Aimer, aimer : c’est plus facile à dire qu’à faire !

Aimer, aimer : c’est plus facile à dire qu’à faire !

Aimer, toujours aimer plus et mieux. Mais il y a des gens qui sont plus doués que d’autres, non ?

Je pourrais mettre un kilomètre (ou presque) de versets bibliques qui parlent d’amour. Et d’abord LE verset central, dont tout le monde (même moi) connaît la référence dans la version Segond 1910, bien entendu :

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

AMOUR : c’est évident, si je ne devais garder qu’un mot de la Bible, ce serait AMOUR !!!

Mais il y a des gens qui ne sont pas, mais alors PAS DU TOUT AIMABLES, au sens littéral du terme.

Les voisins, certaines de nos belles-mères ...

Par définition, on ne les choisit pas. On les découvre peu à peu au fil des années, et dans certains cas (pas tous !), on le regrette. Il aurait peut-être mieux valu en rester à la première impression !

On fait COMMENT pour les Aimer, EUX ??

  • celui dont les chiens vivent dehors et aboient jour et nuit (sisisi) et qui invoque notre “indulgence” à leur égard

  • celui qui tourne le dos quand on lui dit bonjour, et ça fait des années que ça dure

  • celui qui passe la tondeuse, la débroussailleuse et le taille-haie le dimanche après-midi

  • celui qui rigole et qui crie toute la nuit dans son jardin, avec ses amis

  • celui qui met du désherbant chez moi quand je ne suis pas là

  • ceux qui ne cueillent pas leurs fruits (des cerises !!!) et qui les laissent manger par les oiseaux et pourrir sur l’arbre

NON, je ne me laisse pas entraîner par mon imagination. Je pourrai mettre un nom en face de chaque ligne. Certains auraient même plusieurs lignes ...

En clair : ils m'énervent, et je n’ai pas envie de les aimer, EUX ...

Et je ne vous parlerai même pas de ma belle-mère (non non non). 

Je suis chrétienne, je DOIS faire la différence 

Hé oui, je sais bien !!! C’est ce que Jésus nous a enseigné, et il l’a payé TRÈS CHER. En plus il n’était pas coupable.

Donc, ce n’est pas optionnel. Oulalah ….

Alors, je fais quoi ?

Avec mes voisins :

  • Je leur souris GENTIMENT

  • je les REMERCIE de me prévenir quand il va y avoir une nuit bruyante (c’est arrivé une fois, et je suis allée dormir ailleurs)

  • je leur parle NORMALEMENT (même si intérieurement j’aurais bien envie de leur expliquer la vie)

  • je leur OFFRE des plants de tomates que j’ai semés et chouchoutés

  • je leur offre des petits COEURS que j’ai tricotés avec AMOUR (je n’ai pas réussi à le faire à tous)

  • je PRIE pour eux (il faudrait bien que je le fasse PLUS)

Et ma belle-mère, on en parle ?

  • Euh, non. Toujours pas ...

  • Je n’ai pas changé d’avis !

  • Et ce n'est pas dommage
  • Et : non rien ....

C'est vraiment dur d'aimer "les autres”

Et toi, tu fais comment avec les gens vraiment pas aimables ??

Je suis sûre que tu en côtoies aussi quelques uns ...

Partage-nous ça en commentaire, et promis, on ne jugera pas et on ne se moquera pas !!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

9 commentaires
  • danielmalle.dm Il y a 1 jour

    Pour ma part, j'essaye d'être honnête le plus possible avec Dieu. Par exemple : je dis Seigneur, en toute sincérité telle personne me met en colère parce qu'elle fait ceci et cela. Je ne pourrais te mentir Seigneur je n'éprouve pas de l'amour envers cette personne. Mais je sais également que cela n'est pas ta volonté à mon égard. Alors aide moi à ignorer les défauts de cette personne et tenir compte de ses qualités... Voilà ce que je fais. Et je peux vous affirmer que jusqu'à cet instant, cela marche pour moi
  • sophianta Il y a 1 semaine, 1 jour

    Ce n'est pas facile d'aimer son ennemi c'est vrai mais ce qui est impossible à l'homme, est possible à Dieu. Tout amour vient de lui qui aime chacun(e) de nous sans condition. Ce qui bloque notre cœur à manifester l'amour envers notre prochain, ce sont ces contusions que nous avançons comme excuse.
  • Dominique Il y a 1 semaine, 2 jours

    C'est vrai, ce n'est pas toujours facile. Ce que je fais : j'ignore leurs moins et je mets en évidence leurs plus dans ma tête et aussi en paroles quand on me parle d'eux (quitte à ce qu'on me dise que je suis naïve et qu'on ne vit pas dans un monde de bisounours. J'essaie aussi de prier pour eux. Tout cela me rend plus heureuse... Voilà, en gros.
  • Afficher tous les 9 commentaires