Une femme importune Jésus

Une femme importune Jésus

À plusieurs reprises au cours des trois ans de son ministère, Jésus déclare qu'il a été envoyé pour s'adresser prioritairement aux juifs, parce que c'est à eux, le peuple choisi par Dieu, que revient la responsabilité d'être les ambassadeurs de Dieu auprès des nations.

Pour quelle raison alors, Jésus quitte-t-il la Galilée pour se rendre en Phénicie, l'actuel Liban qui est une région peuplée majoritairement de Cananéens idolâtres et de quelques Samaritains ? La réponse la plus évidente et certainement la plus juste, c'est qu'il a un rendez-vous exceptionnel et qu'il ne peut le manquer.

De quoi s'agit-il ? Voici l'histoire racontée par Matthieu :

"Dans ces contrées, une femme cananéenne cria à Jésus : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec insistance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous. Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 

Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie".
Matthieu 15.22-28

Jésus a souhaité se retirer dans la solitude loin de la foule, peut-être à cause de l’inimitié croissante que manifestent les religieux. L'évangile de Marc précise que Jésus veut rester inconnu dans cette contrée. 

Une femme cananéenne qui ne l'a sans doute jamais vu mais qui a le regard de la foi et du désespoir d'avoir un enfant malade, discerne que l'homme qui passe près d'elle est exceptionnel. La femme insiste, et s’engage alors une discussion d’une rare pertinence…

On ne sait rien de cette femme si ce n’est qu’elle est étrangère au peuple juif. En revanche, elle doit être très instruite car elle sait quelle attitude et quels mots employer pour parvenir à attirer l’attention de Jésus et l’émouvoir. Sa foi est très grande et à la mesure de sa détresse.

Alors que Jésus n'a pas fait de miracle dans ce lieu et qu'il n'est qu'au début de son ministère, elle comprend que lui seul a le pouvoir de guérir sa fille tourmentée par un démon, ce qu’elle a su identifier.

N’écoutant que sa douleur et sa foi , elle crie à Jésus malgré les disciples qui veulent l'empêcher de l'atteindre. Mais elle croit en l’amour de Dieu et ne se décourage pas, faisant preuve d’intelligence, de bon sens et même d’audace.

Jésus rend hommage à la foi agissante de cette femme

Cette femme a osé importuner le maître afin d'obtenir la victoire pour une cause juste. C'est ce que notre Seigneur attend de chacun de nous. Jésus ne pouvait manquer ce rendez-vous !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire