Aujourd'hui c'est mon choix !

Luc 5 v 16 « ...Mais lui se retirait dans les lieux déserts pour prier »

Nous aimons partager des moments conviviaux avec ceux qui nous sont proches. Ces moments se préparent et nous y mettons toutes beaucoup d'ardeur pour que ce temps soit réussi. Rien n’a plus d'importance que de bien accueillir les invités.

Lorsque nos enfants ont des activités, dans la mesure du possible, nous prenons le temps de les accompagner. C'est l'occasion de partager avec uniquement l'un d'entre eux, de l'écouter, c'est un moment de complicité.

Quand un rendez-vous est fixé à une heure précise, nous prenons les dispositions nécessaires pour être à l'heure et bien souvent, toute la matinée s'organise autour de ce rendez-vous.

Ainsi pour toutes ces circonstances particulières, nous trouvons le temps nécessaire et le moyen d’accomplir les mille détails nécessaires à la réussite de notre projet.
Mais pour beaucoup d’entre nous, chrétiennes, nous disons que nous ne passons pas assez de temps avec Dieu et pour Dieu. Persuadées que ce devrait être la meilleure chose, voir même la première chose à faire, nous fonçons quand même tête baissée dans le tourbillon des activités quotidiennes !

Souvent culpabilisées de ne pas avoir « pris du temps avec Dieu », nous prenons toutes sortes de bonnes résolutions : « je me lèverai demain ½ heure plus tôt demain, je vais lire un chapitre de la bible tous les jours, je passerai une heure à prier tous les jours… » Et ça ne marche pas !

Quand je regarde la vie de Jésus, si un homme a été soumis au stress, c’est bien lui. La foule le pressait, les demandes de guérison partout, les discussions avec ses opposants, enseigner les disciples … et pourtant pas de marque d’énervement, ni de surmenage professionnel ! Mais comment faisait-il ?

Il avait plusieurs secrets :

Il savait qui il était : plus de 18 fois, il dit simplement qui il est. « Je suis la lumière…je suis la vie…je suis le chemin ». Nous rappeler et proclamer qui nous sommes : Des enfants de Dieu, des adoptés, ses héritiers, des bien-aimés… nous apporte beaucoup d’assurance dans la vie quotidienne.
Il avait développé une relation avec Dieu son Père simple et vraie de telle manière qu’il pouvait élever son cœur dans la prière à n’importe quel moment ! Point besoin d’un rituel. « Je sais que tu m’entends toujours » Jean 11 : 42 

De la même manière pour nous, la proximité de Dieu comme Père nous permet cette communication permanente.

Il n’y avait dans son esprit aucun doute sur ses motivations : « Ma nourriture est de faire la volonté de mon Père ». Jean 4 :34 . Paul illustrait bien ce point en disant : « Je fais une chose (une seule) je cours vers le but… » Phil. 3 :14

De temps à autre, il savait s’isoler et se retirer à l’écart. Seul, il pouvait rester là toute la nuit si nécessaire et parlait à son Dieu. Souvent c’était pour prendre de grandes décisions comme le choix de ses disciples.

Pour lui, développer cette relation avec Dieu, son père était un mode de vie et sa destinée ! Tous ses actes empreints de cette communion avec Dieu laissaient une profonde marque chez ceux qui le rencontraient.

Aujourd’hui, c’est mon choix !

                                                                                      visiter le site FJA : www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire