Membre de l'Église

Membre de l'Église

Depuis toujours, les hommes créent des statues représentant des idoles et des divinités devant lesquelles ils se prosternent. 

L’Éternel, le Dieu d’Israël a un nom que personne ne doit prononcer, et il interdit à quiconque de faire une représentation de ce qu'Il est par des images taillées. Il est tellement grand et glorieux que rien ne peut le contenir. Et quand Dieu demande aux hébreux de construire un temple portatif dans le désert, ce n’est pas pour qu’Il y habite, car Dieu ne peut habiter dans une demeure faite de main d’homme. Mais Il le demande pour deux raisons ; premièrement pour qu’il y ait un autel servant à la purification des péchés, et deuxièmement en préfiguration des choses à venir, c’est-à-dire de la nouvelle alliance en Jésus. 

La tente d’assignation, la construction centrale du tabernacle, est constituée de planches en bois d’acacia. Ce sont des planches dressées et couvertes d’or. Chaque planche repose sur des bases d’argent pour les isoler du sol. (Lire Exode 26.15-30)

L’acacia est un arbre tordu, épineux auquel les vents du désert donnent des formes les plus invraisemblables. 

Pour en faire une planche parfaitement lisse, il faut débarrasser l’arbre de ses branches couvertes d’épines et de son écorce. Un ponçage minutieux permet de les ajuster pour former une paroi homogène du tabernacle. Puis il faut la recouvrir d’or.

Chaque planche du sanctuaire peut être considérée comme l’image d’un membre de l’Eglise de Jésus-Christ.

A l’image de l’acacia, notre homme naturel peut être tordu, violent, retord, revêche ou épineux ; il lui faut les coups du rabot de « la sanctification » pour faire de lui une planche utile. Puis, il a fallu le séparer du sol pierreux du monde, comme les planches reposent sur des bases en argent.

Chaque planche a la même hauteur afin qu’aucune ne soit plus haute que l’autre et ne puisse s’enorgueillir de sa grande taille. C’est ce que Jésus a voulu pour son Épouse, nous sommes tous égaux aux yeux de Dieu et nous serons tous accueillis de la même manière dans le ciel de gloire, pourvu que chacun ait persévéré et tenu fidèlement la place dans la vocation qui lui est adressée.

Les planches sont reliées entre elles par cinq barres couvertes d’or qui passent horizontalement dans des anneaux fixés sur chaque planche. 

Une des barres est invisible. Elle passe à l’intérieur de chaque planche, image du Saint-Esprit en nous qui nous relie les uns aux autres et nous parle de l’unité de l’Église. L’ensemble des planches forme l'Église, le temple de Dieu.

Les planches qui forment les angles doivent être doublées afin de consolider la construction. Ces planches sont réunies à leur sommet par un anneau. Cet anneau est le symbole de l’alliance et de l’union du mariage. Cette union consolide l’ensemble de la construction, elle est l’ossature de l'Église.

L’épouse de Christ, l’ensemble des croyants en Dieu, devrait être parfaitement unie comme les planches du Tabernacle sont unies. Les disciples de Jésus-Christ sont UN avec lui.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire