisoire, elles continuent à se mêler de tout! Je n'aime pas ce genre de situation, je n'aime pas ce genre de femmes, je n'aime plus parler de cette vie d'avant, pour moi elle est terminée, cet homme je ne veux plus en entendre parler...mais j'avance chaque jour avec le Seigneur et j'ai confiance en Lui, Il m'aide! Je L'aime Lui! Moi je veux payer ce que je dois et pas plus et que l'on me laisse en paix!
  • princiaagnes Il y a 3 mois, 1 semaine

    Le problème de l'infertilité m'est proche depuis mon enfance, quand j'ai eu un accident, on m'a dit tout de suite que je ne pouvais pas avoir d'enfants. Après l'université, j'ai rencontré mon futur mari, qui savait tout depuis le début, mais qui m'a quand même épousée. Il m'a dit que nous trouverions une issue ensemble ! Nous avons donc eu recours aux services d'une mère porteuse pour la naissance de notre enfant. C'est une étape très compliquée et probablement la plus sérieuse dans la vie des parents. Nous avons pendant longtemps cherché partout dans le monde et notre choix s’est porté sur une clinique de don et de maternité de substitution qui s'appelle le Groupe de reproduction humaine Feskov : https://mere-porteuse-centre.fr Nous avons choisi une mère porteuse à distance par photo et questionnaire, et quand nous nous sommes décidés, nous sommes allés faire connaissance. Nous l'avons beaucoup aimée, et c'était merveilleux, parce qu'elle nous a donné un enfant.
  • Jacques Il y a 7 mois, 1 semaine

  • Afficher tous les 6 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.