Aider les membres de votre congrégation à petit à petit grandir en maturité

Aider les membres de votre congrégation à  petit à petit grandir en maturité

En tant que pasteur, j’ai découvert  que beaucoup de chrétiens croient qu’ils sont tellement loin d’atteindre la maturité spirituelle qu’ils n’essaient même pas d’y parvenir.

Mais nous devons continuellement montrer aux membres de notre assemblée que la maturité spirituelle n’est pas juste pour ceux qu’on appelle « les super-saints ». Le fait est que tout croyant peut gagner en maturité s’il ou elle développe des habitudes nécessaires à la croissance spirituelle.

Paul a souvent comparé la vie chrétienne à une course athlétique, rappelant aux croyants qu’ils doivent s’entraîner afin de rester en forme. J’ai toujours aimé la paraphrase de 1 Timothée 4 :7, dans la version Phillips : « Prenez le temps et l’énergie pour vous garder en bonne forme spirituelle. » Sur de nombreux points, le chemin vers la forme spirituelle est parallèle au chemin vers la forme physique.

Beaucoup de personnes atteindront une certaine forme physique s’ils font régulièrement certains exercices et s’ils mettent en pratiques certaines bonnes habitudes saines. De même, la bonne forme spirituelle peut être façonnée par les habitudes que nous développons – les exercices spirituels et les disciplines bibliques que nous pratiquons.

A Saddleback, nous sommes très décidés sur l’insistance pour le développement d’habitudes spirituelles. Nous avons vu se produire une incroyable croissance spirituelle de nos membres lorsque nous avons concrétisé l’idée de croissance spirituelle en actions pratiques et en habitudes quotidiennes.

Il n’y a pas de remède magique.
Cependant, même ainsi, nous enseignons encore et encore qu’il n’y a pas une  seule simple habitude qui serait un  remède  magique accordant instantanément la maturité spirituelle. C’est une mauvaise conception populaire  que je rencontre chez de nombreux croyants qui semblent espérer que la maturité spirituelle surviendra instantanément s’ils découvrent simplement la bonne clé.

De nombreux chrétiens sincères passent leur vie entière à rechercher de toute leur force une expérience, une conférence, un réveil, un livre ou une simple vérité qui les transformera à l’instant en chrétiens matures.

Mais leur recherche est futile parce que bien que nous ayons du café instantané, de la purée instantanée et même de l’amaigrissement instantané grâce à la liposuccion, il n’existe pas une maturité spirituelle instantanée.

La vérité est que la croissance spirituelle est un processus graduel de développement. Il n’y a pas de raccourci dans la maturité. Cela prend du temps.  Ephésiens 4 :13 dit : « …jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure parfaite de Christ. »

Notez que la maturité est une destination à laquelle nous parvenons : ce qui implique un voyage. Nous voulons toujours précipiter le processus, mais cela n’est pas possible. C’est un voyage qui dure tout le long d’une vie. Une vie, une passion, une église ,Une vie, une passion, une destinée  et des évènements tels que Les 40 Jours de Foi , et des études bibliques telles que Fondations , ont pour but d’ engager les personnes dans ce voyage et de leur permettre d’aller toujours de l’avant et en profondeur, constamment en recherche de la ressemblance à Christ.

Que vous utilisiez des ressources dans ce sens ou non, la clé est d’enseigner à vos membres la manière de développer une foi mature en pratiquant de petites habitudes qui les aideront à grandir un peu plus chaque jour : des habitudes qui les aideront à mesurer leur progrès vers la maturité.

Dieu pourrait instantanément et miraculeusement changer chacun d’entre nous en des croyants matures, mais Il a choisi de prendre le temps de doucement nous former et nous enseigner une leçon à la fois. Tout comme Il a permis à Josué et aux Israélites de posséder le pays promis « petit à petit » (Deut : 7 :22), Dieu utilise un processus progressif de changement pour nous amener à l’image de Son Fils.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire