Aimez-vous Noël?

Aimez-vous Noël?

" Moi, je n'aime pas Noël ! " C'est ce que j'ai entendu à plusieurs reprises ces derniers jours et je me suis sentie triste pour ces personnes. Elles ne sont pas chrétiennes et c'est beaucoup plus compréhensible déjà. L'une d'elle me disait que par pure tradition, elle se rendait à la Messe de minuit pour l'ambiance qui s'en dégageait. Mais sinon pour elles, Noël était juste synonyme de business, de commercialisation, de marketing, de foule, d'agitation, de casse-tête pour les cadeaux, pour les menus de fêtes, pour réunir les proches... Bref, j'en suis restée sans voix, c'est pour vous dire !! Mais où est passé ( sans parler donc pour ces personnes de conviction chrétienne ) l'ambiance de Noël à tous les coins de rue, la joie de simples retrouvailles en famille toutes générations confondues, la préparation des recettes traditionnelles, la géante attablée avec un repas festif à rallonge, le plaisir des longues conversations, les fous-rires des jeux de sociétés au coin du feu, la douceur des échanges de cadeaux au douze coups de minuit, les yeux pétillants des enfants devant le sapin illuminé? J'ai du mal à concevoir qu'elles ne peuvent pas trouver une seule chose positive en cette période de Noël et énumérer que des côtés négatifs.

Bien sûr, je sais que la vie n'est pas la même pour tous, question famille, côté budget, nous avons tous des parcours différents. La vie n'est pas un long fleuve tranquille et le mot famille a perdu plus que jamais son sens. Voici une définition du mot famille : " une communauté de personnes réunies par des liens de parenté ". Cette courte définition est très éclairante parce qu'elle parle de personnes réunies et liées. Ce qui fait la force d'une famille c'est donc l'union, l'attachement. Quand il y a séparation et éloignement, il est certain que la famille en prend un coup et peut même voler en éclat. Si on parlait dans le temps d'un collectif, d'une tribu, d'un clan, avec de vraies valeurs familiales, aujourd'hui il ne reste presque rien de tout cela. Nous sommes passé d'un extrême à un autre et au final, que de dégâts ! Quand on considère aujourd'hui les dissensions provoquées par les séparations, les divorces, les foyers recomposés, les cassures entre frères et sœurs, le désintéressement des enfants pour leur parents vieillissants, sans parler des bons vieux conflits de génération qui existent de tout temps ainsi que les guerres d'héritages et de successions… C'est sûr que les fêtes de Noël peuvent pour beaucoup perdre tout intérêt, importance et sens. De nos jours, Noël est en effet devenu une fête commerciale au détriment des familles actuelles, des foyers modernes fragilisés et souffrants.

Il est certain que le père Noël, ce personnage légendaire inventé par les hommes et tout de rouge vêtu, ne peut pas grand chose pour nous. Nous avons plus que jamais besoin de transmettre autour de nous le véritable message de Noël. Je prie Dieu qu'Il me donne, dans les jours qui viennent, l'occasion de le transmettre à ces personnes dont je parlais en introduction. Dans n'importe quel dictionnaire que vous ouvrez, la définition première de Noël est bel et bien une fête chrétienne qui commémore la naissance du Christ.

Et oui, Noël, c'est Jésus, le fils de Dieu, né sur cette terre il y a 2000 ans de ça pour procurer aux hommes paix et espoir !!
Il a accompli sa mission : venir sur cette terre et donner sa vie à la croix pour réconcilier les hommes avec Dieu, son Père.
Jésus est la clé au bonheur de l'homme, Il est la réponse et la solution à ce monde.
Quand il n'y a plus d'espoir, il reste Jésus.
La seule chose à faire, c'est essayer !
Avoir Jésus pour Ami c'est possible pour tout homme qui décide de croire en ce Noël Divin.

" Mais l'ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d'une grande joie : c'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur ".Luc 2:10-11

Et même pour nous chrétiens, si en cette fin d'année le budget est trop serré pour faire un Noël de rêve, si la maladie prend une place trop importante, si la sérénité face à l'avenir est difficile à trouver, si les conflits familiaux ne s'atténuent pas pour autant... que tout cela ne nous empêche pas d'aimer Noël et de le fêter. Célébrer la naissance de Jésus nous fait prendre conscience de l'immense Amour de Dieu pour nous. Du coup, cela nous permet aussi de relativiser nos propres soucis et de nous oublier un peu. Dieu connaît tous nos besoins et Il s'en occupe. Ce qu'Il nous demande en cette période de Noël, c'est de le mettre à l'honneur dans notre vie, dans notre foyer, notre famille et notre maison, en témoignage de notre reconnaissance et de notre amour pour Lui.

" Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et Paix sur le terre parmi les hommes qu'il agrée ! " Luc 2v14

Je vous souhaite un Joyeux Noël à tous !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

31 commentaires
  • Serge Métivier Il y a 6 années, 10 mois

    Oui et amen. Noël 'c'est Dieu qui donne son Fils pour chacun de nous. Fêtons-le comme il en est digne. Car un Sauveur, nous est né. Gloire à Dieu Pour mon Sauveur. Nous pouvons nous réjouir, Dieu est avec nous.
  • mmemm Il y a 9 années, 10 mois

    chére soeur, merci encore de ta reaction! vivons et adorons en Esprit. sois bénie
  • Miyah Waza Il y a 9 années, 10 mois

    Je crois que je vais surprendre beaucoup de personne qui attache le jour de la naissance de christ a noël, je crois que si christ était ne le 25.décembre il aurait dit a ces disciples de célèbre le jour de sa naissance en plus les berges étaient dans les pâturages Luc 2 : 8, donc moi je ne fête pas noël point finale j'ai cherche dans la bible le jour de sa naissance et je ne l’est point trouve. Donc pour moi une vraie chrétien c’est une personne qui manifeste les œuvres du fruit de l’esprit galates 5 :22 Mais le fruit de l’Esprit est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi ; La loi n’est pas contre de telles choses. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit.
  • Afficher tous les 31 commentaires