Christiaan Barnard, malgré la gloire...

Christiaan Barnard, malgré la gloire...

L’exemple de Christiaan Barnard, mondialement célèbre, est révélateur. Établi en Afrique du Sud, il pratique, à la fin des années soixante, les premières transplantations cardiaques, dont la première mondiale eut lieu le 3 décembre 1967.

Symbole de la réussite sociale, le chirurgien aux doigts de fée recevait, chaque mois, des centaines de lettres d’amour de ses admiratrices. Pourtant, ce fils d'un pasteur de l'Église Réformée néerlandaise, au paroxysme de la gloire, s’écria à la vue d’un gamin de Soweto en guenilles : "Comme j’envie cet enfant".



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire