Car j’ai tant aimé le monde

Car j’ai tant aimé le monde

« Car j’ai tant aimé le monde que… »

Nous sommes confrontés à un monde perdu et le sablier de Dieu s’écoule quotidiennement.
Nous vivons dans un monde qui ne sait plus faire la différence entre le bien et le mal.
Les nations sombrent de plus en plus dans l’immoralité et l’injustice et il existe entre deux et trois milliards de personnes qui n’ont jamais entendu parler de Christ. Que faire ?

Voici tout d’abord ce qu'il ne faut pas faire!
Il ne faut pas désespérer en ressentant que la tâche est trop grande pour nous.
La tâche est totalement trop grande! C’est pour cela que Dieu nous donne une portion grandissante: notre famille, notre église, notre cercle d’influence, puis notre quartier, notre ville, notre nation et ensuite l’humanité entière.
Nous ne pouvons entrer dans le plan de Dieu pour nos vies par la raison, il faut que ce soit par le cœur. C’est du cœur de Dieu qu’est venue l’impulsion d’envoyer le Fils béni. «Car Dieu a tant aimé le monde…»
C’est cet amour répandu dans nos cœur qui va nous propulser dans la volonté de Dieu. Si nous sommes motivés par un argument, un pasteur, un évangéliste ou un moment d’inspiration insolite, alors notre élan sera de courte durée et nous ne survivrons pas à l’opposition et à la difficulté.
Mais si c’est l’amour de Dieu qui nous pousse, alors ça sera avec larmes que nous plaiderons avec les perdus. Nous ne pourrons nous empêcher de jeûner et prier pour leur salut.
Ce sera du cœur que l’impulsion viendra pour répondre à l’appel de Christ et de vivre pour lui.

Ainsi, au jugement, nos œuvres pourront naturellement s’introduire par: « Car un tel tant aimé le monde que… » Jésus a dit: « Suivez-moi et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »
Serais-ce possible qu’il nous faille nous rapprocher plus de Jésus ?
Serais-ce possible que nous ayons laissé la vie du MOI s’interposer entre notre cœur et le Seigneur ?
Il est un gentleman, qui frappe doucement à la porte de notre cœur. Son Esprit est doux comme une colombe, cherchant un endroit calme et paisible pour se poser et faire une œuvre de transformation que seul Dieu peut accomplir.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires