À propos de communication

 À propos de communication

Je veux te rappeler l'histoire de Marie et de Marthe, les sœurs de Lazare. Jésus est invité, et il est accueilli comme un invité de marque. Cependant, il semblerait que Jésus traite Marthe et Marie de façons différentes. Y aurait-il un traitement différent pour les deux sœurs ? Jésus les aimait profondément, et souvenez vous du récit de la mort de Lazare. Jésus fut profondément touché par l'annonce de cette mort. Cependant, il savait ce qu'il allait faire et put dire à Marthe : « Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » (Jean 11:40).

Jésus voulait faire comprendre à Marthe combien elle s'agitait au lieu de choisir la bonne part comme sa sœur. Et cependant, cela peut paraître paradoxal. Marthe veut faire le mieux possible pour accueillir Jésus. Il le sait, mais ce que notre Sauveur veut lui faire comprendre, c'est qu'elle doit prendre du temps pour être aux pieds du Maître.

Te reconnais-tu dans la personne de Marthe ? Es-tu si souvent stressée, affairée au point de ne plus avoir le temps de venir à Jésus ? Tes journées sont bien remplies. Je le comprends et Jésus, ton Sauveur le sait. Prends du temps pour prier, présenter ta journée, tes occupations, ton emploi du temps, et tu verras combien le Saint Esprit remplira ton cœur de paix. Tu seras étonnée de voir comment il t'aide à accomplir toutes tes tâches (mère au foyer, épouse de serviteur de Dieu, étudiante, chef d'entreprise, professeur des écoles etc...). Je vais loin dans les détails, car le Seigneur veut être le maître de ta vie. Il veut que tu fasses de lui ton Sauveur merveilleux qui peut comprendre, solutionner tes problèmes, et te donner la paix en toutes circonstances. Ne passe pas à côté de cet appel. Il a pu dire que Marie avait choisi la meilleure part (Luc 10:42). Certes, il, était juste que Marie participe aux tâches ménagères, mais elle savait se reposer en son Sauveur, être bénie, et être un sujet de bénédiction pour les autres.

Je fais moi-même partie d'un assez grande église où les activités sont multiples. Je fréquente aussi des réunions de femmes qui sont agréables. Cependant, j'ai souvent constaté que la communication n'était pas au rendez-vous.. Nous pouvons nous rencontrer, nous saluer, et repartir chez nous comme si rien n'était. Il ne faut pas, chère amie, qu'il en soit ainsi. Prends le temps, même si ton planning est surchargé, de téléphoner à ta sœur qui traverse une épreuve douloureuse. Invite-la, s'il le faut, à prendre un café en ville ou chez toi, pour qu'elle puisse avoir quelqu'un à qui parler, confier sa peine. Fais un pas de plus avec ton prochain. Écoute la voix du Saint Esprit qui t'inspire. Laisse-toi façonner. Il n'est pas nécessaire que tu donnes l'impression d'être une chrétienne hyperactive et que tu ne prennes jamais le temps de communiquer. Sarah Catharino dit : « L'important est ce que l'on est, pas ce que l'on fait ».

Avec toute ma sympathie, je t'adresse bon courage.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires