Ruth, une femme de caractère

Ruth, une femme de caractère

L'histoire de Ruth, huitième livre de la Bible, se passe au temps des Juges en Israël, sans doute à l'époque de Gédéon. Ce récit couvre une quinzaine d’années. Il se situe dans une époque troublée de l’histoire d’Israël marquée par l’insécurité, la décadence religieuse et morale sans oublier la famine à causes de bandes de pillards de Madian qui dévastent les campagnes.

Ruth, le personnage central du livre, est une femme moabite qui avait épousé un des fils de Naomi, femme juive dont le mari avait fui le pays de Canaan à cause de la famine. Après la mort de son mari et de ses deux fils, Naomi, décide de retourner en Israël et veut se séparer de ses deux belles filles Ruth et Orpa elles aussi désormais veuves. Ruth est une femme déterminée et fidèle. Une femme d’action et d’entreprise qui ne fuit pas devant le danger ni devant ses responsabilités. Alors que la situation est dramatique, elle ne se laisse pas aller au désespoir.

Elle s’est engagée dans la religion de sa belle-mère et elle lui dit : « Ne me presse pas de te laisser et de retourner loin de toi ! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ; où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Eternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi ! ». Quelle force de caractère ! Quel engagement ! Quelle détermination ! Quelle foi !

Cet acte de foi est d’autant plus grand que Ruth ne connaît pas Israël, pays de sa belle-mère. Elle y sera étrangère, veuve, sans terres ni ressources. Elle sera sans doute montrée du doigt. Elle sait que Naomi n’a plus rien et ce qui les attend c’est la pauvreté et la mendicité. Mais elle a choisi Dieu et elle s’y tient !

Orpa, l'autre belle fille de Naomi et sur son insistance, fait un autre choix, elle rentre dans son pays d'origine.

Ruth nous montre que s’engager avec le Seigneur n’est pas un acte qui se prend à la légère. C’est l’engagement d’une vie quels que soient les aléas et les circonstances. De retour en Israël, Naomi se place sous la protection de Boaz, un de ses parents. Harcelée par la faim, Ruth humblement et courageusement ramasse des épis de blés tombés des gerbes dans le champ Boaz sous les quolibets de ses employés. Conseillée par Naomi, elle finit par rencontrer Boaz qui l'apprécie à juste titre et l'épouse. Ils habitent Bethléem, puis ils auront un fils nommé Obed qui sera le grand-père du roi David.

Pour rester avec Naomi, Ruth a montré une détermination sans faille alors que tout la poussait à rentrer chez elle. Il faut cette même détermination pour aller jusqu’au bout de notre engagement avec le Seigneur sans faillir en rien ni même se lasser.

Dieu aime ceux qui l’aiment jusqu’à tout abandonner pour lui. Il honore ceux qui s’engagent pour Lui à la manière de Ruth. Leur fin est plus désirable que tout ce qu’il est possible d’imaginer…

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire