Philippe obéit à l'ange

Philippe obéit à l'ange

Jésus est mort sur la croix pour le salut de tous ceux qui croient en son nom et qui confessent de leur bouche qu'Il est leur sauveur et Seigneur. 

Trois jours et trois nuits plus tard, Il ressuscite par la puissance du Saint-Esprit.

Et après avoir enseigné pendant quarante jours ses disciples au sujet du Royaume de Dieu, Il s'apprête à les quitter en leur faisant une dernière recommandation disant :

" Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre". (Actes 8.28-40)

Et c'est ce qui va se passer pour les apôtres et les premiers disciples de Jésus.

En cette première moitié du premier siècle de notre ère, l’Église est constituée principalement de Juifs qui reconnaissent Jésus comme le Messie.

Devant l'ampleur du phénomène, les Juifs religieux n'acceptent pas d'être dépouillés de leur emprise sur le peuple. Ils réagissent violemment et persécutent l'Église.

Mais le diable fait une œuvre qui le trompe et finalement, cette persécution disperse dans toutes les régions tous ceux qui confessent le nom de Jésus favorisant ainsi la diffusion de l'Évangile dans tout le monde connu de l'époque.

C'est pour cela que Paul et Barnabas qui annoncent l'évangile dans les synagogues y sont interdits de parole.

Après de nombreuses tentatives, ils finissent par renoncer et déclarent avec assurance :

"C’est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée ; mais, puisque vous la repoussez, vous jugeant vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens".

Dans ce même contexte, Philippe l’évangéliste est un grand artisan de la conversion des samaritains. Il prêche avec autorité et ses paroles sont accompagnées de nombreux miracles.

A un moment donné, un ange du Seigneur, s’adresse à lui et dit : "lève-toi, et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza". 

Il se lève et part, sur la route déserte du midi. Là il fait la rencontre d’un ministre éthiopien dont la conversion est un des récits les plus touchants du livre des Actes.

Philippe le baptise immédiatement dans une source d'eau de la montagne de Judée ; puis il est enlevé par le Saint-Esprit qui le dépose dans une autre ville. 

Et c'est ainsi qu'en quelques dizaines d'années, l'Évangile du salut se répand partout alors qu'il n'y avait ni voiture, ni avions, ni Internet.

Lorsque des hommes consacrent leur existence à la Parole de Dieu ; lorsqu'ils aiment leur Seigneur bien plus que leur vie, et se laissent conduire par le Saint-Esprit, alors L'Évangile se répand comme un feu ; c’est aussi simple que cela.

Philippe pour obéir à l'ange a tout abandonné et le fruit de son obéissance, de cet acte de foi, qui parait si simple quand on le raconte, c’est la conversion d’un ministre qui est devenu ambassadeur de Christ dans son pays.

Rien ni personne ne peut s'opposer à la diffusion de l'Évangile lorsque des chrétiens déterminés s'engagent au nom de Jésus parce que Dieu prend soin lui-même de sa Parole.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires