As-tu vraiment franchi la ligne d’arrivée ?

As-tu vraiment franchi la ligne d’arrivée ?

Rien n’est jamais gagné !

En septembre 2017, Recho Kosgei, une marathonienne kényane de 32 ans, était en tête du marathon de Varsovie. A 800 mètres de l’arrivée, elle s'écroule de fatigue sur la route. Elle est alors incapable de se relever seule, et malgré le soutien d’un autre participant, rien n’y fait et elle sera finalement prise en charge par les secours après de longues minutes de détresse.

Ce n’est pas un cas isolé. Alors qu’il était en tête de la course,  en avril 2018, Callum Hawkins s’est également effondré à deux kilomètres de la ligne d’arrivée du marathon des Jeux du Commonwealth, en Australie.

Le marathon dans la foi

Le chrétien peut être semblable, dans sa vie spirituelle, à ces deux coureurs. Il m’est arrivé de tomber dans le péché, alors que l’instant d’avant, je me sentais très proche du Seigneur. 

Parfois même, j’ai chuté en faisant quelque chose que je croyais venir du Seigneur. D’autres fois encore, j’ai su que j’allais tomber, avant même d’être face contre terre.  J’étais spectateur de ma propre chute. Ce qui équivaut à dire que j’étais volontaire de mon propre péché ...

Certains marathons sont gagnés, d’autres perdus

Nous pouvons parfois, dans nos vies, vivre la même chose que ces athlètes. Être persuadé de gagner notre course contre le péché. Puis, par surprise, trébucher à cause de l’ennemi. Et ainsi ralentir, voire perdre, une de nos courses spirituelles.

D’autres fois encore, découragés, persuadés de ne pas pouvoir y arriver, nous avons malgré tout persévéré et terminé cette course contre le péché. Et remporté brillamment la victoire. Pour le plus grand plaisir de notre Seigneur Jésus. 

Soyons donc toujours sur nos gardes ! Et n’hésitons jamais à faire appel au Saint Esprit !

J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.
2 Timothée 4.7-8

Frères et soeurs, courons notre course, en y mettant tout notre coeur. N’ayons pas peur en cas de chute, Jésus est là, tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Courons vers Lui et n’hésitons jamais à Lui crier : “ à l’aide “ !

Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.
Philippiens 3.14

Soyez bénis et battez-vous jusqu’à la ligne d’arrivée,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

18 commentaires