Abraham choisit la paix

Abraham choisit la paix

L'homme qui craint Dieu est un homme de paix. Plus que tout autre chose, il recherche la paix avec tous les hommes dans la mesure où cela dépend de lui. Il le fait par obéissance mais aussi par sagesse, se souvenant de l'épître aux hébreux qui déclare : "Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur". (Hébreux 12.14)

Abraham est un homme de Dieu. Après la mort de son père Térach, Abraham n’a pas voulu abandonner son neveu Lot. Il parcourt le pays de Canaan à la recherche d’un lieu où installer sa tente. Puis il y a l’épisode désastreux en Egypte où il risque de ruiner les plans de Dieu pour sa vie et celle de Sara sa femme. Heureusement, Dieu est fidèle. Non seulement, il le tire de la mauvaise situation dans laquelle il s'est mis, mais en plus il permet qu'il quitte l'Egypte en s'étant considérablement enrichi.

Lot profite de la bénédiction d’Abraham et il accumule aussi en Egypte de grandes richesses et de nombreux troupeaux. Mais la richesse lui tourne la tête ; il devient égoïste et ingrat ne manifestant aucune reconnaissance à son oncle à qui il doit tout. Toute cette abondance finit par créer de graves problèmes. En effet, ils ont des troupeaux si considérables que les pâturages viennent à manquer ainsi que les sources d’eau. Leurs bergers ne cessent de se chamailler. Abraham et lot ne peuvent plus séjourner dans le même lieu sous peine de disputes, d’inimitié et de division dans la famille. (Genèse 13.1 à 18)

Abraham comprend que la situation est dangereuse. Il sait que l’alliance et les promesses de Dieu sont à lui et à personne d’autre. Il sait que c’est à lui et à sa postérité que le pays est promis.  Pourtant, afin de privilégier la paix, il refuse d'entrer en conflit avec Lot. Il se soumet parce qu’il sait que Dieu est fidèle. Il n’y a pas d’injustice en Lui, et il a compris que ce n’est pas à l’homme de s’emparer des bénédictions de Dieu et de ses promesses à force de calcul et d’énergie. 

Il croit totalement que ce que Dieu promet, Il l’accomplit aussi. Alors il agit en conséquence et privilégie la paix quel que soit le prix à payer. Pour cela, Abraham laisse Lot choisir la terre qu'il veut occuper.

Lot, par la convoitise de la vue, comprend que la plaine est bien plus riche que la montagne. Il choisit d’aller vers Sodome et commet la folie de choisir le territoire qui s’étend jusqu’à la ville abominable. Il quitte ainsi la terre promise pour ne plus jamais y revenir.

Celui qui cherche son intérêt avant toute autre considération ne peut pas être agréé de Dieu ; il a l’illusion de s’enrichir. Finalement il ne connaît pas le bonheur, il tourmente son âme et finit par tout perdre.

En revanche celui qui a la foi dans la justice et l’alliance de l’Éternel et agit en conséquence, celui-là vit en communion avec Dieu qui lui renouvelle ses promesses.

Ainsi est béni l'homme qui recherche la paix plus que tout autre chose.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire