Comment Dieu pourvoit à mes besoins. 6/8 - (message)

Comment Dieu pourvoit à mes besoins. 6/8 - (message)

"Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus- Christ."

Phil.4 :19

2 CORINTHIENS 9 :6-13

I. QUAND VOUS AVEZ UN BESOIN,____________________________

« Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. »

Dieu : « Vos voies ne sont pas mes voies. »

LES VOIES DE L’HOMME : Emprunter ! Travailler plus ! Mendier ou voler !

LES VOIES DE DIEU : _________________________

« Donnez, et il vous sera donné…car on mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. »

II. DONNEZ AVEC ________________________

« Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. »

COMMENT DEVONS-NOUS DONNER :

·

____________________________________________

« …donne comme il l’a résolu… »

·

_____________________________________________

« …sans tristesse… »

·

______________________________________________

« …sans contrainte… »

·

______________________________________________

« Dieu aime celui qui donne avec joie. »

·

_______________________________________________

« Que tous les dimanches chacun de vous mette de côté, chez lui, une somme d’argent selon ce qu’il aura lui-même gagné, pour qu’on n’ait pas besoin d’organiser des collectes au moment de mon arrivée. »

 

COMMENT PUIS-JE DONNER AVEC JOIE ?

1. Se souvenir que _________________________________

« Celui qui fournit de la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence. »

2. Se souvenir que ___________________________________

« Ainsi vous deviendrez riches de tous les biens et vous pourrez donner largement ! »

3. Se souvenir que ___________________________________

 « Utilisez vous ressources terrestres pour le bien d’autrui. De cette manière, votre générosité amasse pour vous une récompense dans le ciel. »

III. ATTENDEZ-VOUS A CE QUE DIEU POURVOIT ________________

« Dieu peut vous combler de TOUTES sortes de grâces, afin que possédant toujours en TOUTES choses de quoi satisfaire à TOUS vos besoins, vous ayez encore en abondance pour TOUTE bonne œuvre. »

 

 

POURQUOI CE QUE JE DONNE EST-IL SI IMPORTANT POUR DIEU ?

« Par ce service, vous allez démontrer la réalité de votre engagement. Aussi les chrétiens loueront-ils Dieu pour l’obéissance par laquelle s’exprime votre foi en la Bonne Nouvelle du Christ. Ils le loueront aussi pour la largesse avec laquelle vous partagez vos biens avec eux et avec tous. »

« Apportez donc vos dîmes dans leur totalité dans le trésor du Temple…De cette façon-là, mettez-moi à l’épreuve, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : alors vous verrez bien si, de mon côté, je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, et ne vous comble pas avec surabondance de ma bénédiction. »

2 Cor. 8 :9 ( Colombe)

« Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ… »

« Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus-Christ que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux. »

« Nous avons tous été comblés de ses richesses. Il a déversé sur nous une grâce après l’autre. »

« Je vous invite donc, frères, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. »

COMMENT DIEU POURVOIT A MES BESOINS

50 Jours de Foi

6ème Partie de 8 Sermons

Rick Warren

11-12 novembre 2000

Une des plus célèbres promesses de la Bible entière est dans Philippiens 4 :19 : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » C’est une phrase assez vague. Dieu dit : « Je pourvoirai à tous vos besoins selon ma richesse en Jésus-Christ. » Certains d’entre vous ne comprennent pas ce verset. Vous dites : « J’ai des besoins dans ma vie que l’on ne peut pas combler. J’ai des besoins physiques, j’ai des besoins spirituels, j’ai des besoins sociaux, j’ai des besoins financiers, j’ai des besoins sexuels, j’ai de nombreux besoins dans ma vie qui ne sont pas comblés. Alors pourquoi ce verset ne marche-t-il pas pour moi ? Pourquoi cette promesse ne marche-t-elle pas dans ma vie ? »

Ce n’est pas la faute de Dieu. Vous devez comprendre que derrière chaque promesse, il y a une prémisse. Il y a une condition. Et Dieu dit : « Si vous faites « ceci », alors je ferais « cela » ». Et aujourd’hui, nous allons étudier ces conditions. Si vous suivez ces conditions – les prémisses derrière la promesse- vous pouvez compter sur le fait que Dieu dit : « Je pourvoirai à tous vos besoins. » Il ne dit pas, « Je pourvoirai à toutes vos convoitises. » Il dit : « Je pourvoirai à tous vos besoins. »

Dans 2 Corinthiens 9, Dieu énonce le premier principe- ce qu’Il veut que nous fassions- puis Il donne la procédure à suivre – comment le faire. Enfin, Il nous donne la promesse-la garantie. Si vous deviez prendre des notes, ceci est une bonne semaine pour le faire. Cela peut vous économiser de l’argent. Votre joie s’accroîtra. Votre vie sera changée si vous comprenez comment Dieu va pourvoir à tous vos besoins les plus profonds.

En voici le principe :

I. QUAND VOUS AVEZ UN BESOIN, SEMEZ UNE GRAINE.

2Corinthiens 9 :6, « Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. » C’est le principe Semer-Récolter. Quand un fermier contemple un champ nu, et qu’il désire faire une récolte, que doit-il faire pour l’obtenir ? Est-ce qu’il prie pour cela ? Non. La prière est inutile à ce point-là. Ce qu’il doit faire est de semer des graines. Jusqu’à ce qu’il le fasse, rien ne va se passer sur cette propriété nue. Il doit commencer par donner.

Voici deux fermiers et ils ont tous les deux des dettes. Ils ont chacun un sac de graines. Un fermier dit : « Voici tout ce que je possède. Je vais le conserver. Je ne vais pas le gaspiller. Je ne vais pas le répandre parce que c’est tout ce que je possède et une fois qu’il sera utilisé, je n’aurai plus rien. » Il ne se sortira jamais de sa dette. L’autre fermier dit : « Voici un sac de graines. Je vais le semer tout entier. La seule manière dont je vais pouvoir rembourser cette dette est de donner ce que j’ai. » Voici le principe.

Que dit Dieu ici ? Dieu dit que Son plan financier pour votre vie commence par donner par la foi. C’est un test de foi. Cela peut sembler illogique. Vous vous dites : « Je n’ai pas assez. Pourquoi donnerais-je ce que j’ai ? » Parce que les voies de Dieu ne sont pas nos voies. Et Dieu veut vous enseigner la foi.

Dieu dit : « Mes voies ne sont pas vos voies. » Quelles sont les voies de l’homme quand vous vous retrouvez dans une difficulté financière ? Typiquement, la première chose qu’il enseigne est d’emprunter. Si vous ne pouvez vous le permettre, prenez un crédit. Si je n’ai pas assez alors j’achète à crédit. Ainsi sont les voies des hommes.

La deuxième voie de l’homme est de travailler plus, de prendre un second emploi, de faire des heures supplémentaires, d’obtenir un deuxième salaire par tout moyen. Certains vont quémander. Ils vont solliciter leurs proches. Certains vont voler. Mais la plupart vont soit emprunter soit travailler plus quand ils ont des dettes.

Dieu dit : « Assez ! Ce n’est pas mon plan. » La voie de Dieu est D-O-N-N-E-R. Il dit que quand vous avez un besoin, semez une graine. C’est une déclaration de foi. Le plus vous semez, plus grosse sera la récolte. Si je veux une petite récolte, je sème peu. Si je veux une récolte moyenne, je sème une quantité moyenne de graines. Si je veux une grosse récolte, je sème une grosse portion de graines. Quand vous avez un besoin, semez une graine.

J’ai parlé à beaucoup de personnes qui disent : « Quand j’aurai remboursé mes dettes alors je commencerai à donner. » Dieu dit : « Vous ne comprenez pas. Commencez par donner et je vous aiderai à vous sortir de vos dettes. » C’est une déclaration de foi. 

Vous n’avez pas besoin d’avoir l’aide de Dieu dans votre vie. Si vous voulez juste maîtriser votre vie seul, Il vous laissera faire. Mais le meilleur moment pour semer un graine est lorsque vous avez un besoin. Le meilleur moment pour être généreux est lorsque vous êtes sous une tension financière. J’aimerais que vous entendiez l’histoire de Thurman et Patricia.

Patricia : J’ai commencé à venir à l’église de Saddleback en 1993 quand notre fille m’avait demandé de l’y accompagner. Elle avait entendu parler de Saddleback par certaines de ses employées. J’ai vraiment aimé la réunion, mais mon mari ne voulait pas venir jusqu’à ce que nous rencontrions ces vieux amis et apprennions qu’ils venaient dans cette église.

Thurman : A la première réunion à laquelle j’assistai, Pasteur Rick racontait combien il était important pour nous d’avoir la direction et le conseil de Dieu pour notre vie. Quand j’ai donné ma vie à Christ, j’ai réellement désiré devenir un homme de foi. Dieu m’a entendu et par de nombreuses épreuves, Il m’a enseigné à Lui faire confiance pour tout, y compris ma famille, mon travail, mes finances, et tout autre domaine de ma vie. En 1988, j’ai compris que Dieu me conduisait à commencer ma propre entreprise. Comme l’idée venait de Dieu, j’ai décidé de Lui faire confiance, pour qu’Il fasse venir le travail à ma porte. J’ai refusé toutes les solutions conventionnelles sur le lancement d’une entreprise, telles que l’emploi d’un conseiller, etc. J’imaginai que Dieu pourrait faire venir le travail et Il le fit.

Au début des années 90, notre compagnie grandissait alors que toutes les autres régressaient. Mais nous rendions fidèlement à Dieu ce qui Lui revenait de droit. Puis à l’automne 1994, Patricia et moi-même eurent l’opportunité de prendre un engagement de foi en participant à la Campagne de Construction par la Foi de Saddleback. Nous avons prié pour savoir ce que Dieu voulait que l’on donne. Puis nous avons décidé de suspendre tous nos rêves et buts personnels pendant trois ans et de nous engager à donner pour grandir dans la foi. Après tous, nous savions que tout ce que nous avions appartenait à Dieu. Alors nous avons aussi cru que Dieu pourrait pourvoir pour nous si nous Lui faisions confiance dans notre offrande.

Patricia : Pendant les trois années de « Un Temps pour Construire », il ne fut pas toujours facile de donner. Plus d’une fois, nos finances étaient si justes que nous étions confrontés au choix entre soit continuer à donner fidèlement ou payer nos factures. Bien sûr, ce n’était qu’un test de Dieu pour nous faire grandir dans la foi. Toutes ces fois, nous nous rappelions que ce n’était pas notre argent que nous donnions. C’était l’argent de Dieu. Et nous nous rappelions toutes les promesses de Dieu de prendre soin de nos besoins, si nous Lui restions fidèles.

Thurman : Pendant «  Un Temps pour Construire », nos possibilités de travail ne semblaient distantes que d’un simple coup de téléphone. Quand nos finances s’amenuisaient, Dieu faisait sonner le téléphone et un client disait quelque chose comme : « J’ai besoin de deux excavateurs, deux engins de piste, trois engins sur pneus, disponibles immédiatement. Quand pourrez-vous faire la livraison ? » La personne dirait qu’il y a eu un déraillement de train et aussi : « nous avons besoin de vous maintenant. Et, au fait, vous devez vous préparer à travailler sans interruption jusqu’à ce que le travail soit fini. » Vous parlez que Dieu pourvoit de grande manière ! Dieu n’est jamais en avance, ni en retard et Il pourvoit toujours au moment nécessaire.

Patricia : Puis en 1997, nous avons été confrontés à une autre possibilité de croître et de donner par la foi au travers de la campagne «  Construire pour la Vie ». A nouveau, Thurman et moi-même priâmes à propos de notre offrande et nous demandâmes à Dieu de nous dire précisément combien nous devions nous engager à donner. Pour une deuxième fois, nous décidâmes de mettre de côté nos projets personnels pendant trois ans et de nous engager à aider pour permettre à l’œuvre de Dieu de progresser au milieu de notre merveilleuse famille de Christ. Mais comme Pasteur Rick peut vous le dire, vous ne donnez jamais en vain à Dieu. Au cours de ces six années, nous avons été fidèles à notre engagement. Dieu a été si bon envers nous en nous accordant une jolie maison, de belles voitures et tout un tas d’autres petits plaisirs en plus de tous nos besoins pourvus. Dieu utilisa les campagnes «  Un Temps pour Construire » et «  Construire pour la vie » pour nous aider à grandir dans la foi dans notre couple. Nous n’aurions jamais appris ces leçons si nous n’avions pas fait ce pas par la foi.

Thurman : Le savez-vous ? A peu près à environ la moitié de nos engagements, le courant El Nino est arrivé en Californie du Sud. On aurait dit qu’il n’allait jamais s’arrêter de pleuvoir. Pour mon travail, ce fut un vrai problème. S’il  pleut notre équipement ne fonctionne pas et s’il ne fonctionne pas, pas de revenu. Et, mes amis, nous en avions vraiment besoin. Comme Patricia vient de le dire, c’était une nouvelle épreuve pour notre foi. Serions-nous fidèles à Dieu quand les choses seraient difficiles ou oublierions-nous notre engagements ? J’ai passé de nombreuses heures à rappeler à Dieu que c’était ses affaires et que la pluie rendait les choses difficiles. C’étaient ses affaires mais j’étais celui qui recevait les coups de fil agressifs d’investisseurs frustrés. Bien sûr, Dieu voulait que nous connaissions par expérience que nous pouvions lui faire confiance dans les bons comme dans les mauvais moments. Mais il n’y avait aucun moyen d’être assuré que Dieu allait tenir ses promesses et pourvoir alors que nous nous trouvions sur ce chemin difficile. Mais il n’y a aucun moyen d’être assuré que Dieu va tenir Ses promesses et qu’Il va pourvoir sur cette route ardue. C’est ainsi que nous apprenons combien Dieu est fidèle et combien on peut Lui faire confiance. Pendant ces temps difficiles, ce furent la Parole de Dieu et la musique de Saddleback qui nous encouragèrent à continuer à croire et à donner. Nous mettions une cassette dans le magnétophone et nous louions Dieu avec le son de Saddleback. Il y a beaucoup, beaucoup d’histoires individuelles que nous pourrions vous raconter sur la manière dont Dieu a pourvu juste les bons chantiers aux bons moments alors que nous lui demeurions fidèles. Souvent, nous étions bénis par la réception d’un gros chèque qui représentait tout ce dont nous avions besoin à cet instant précis. Il est vrai qu’on ne donne pas à Dieu en vain. Il est bon, fidèlement juste, aimant, attentionné, merveilleux et toujours là en cas de besoin.

En conclusion, si vous n’avez jamais essayé de faire confiance à Dieu dans le domaine financier, en vous engageant par la foi, je vous encourage à le faire. Dieu vous surprendra avec ce qui se passera. Et vous serez étonné par les manières dont Dieu pourvoira pour vous besoins quand vous mettrez Son Royaume à la première place dans vos offrandes. Nous avons essayé. Cela a changé nos vies et notre mariage. Il est véritablement un merveilleux, merveilleux Seigneur.

Le principe de semer et moissonner s’applique à tous les domaines de votre vie. Pas seulement les finances, mais dans chaque domaine. Tout ce que vous donnerez dans votre vie vous sera rendu. Si vous donnez de la critique, que récolterez-vous ? De la critique. Si vous donnez de la bonté, les gens seront bons envers vous. Si vous donnez de la colère, savez-vous ce que vous récolterez ? De la colère. Quoique vous donnez vous sera rendu. Si vous donnez de l’amour, vous recevrez de l’amour en retour.

Quoique vous receviez en retour, non seulement vous le recevez mais vous le recevez en plus grande quantité. Si vous vous mettez en colère contre quelqu’un, remarquez qu’il se met alors plus en colère contre vous. Cela se passe toujours de cette manière. Si vous devez critiquer quelqu’un dans une petite mesure, il vous critiquera alors dans une plus grande mesure. La vérité est que quoique vous donniez, vous le recevrez en retour. .

Alors quelque soit votre besoin , vous devez d’abord donner. Si vous avez besoin de plus de temps, donnez du temps. Si vous avez besoin d’argent, donnez de l’argent. Si vous avez besoin d’énergie, dépensez-vous. Comment pouvez-vous obtenir plus d’énergie ? En restant assis à manger des chips ? Non. En sortant et en faisant de l’exercice. En dépensant de l’énergie à faire vos exercices, vous gagnerez des muscles en utilisant ces muscles. Quelque soit ce dont vous avez besoin en plus grande quantité de votre personne, utilisez-le d’abord. Donnez-le et Dieu le bénira.

C’est le principe. Quand j’ai un besoin, quel qu’il soit, je le donne d’abord.

La manière de procéder se situe dans le prochain verset.

II. DONNEZ AVEC LA BONNE ATTITUDE.

Il y a une bonne et une mauvaise manière de semer une graine. Il y a une bonne et une mauvaise manière de donner. Cela ne marche pas à moins que vous ne le fassiez avec la bonne attitude. 2 Corinthiens 9 :7 : « Que chacun donne ce qu’il aura décidé en son cœur ( en d’autres mots, personne ne doit vous dire ce que vous devez donner ) sans regret ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. »

Mettons bien les choses au point. Dieu n’a pas besoin de votre argent. Dieu possède tout l’argent de toute manière. En fait, votre argent n’est pas réellement à vous de toute façon. Il est à Dieu. Il vous l’a juste donné. Vous l’avez obtenu pour l’utiliser pendant que vous vivez et quand vous mourrez, Il va le donner à quelqu’un d’autre. Vous ne possédez rien en réalité. C’est juste une sorte de prêt pendant que vous êtes sur terre. Alors Dieu n’a pas besoin de votre argent.

De quoi a-t-Il besoin ? Il veut votre cœur. Il veut ce que votre argent représente. La plupart d’entre nous passons notre vie à penser à l’argent, faire des plans à propos de nos finances, à économiser, à dépenser, à nous soucier de l’argent, à investir, à utiliser de l’argent. Dieu dit que cela fait tellement partie de notre vie qu’Il veut être dans notre vie. Dieu veut votre cœur, pas votre argent. Il n’a pas besoin de votre argent. Il veut votre cœur. C’est ce que cela représente. La Bible dit : « Là où se trouve votre trésor, là aussi sera votre cœur. »

Dieu est bien plus intéressé par votre attitude qu’Il ne l’est par le montant de ce que vous donnez. Le montant ne fait aucune différence pour Dieu. Ce que vous donnez ne fait aucune différence. Il est intéressé par votre attitude. Il n’est pas intéressé par la quantité de ce que vous donnez. Il est intéressé par la raison pour laquelle vous donnez ce montant. Pourquoi pas plus, pourquoi pas moins ? Il désire votre cœur.

Si vous voulez que Dieu pourvoit à tous vos besoins, vous devez alors avoir les cinq bonnes attitudes dans votre vie. Elles se trouvent toutes dans ce verset.

1. Je dois donner en toute connaissance. Il dit : « Que chacun donne ce qu’il aura décidé en son cœur »Ne laissez personne vous dire ce que vous devez donner. Il ne le peuvent. Vous devez décider par vous-mêmes. En toute connaissance. Ne donnez pas de manière impulsive, pensez-y d’abord. Priez pour cela. Prenez une décision délibérée basée sur la prière et la réflexion.

Je n’ai pas appris cette vérité avant de nombreuses années de conversion. Pendant plusieurs années en tant que chrétien, j’ai pensé que le genre de don le plus spirituel était de donner spontanément. Je le faisais sous le coup de l’émotion. Je frissonnais intérieurement, je voyais un besoin et pensais : « Je vais tout donner ! »et je sortais mon portefeuille et tout ce que j’avais, je le donnais. Je pensais que si c’était spontané alors, c’était spirituel.

Dieu dit : « Non, tu as tort. Je veux que tu réfléchisses à ce que tu vas donner. Je veux que tu le programmes. Je veux que tu le considères sérieusement. » Considérer dans la prière. Etre réfléchi et non impulsif.

2. Etre enthousiaste. Je dois donner joyeusement. Il dit : « … sans regret » sans sentiment de culpabilité. Ne donnez jamais par culpabilité. « ni contrainte. » Ne pas se sentir obligé ( « Je dois donner quelque chose maintenant ! ») Ne donnez pas à regret.

3. Je dois donner volontairement. Il dit : « ni contrainte » Si vous avez eu la possibilité  de passer du temps à Saddleback, vous sauriez que nous ne croyons pas à l’offrande sous la contrainte. Certains d’entre vous disent, «  Je me sens obligé juste à vous entendre en parler ! » C’est votre problème ! Je ne vous force pas. C’est un problème interne et vous devez le traiter. Nous pouvons vous conseiller. Je n’exerce pas de pression sur vous. En fait, laissez-moi vous dire juste le contraire. Si vous vous sentez obligé de donner alors, ne donnez pas. Parce que vous n’en retirerez aucun bénéfice. Parce que Dieu dit que c’est votre attitude qui compte. Alors si vous vous sentez obligé de donner, la Bible vous dit de ne pas le faire. Cela signifie que si quelqu’un vient frapper à votre porte et vous raconte une histoire triste, vous contraignant ainsi à donner, vous pouvez dire : « Pasteur Rick m’a dit de ne rien donner ! » Parce que je ne dois Jamais, Jamais , jamais donner sous la contrainte. Si vous vous sentez obligé, cela ne va pas compter de toute manière dans le livre de Dieu et ce qu’Il recherche, c’est votre cœur.

4. Je dois donner joyeusement. Si je veux que Dieu pourvoit à mes besoins, la Bible dit : « Dieu aime celui qui donne avec joie. » Le Nouveau Testament de la Bible a été écrit à l’origine en grec et le mot pour joie est hilaros. Je présume que vous ne pouvez devinez quel mot est issu de cela. Hilare. Dieu dit : « Je veux que vous preniez du bon temps quand vous donnez. » Cela devrait être une bonne partie de rigolade. La Bible ne dit pas : Donnez jusqu’à ce que cela vous fasse mal. La Bible dit : Donnez car cela fait du bien. Et la vérité est que cela le fait. C’est toujours plus gai de donner parce que vous savez que cela va faire une différence. Si vous n’avez pas encore appris cela, c’est simplement que vous n’avez pas encore donné assez. La Bible dit : Donnez parce que cela fait du bien.

Pourquoi Dieu aime-t-Il celui qui donne avec joie ? Parce qu’Il agit ainsi. Dieu vous donne tout avec joie, à chaque seconde de votre vie. L’air que vous respirez, Dieu vous le donne avec joie. Vous ne posséderiez rien si ce n’était que Dieu vous le donne avec joie. Et Dieu veut que vous appreniez à être comme Lui.

Quand vous donnez avec joie, vous êtes plus à l’image de Jésus Christ qu’à n’importe quel autre moment. Vous êtes plus comme Dieu, vous êtes plus pieux quand vous donnez avec joie parce que donner avec joie est l’essence même de Dieu. Et vous ne pouvez pas être un chrétien, un disciple de Christ sans apprendre à donner joyeusement. Parce que c’est la nature de Dieu. Dieu aime donner. Et Il aime vous voir donner joyeusement. Il regarde à vous et dit : « C’est mon fils ! C’est ma fille ! Elle donne joyeusement. Il devient comme moi. » Je vais donner joyeusement.

5. Je dois donner chaque semaine. 1 Corinthiens 16 :2 : « Que tous les dimanches ( Quand est-ce le Jour du Seigneur ? Le dimanche, le premier jour de la semaine. Pourquoi louons-nous le dimanche ? Parce que Jésus est ressuscité un dimanche. Alors nous célébrons la résurrection de Jésus.) chacun de vous mette de côté, chez lui, une somme d’argent selon ce qu’il aura lui- même gagné, pour qu’on n’ait pas besoin d’organiser des collectes à mon arrivée. » L’offrande est un acte de louange et vous devez donner le jour de l’adoration dans le lieu où vous adorez. Adorer ce n’est pas juste venir, chanter quelques cantiques et écouter un message. Il y a d’autres parties dans l’adoration : la prière, l’engagement et l’offrande. Dieu dit : « Je veux que vous me donniez les prémices de votre argent le premier jour de la semaine parce que je vaux avoir la première place dans votre vie. »

Comment puis-je apprendre à donner joyeusement , parce que dans ma nature je ne suis pas un donneur joyeux ? Il y a trois choses que vous devez vous rappeler. Et si vous vous rappelez ces trois vérités, vous deviendrez un donneur joyeux.

1. Souvenez-vous que tout vient de Dieu. Vous n’allez rien donner que Dieu vous n’ait donné au préalable. Vous ne posséderiez rien du tout si Dieu ne vous l’avait donné d’abord. La Bible dit dans 2 Corinthiens 9 :10 « Celui qui fournit la semence au semeur et lui donne le pain dont il se nourrit vous donnera aussi, avec largesse, toute la semence nécessaire et fera croître les fruits de votre générosité. » Quand un fermier s’en va semer, où a-t-il pris la semence ? Il ne l’a pas inventée. Dieu la lui a donnée. Il va avoir une récolte, mais même la semence vient de Dieu. Tout appartient à Dieu en premier lieu.

Souvenez-vous de la garantie de Dieu. La garantie de Dieu, c’est que tout ce que je donne à Dieu, Dieu va me le rendre. Luc 6 :38 : « Donnez, et l’on vous donnera, on versera dans le pan de votre vêtement une bonne mesure bien tassée, secouée et débordante ; car on emploiera à votre égard, la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer. » Dieu dit :Vous pouvez choisir la mesure par laquelle vous voulez que je vous bénisse. Vous pouvez la choisir en donnant. Quoique vous me donniez, je vous le donnerai en retour. Nous en ferons simplement la juste mesure. Dieu donne une garantie dans 2 Corinthiens 9 :11. Il dit : « Ainsi vous deviendrez riches de tous les biens et vous pourrez donner largement. » Vous savez comment Dieu fait grandir votre cœur, vous donne un cœur plus grand ? Vous Lui donnez, et Il vous rend plus que ce que vous ne possédiez. Puis, vous Lui donnez encore plus, et Il vous rend encore plus… Cela fait grandir votre cœur. Vous n’aviez qu’un petit cœur rachitique, et il devient de plus en plus grand. Souvenez-vous de la garantie de Dieu qu’Il vous bénira en retour de votre offrande.

3. Souvenez-vous de la récompense éternelle. Saviez-vous que Dieu vous récompense chaque fois que vous donnez ? Vous vous amassez un trésor dans le ciel, dit la Bible. Luc 16 :9 : « Utilisez vous ressources terrestres pour le bien d’autrui. De cette manière, votre générosité amasse pour vous une récompense dans le ciel. » (Ndt : traduction littérale) Tout ce à quoi je tiens dans cette vie, je le perds au moment où je meure. Tout ce que je refuse de laisser partir, je le perds à la fin de cette vie. Mais tout ce que je place dans les mains de Dieu, je m’en réjouirai pour l’éternité. Il dit que cela est amassé dans le ciel. Tout ce que je place dans Ses mains sera restauré et j’en serai récompensé pour l’éternité.

Lorsque vous allez mourir, vous n’entrerez pas au ciel en disant : « Maintenant, tout est à vous ! » Non. Vous devez faire votre offrande de votre vivant, alors, vous saurez où elle va. Vous m’avez souvent entendu dire : « Vous ne pouvez pas le prendre avec vous mais vous pouvez l’expédier en avance. » Chaque fois que vous donnez, vous vous amassez un trésor dans le ciel. Et ce trésor est assuré par la CADP – la Compagnie d’Assurance des Dépôts du Père.

Une des personnes qui donne avec le plus de joie que je connaisse est Amy.

Amy : Pendant mon adolescence, mon père terrestre m’a appris à économiser, à régler mes crédits chaque mois et à vivre avec moins d’argent que ce que je gagnais. Ce furent des leçons financières de valeur et je l’en remercierai toujours.

Mais la plus grande leçon financière que j’ai pu apprendre vient de mon Père céleste. Dieu m’a enseigné à Lui faire confiance pour le pourvoi de tout ce dont j’avais besoin, en apprenant à Lui donner la dîme, soit les dix pour cent de mes revenus et à les donner par la foi. Je suis membre de Saddleback depuis des années. En fait, j’ai été présente lors des trois campagnes de dons- Possédons notre Terrain, Le Temps pour construire et Construire pour la Vie. Dans chacune de ces campagnes, je me suis engagée à donner par la foi et les leçons que j’ai apprises en retour ont été absolument incroyables.

Dieu prend réellement soin de vous si vous Lui êtes fidèles. Par exemple, une fois, je suis restée au chômage pendant dix semaines. Mais j’ai continué à donner et Dieu s’est assuré que je reçoive vingt semaines de salaire en indemnités de licenciement. Une autre fois, j’étais en arrêt maladie et tout ce que je recevais était une aide de l’état. Mais je continuais à donner fidèlement et quand j’ai repris le travail, il y a eu cette grosse prime qui me permit de me mettre à jour avec mon engagement à donner. Je ne pourrais pas vous dire combien d’autres histoires sur la façon dont Dieu a pourvu dans les moindres détails de ma vie. La Bible nous dit que lorsque nous prouvons notre foi en Dieu par notre offrande, Il nous bénira plus abondamment afin que nous soyons encore plus généreux. J’ai découvert que cette promesse est véridique. Après avoir pris mon engagement pour Construire pour la Vie, je fus admise au programme de valorisation salariale de mon entreprise. Le mois suivant, j’ai reçu un augmentation qui me permit de donner 15 000 dollars par an pour la cause de Dieu. C’était amusant de voir Dieu pourvoir et d’apprécier l’aventure de l’offrande.

Récemment, Dieu a testé ma foi à nouveau. Au début de cette année, j’ai du quitter le poste à responsabilités que j’avais au travail pour des raisons de santé. Mais je n’avais jamais été heureuse dans mon nouveau rôle alors j’ai pris un pas de la foi et j’ai démissionné même si je n’avais d’autre travail vers lequel me diriger. En fait, mon dernier jour au travail était vendredi et maintenant, je suis entièrement disponible. Cela peut vous sembler un peu fou mais dans toutes ces années passées à faire confiance à Dieu pour qu’Il prenne soin de moi, j’ai appris à dépendre des promesses de Dieu et je peux dire honnêtement que je ne suis pas inquiète. Je vais même partir pour un voyage missionnaire en Chine à la fin de ce mois. ( Si des membres de mon équipe pour la Chine sont ici, le reste de l’argent est arrivé hier soir. ) La meilleure place où on peut se trouver, c’est au centre de la volonté divine. Quand vous réalisez que Dieu est la source de tout ce dont vous avez besoin et non les autres, il est plus facile d’être détendu en ce qui concerne les échéances financières. En suivant les principes de Dieu sur la finance, je suis maintenant totalement exonérée de mes dettes sauf mon crédit immobilier et j’ai prévu de le payer avant la fin de cette année.

Je suis une femme célibataire mais Dieu m’a bénie parce que j’obéissais à Sa parole en ce qui concerne les offrandes. Il m’a même permis d’accroître mes offrandes de dix pour cent à vingt pour cent. Je souhaiterais pouvoir en retirer du crédit mais c’est totalement l’œuvre de Dieu. C’est un miracle que j’ai simplement regardé s’accomplir. Si vous voulez vraiment ajouter de la joie et de l’excitation dans votre vie, alors essayez de donner par la foi. Une fois que vous aurez commencé, vous n’aurez plus envie de vous arrêter.

Alors le principe est que quand vous avez un besoin , plantez une graine. Et le procédé, c’est de donner avec la bonne attitude. Si vous faites ces deux choses, ensuite vient la promesse.

 

III. JE PEUX M’ATTENDRE A CE QUE DIEU POURVOIT A TOUS MES BESOINS.

Dieu le promet encore et encore dans la Bible. Nous avons déjà parlé des promesses dans cette campagne sur la foi. Ce dont nous avons parlé, c’est des promesses dans divers domaines. Mais il y a plus de promesses sur l’offrande dans la Bible que sur tout autre chose. Dieu a plus de promesses dans la Bible à ce propos et c’est pourquoi nous devons en discuter pendant ces 50 Jours de la Foi, plus que tout autre chose. Parce que Dieu veut vous enseigner à ce que vous vous attendiez à ce qu’Il pourvoit à tous vos besoins.

2 Corinthiens 9 :8 : « Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre. » Entourez tous les « touts »et « toutes ».

« Toutes sortes de grâces »

« En toutes choses »

« Toujours »

« Tous vos besoins »

« En abondance pour toute bonne œuvre. »

Question :Qu’est-ce que ce verset ne couvre pas dans votre vie ? Il couvre tout. Est-ce que cela inclus le crédit immobilier ? Oui. Est-ce que cela inclus les factures scolaires ? Oui. Dieu dit « tout ».

Voici la véritable solution. Est-ce que Dieu est un menteur ? C’est la clé. Vous voyez, quand vous parlez des offrandes, ce n’est pas réellement à propos du fait de donner. C’est à propos de la foi ? Donner montrera si j’ai de la foi ou non. Est-ce que Dieu fera ce qu’Il a dit qu’Il allait faire ? Est-ce que Dieu tiendra Ses promesses ? Puis-je dépendre de Dieu ? Donner n’est même pas à propos du don, c’est à propos de la foi.

Honnêtement, je suis désolé pour les personnes qui ne donnent pas la dîme. Cela veut dire qu’elles n’ont pas confiance en Dieu. Je ne peux pas compter sur Dieu pour l’accomplissement de Sa parole si je ne le place pas en premier dans mes finances, car ensuite Il prendra soin de mes besoins. Je ne sais pas comment certains peuvent faire confiance à Dieu pour leur salut éternel alors qu’ils ne Lui font pas confiance dans leurs finances. Cela n’a pas de sens. Si je peux faire confiance à Dieu pour qu’Il me sauve, me pardonne, et me prenne au ciel, ne puis-je dépendre de Lui pour garder Sa parole si je fais ce qu’Il me dit de faire ? Bien sur.

Donner est un test de foi. Ce n’est pas un test sentimental. Cela n’a rien à voir avec ce que vous ressentez. C’est juste un test de foi. Pourquoi est-ce si important pour Dieu ? Pourquoi notre offrande est-elle si importante pour Dieu ?

« C’est la preuve de votre foi. Les gens loueront Dieu parce que vous obéissez à l’évangile que vous proclamez croire et parce que vous partagez librement avec eux et avec les autres. »

Cette semaine, j’ai reçu une lettre avec un don à six chiffres. « Cher Pasteur Rick, en février dernier, vous avez prêché un message qui m’a amené à réfléchir sur la dîme. Jusqu’à maintenant, avec mon épouse nous ne donnions que sporadiquement ou de ce qui restait de temps en temps. Mais vous avez cité une promesse de la Bible où Dieu disait : « Mettez-moi à l’épreuve. » Alors avec mon épouse, nous avons décidé de relever le défi. Nous nous sommes engagés à donner les dix pour cent de nos revenus cette année. Nous étions loin de nous douter de ce que Dieu avait en réserve pour nous. J’étais en train de liquider ma compagnie pour en recommencer une autre et je n’étais même pas sûr d’avoir un revenu qui me permettrait de donner une dîme. Mais en mai, j’ai acheté une propriété et je l’ai revendu en octobre avec un bénéfice substantiel. Le chèque ci-joint représente la dîme de cette vente. Mais voici où se situe l’épreuve de notre foi. La semaine avant que je ne rédige ce chèque, j’ai du fermer une autre propriété, financer un autre projet et payer des acomptes à la compagnie. J’ai commencé à me demander si je pouvais me permettre d’écrire ce chèque pour notre dîme. Ce sera un peu juste sans cet argent. Mais un engagement est un engagement et Dieu vient en premier. Alors nous avons rédigé le chèque et nous ne nous sommes jamais sentis mieux. Puis, lundi dernier, j’ai reçu un appel téléphonique qui m’a donné un nouveau contrat pour développer une nouvelle propriété. Ce revenu sera d’à peu près le double du montant de la dîme que nous venons de donner. J’avais coutume de penser que nous ne pourrions pas nous permettre de donner la dîme. Mais je sais maintenant que je ne peux plus me permettre de ne pas donner cette dîme. »

Avez-vous déjà appris cette leçon ? Le verset dont il parle est un verste très connu dans la Bible. Malachie 3 :8-10 : « Apportez donc vos dîmes dans leur totalité dans le trésor du Temple…De cette façon-là, mettez-moi à l’épreuve, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes :alors vous verrez bien, si de mon côté, je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux., et ne vous comble pas avec surabondance de ma bénédiction. » Encerclez les mots : « Mettez-moi à l’épreuve. »Dieu lance un défi ici. Il dit : «  Je vous mets au défi. » C’est le seul verset dans la Bible où vous pouvez prouver que Dieu existe. Dieu dit : « Je vais vous le prouver. Mettez-moi à l’épreuve et je vous le prouverais. » Il dit : « Jouons à un petit jeu. Vous me donnez et je vous le rendrais et vous verrez qui donne le plus à l’autre. »

Cela m’étonne que le Dieu qui a créé l’univers entier se mette Lui- même dans un combat. Dieu n’était pas obligé de faire cette promesse. Il aurait juste pu dire : « Je veux que vous me donniez la dîme parce que je le dis ainsi et que je suis Dieu et que vous ne l’êtes pas. Et vous me devez toute chose de toute manière. » Mais Il n’agit pas ainsi. Parce que Dieu est un Dieu d’amour, fidèle et généreux. Il désire que vous appreniez à être comme Lui. Il veut que vous appreniez à ne pas être pingre. Il souhaite que vous deveniez généreux. Saviez-vous que le nerf le plus sensible dans votre corps est celui qui part de votre cœur pour aller dans votre portefeuille ? Nous devenons nerveux juste en abordant ce sujet. Je pourrai parler de tout autre chose et vous ne deviendriez pas nerveux.

Il aurait juste pu dire : « Donnez-moi ! » mais au contraire, Il a fait une promesse. Et Il a mis Sa propre personnalité dans le défi. Il a dit : « Mettez-moi à l’épreuve. Est-ce que Dieu est réel ? Est-Il amour ? Dieu tiendra-t-Il Sa promesse ? » Vous ne le saurez jamais avant d’avoir commencé à donner votre dîme.

La dîme signifie dix pour cent. Cela ne veut pas dire huit ou quinze pour cent. C’est dix pour cent. Dieu dit que si je gagne cent dollars alors les premiers dix dollars lui reviennent. Si je gagne cinq cent dollars alors les premiers cinquante dollars Pourquoi Dieu dit-Il dix pour cent ? Croyez-moi !Je n’en ai pas la moindre idée. Je ne sais pas. Je sais que tout Lui appartient et qu’Il aurait pu dire : « Donnez-moi cinquante pour cent et vous en gardez les cinquante autres. »Il aurait pu dire : « Vous me donnez quatre vingt dix pour cent et vous vivez sur les dix restants. » Mais Il a juste dit dix pour cent et je présume qu’Il sait ce qu’Il fait.

J’espère que vous le mettrez en pratique. La semaine prochaine, nous aurons une offrande pour les Enfants. Et si vous ne vous êtes jamais engagés, j’espère que vous prierez pour savoir ce que vous devez faire. Si vous ne savez pas de quoi il est question, dans votre programme, il y a une petite feuille d’instructions sur la manière que procéder. Mais parce beaucoup d’entre vous se sont déjà engagés dans Construire pour la Vie et parce que beaucoup d’autres ne l’ont pas encore fait, nous avons deux cartes différentes que je dois vous présenter. Il y a une carte jaune et une carte blanche. . Je veux vous expliquer pourquoi. Si vous donnez déjà pour Construire pour la Vie, utilisez la carte jaune. Avec elle, vous pouvez redéfinir votre engagement ou le confirmer, en disant « Je vais juste continuer à donner ce que je faisais pour Construire pour la Vie ». Si vous ne vous étiez pas impliqués dans Construire pour la Vie, vous pouvez nous rejoindre pour les douze mois restants.

Veuillez maintenant tous regarder par ici, s’il vous plait. Si vous vivez en Floride, remplissez une carte ! Je m’excuse de vous pousser à étaler vos cartes. Mais après cette dernière semaine, je suis juste un peu tendu ! Notez votre nom lisiblement !

Avec Kay, nous nous sommes engagés dans des douzaines d’offrandes spéciales comme celles-ci. Je suis un chrétien depuis quarante ans maintenant. J’ai vécu des dizaines d’offrandes similaires dans différentes églises. Nous avons donné à chaque fois, et nous avons fait un don de sacrifice. Nous grandissons toujours dans la foi. Je vous ai dit il y a deux semaines qu’à trois reprises, Dieu m’a dit de donner toutes mes économies. Et Il m’a remboursé au delà de ce que j’ai donné. J’ai appris cette leçon à la pelle. Cette semaine, avec Kay, nous allons faire notre plus gros don de sacrifice, le plus grand don que nous ayons fait de toute notre vie. Pourquoi le faisons-nous ?

Premièrement, je veux continuer à grandir dans la foi. Personnellement. Je ne pense pas que Dieu a fini de faire grandir mon cœur, et de me faire croître. Je ne vais pas dépendre d’un engagement passé que j’ai pris en 1946 ( bien sûr, je ne vivais pas encore à cette date-là !) Je ne vais pas vivre sur des engagements passés. Je veux que Dieu fasse encore grandir ma foi, alors nous continuons à faire des pas de la foi de plus en plus grands.

Deuxièmement, je veux que vous sachiez que je ne vais jamais vous demander de faire un sacrifice plus grand que celui que je suis prêt à faire. Si c’était en mon pouvoir, je m’assurerais toujours que je fais plus de sacrifice pour cette église que n’importe qui d’autre dans l’église.

Troisièmement, je sais grâce à quarante ans de marche avec le Seigneur qu’on ne donne pas en vain au Seigneur. Et j’aime vraiment voir ce qu’Il fait dans ma vie. Et j’aime Ses bénédictions sur ma vie.

Certains d’entre vous êtes justes financièrement et vous n’avez pas de travail, ne vous inquiétez pas de cette offrande. Ce n’est pas si important. Vous êtes aimés ici. On vous veut ici. Vous êtes bien plus importants que toute offrande que vous pourriez faire. Souvenez-vous cependant que Dieu est intéressé par l’attitude pas le montant. Le thème de Saddleback pendant vingt ans a toujours été un sacrifice équivalent non un don équivalent. Nous ne pouvons pas tous donner le même montant. Nous en sommes tous à des niveaux différents. Mais nous pouvons tous faire des sacrifices. Si je n’avais que deux cents, je pourrais sacrifier un cent. Et cela serait aussi significatif que quelqu’un donnant un chèque à six chiffres. Dieu regarde au sacrifice. Il ne regarde pas à ce que vous donnez. Il regarde à ce qui vous reste. Ceux d’entre vous qui ne vous êtes jamais engagés, rejoignez-nous pour les douze prochains mois. Donnez à Dieu une chance de faire un miracle dans votre vie. Avant de prendre la Sainte Cène, je voudrais que vous entendiez l’histoire de Wade et Amy.

Wade : La première fois que nous avons été défiés de nous engager à donner, nous nous sommes sentis mal à l’aise. Mais avec Amy, nous étions sincèrement décidés à suivre les plans de Dieu et non les nôtres. Alors nous avons prié ensemble pendant deux semaines sur le montant que nous pouvions nous engager à donner. Nous étions soucieux de pas pouvoir tenir notre engagement. Et s’il y avait un besoin urgent d’argent ? Et que se passerait-il pour tout besoin qui pourrait survenir ? J’espérais que Dieu pourrait nous donner une réponse audible. Ou au moins un chiffre clignotant sur le montant à donner mais Il ne l’a pas fait. Au contraire, Il nous donna à Amy et moi la même idée pour notre offrande.

De notre engagement pour Construire pour la Vie, j’ai appris qu’un petit pas de la foi de ma part peut conduire à une meilleure vie et une relation plus étroite avec Dieu que je n’aurais jamais plus imaginer. En plus de notre engagement à donner, j’ai commencé une relation intime quotidienne avec le Seigneur, et avec Amy, nous avons commencé à prier ensemble de façon consistante ce qui a enrichi notre mariage. Nous nous sommes rapprochés l’un de l’autre tout en nous rapprochant de Dieu.

Amy : En 1995, Wade et moi-même avons participé à l’offrande Un Temps pour Construire. Nous nous sommes engagés à donner dix pour cent de nos revenus pendant les trois prochaines années. C’était la première fois que je prenais ma responsabilité en tant que chrétienne en ce qui concerne la dîme. C’était un grand pas de la foi pour moi. Puis, à l’automne 1997, alors qu’avec Wade, nous finissions notre engagement pour un Temps pour Construire, notre église a entamé une autre emphase sur Construire pour la Vie. Au départ, je ne me sentais pas à l’aise avec cette idée. Je pensais que nous venions juste de terminer notre engagement dans un Temps pour Construire, et que c’était peut-être le tour à quelqu’un d’autre de donner. Mais Dieu a commencé à travailler mon cœur. J’ai réalisé que Dieu n’avait pas encore fini de nous enseigner sur la foi. Il avait d’autres leçons de foi à nous apprendre. Dieu voulait que nous croissions dans notre dépendance à son égard. Alors, avec Wade, nous avons commencé à prier sur le montant de notre offrande, sans parler d’un montant précis ensemble. Bien sur ce fut au moment de finalement décider du montant que nous avons découvert que Dieu nous avait murmuré le même chiffre, dans nos oreilles respectives. Cette fois-ci, notre engagement nous emmènerait à prendre un plus grand pas de la foi. Pasteur Rick nous enseigne que lorsque nous construisons une vie de projets, nous devons utiliser notre temps, nos talents, et notre trésor en vue de l’éternité. En mettant cette vérité en pratique, nous avons découvert comme tant d’autres, qu’assurément, vous ne donnez pas à Dieu en vain. Dieu nous a tant bénis ces trois dernières années, en nous donnant en plus un magnifique petit garçon qui a maintenant deux ans.

 

Je sais que certains d’entre vous pensez : « J’aimerais faire cela mais j’ai peur. Cela m’effraie. » Quand j’entends cela, çà veut juste dire que vous ne comprenez pas combien Dieu vous aime. Et combien Il a promis de prendre soin de vous ! Et combien Il veut vous faire croître dans votre foi. Alors aujourd’hui, nous allons nous souvenir de combien Dieu nous aime. Regardez à ces versets avant de prendre la Sainte Cène.

2 Corinthiens 8 :9 : « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ… » C’est ce que fait la communion. Dans la communion, nous nous rappelons la générosité de Jésus envers nous.

« Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus-Christ que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux. »

Jean 1 :16 : « Nous avons tous été comblés de ses richesses. Il a déversé sur nous une grâce après l’autre. » La raison pour laquelle nous donnons est que Jésus nous a donné en premier. Il a donné Sa vie pour nous. Deux mille ans plus tôt, Jésus-Christ a étendu ses bras sur la croix et Il a accompli le sacrifice ultime en donnant Sa vie pour vous. Même si Dieu n’avait rien fait d’autre dans votre vie, vous Lui devez votre vie entière pour ce qu’Il a déjà fait pour vous. Il a donné Sa vie afin que vous puissiez passer votre éternité dans le ciel.

Nous allons nous souvenir de cela aujourd’hui. Je vais demander au personnes désignées pour le service de la Sainte Cène de s’approcher et de commencer à servir maintenant. Nous attendrons que tout le monde ait été  servi avant de prendre cette communion. Mais laissez-moi vous en expliquer la signification.

Quand Jésus est mort sur la croix, Il a payé pour trois choses dans votre vie. Il a payé pour votre pardon. Il a payé pour votre liberté. Et Il a payé pour votre avenir. Et c’est ce dont nous allons nous souvenir aujourd’hui.

Tout d’abord, Jésus a payé pour votre pardon. Sur la croix, Il a payé pour chaque péché que vous avez commis. Et Il l’a effacé, Il a payé pour çà, alors vous n’avez plus à payer pour lui. Il a pris sur Lui le châtiment pour que vous n’ayez pas à vous en charger. Vous pouvez aller au ciel, non en enfer à cause de ce qu’Il a fait.

Deuxièmement, Il a payé pour votre liberté. La liberté d’être tout ce que Dieu désire que vous soyez. La liberté de découvrir Ses plans pour votre vie. La liberté de la peur de la mort. La liberté des attentes des autres. La liberté d’être ce que vous devez être.

Puis, Il a payé pour votre avenir. La Bible dit : « Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. » Dieu a une place pour vous dans le ciel parce que Jésus a déjà payé pour elle.

J’aimerai que vous réfléchissiez à tout ce que Jésus vous a donné. Jésus est mort pour vous affranchir de la culpabilité, de la honte, du remords, de tout ce que vous auriez pu faire de mal. En cet instant, remerciez Dieu de ce qu’à cause du sacrifice de Jésus, votre passé est pardonné. Il est effacé. Votre passé est du passé. Jésus est mort pour que vous puissiez connaître Dieu et Ses plans pour votre vie. Remerciez Dieu maintenant de ce qu’Il vous a créé pour un but précis. De ce qu’Il vous a créé pour un plan. Et peu importe ce qui se passe dans votre vie, Il peut utiliser cela pour le bien selon Son plan. Jésus est mort pour que vous puissiez être accepté dans le ciel. Remerciez Dieu de ce que le ciel vous attend.

Si vous n’avez jamais ouvert votre vie à Jésus Christ, vous devez le faire maintenant. Avant de prendre ces éléments de la Sainte Cène, le pain et la coupe, dites simplement : « Je m’engage. Jésus, je m’engage pour Toi. Je Te donne ma vie. Je Te l’ouvre. »Nous prenons ces symboles pour nous souvenir que Jésus Christ a livré Son corps et Son sang pour nous. Et qu’Il a fait le sacrifice ultime. Et Jésus a dit : « Mangez ce pain en souvenir de moi. » 

Jésus Christ a partagé la coupe avec Ses disciples. Il a dit : « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous [ Cela représente mon amour pour vous. Je vous aime assez pour donner Ma vie pour vous] » En buvant ceci, remerciez Dieu de ce que tout ce que vous possédez vient de Lui.

Sur la table se trouvent les promesses de dons que vous avez formulées. Ce sont ces engagements qui ont construit l’église de Saddleback.

Il y a treize ans, ce petit tas de cartes pour Possédons Notre Terrain provient de ceux qui se sont sacrifiés pour acheter ce terrain sur lequel nous pouvons maintenant louer le Seigneur.

Il y a six ans, vous êtes nombreux à vous être engagés dans Un Temps pour Construire. Ces engagements sont représentés ici, ces dons se sont étalés sur une période de plus de trois ans, le temps nécessaire pour construire ce bâtiment dans lequel nous louons notre Seigneur.

Ce tas représente les engagements pour Construire pour la Vie. Beaucoup d’entre vous vous êtes sacrifiés pendant les trois dernières années pour la réalisation de nombreux projets merveilleux. Cinq d’entre eux sont déjà achevés. Le sixième va débuter cette année. Le bâtiment pour les enfants.

Cette église a été construite sur la base du sacrifice. Mais mettons cela en perspective. Ce n’est rien comparé au sacrifice que Jésus a réalisé pour vous et moi. Aujourd’hui, nous parlons de rendre à Dieu. Et je ne m’excuse pas pour cela. Si vous voulez grandir dans la foi, vous devez apprendre à rendre à Dieu. Mais ce que Dieu veut vraiment, vraiment, c’est vous. Votre amour, Votre vie.

« Offrez-Lui votre vie comme un sacrifice vivant. »

Prière :

Si je peux faire confiance à Jésus en ce qui concerne mon pardon, ma liberté et mon avenir, je peux certainement Lui faire confiance pour mes finances. Avez-vous besoin de demander à Dieu de vous pardonner pour ne pas Lui avoir fait confiance en ce qui concerne vos finances ? Si c’est le cas, alors faites-le maintenant. Et demandez-Lui de vous donner la foi de faire la bonne chose.

Jésus, nous ne serons jamais capables de rembourser ce que Tu nous as donné. En fait, tout ce que nous avons est un don de Ta part. Nous ne pouvons que Te rendre ce que Tu nous as déjà donné. Aide-nous à apprendre le miracle de la générosité. Fais croître notre foi, fais grandir notre engagement. Approfondis notre amour pour Toi. Détache le lien du matérialisme dans nos vies. Il y a beaucoup de personnes ici aujourd’hui qui ont de sévères difficultés financières et nous prions pour elles en tant que famille spirituelle, maintenant. Nous Te demandons de les aider. Fais un miracle dans leur vie alors qu’elles placent leur foi en Toi. Et prépare-nous à faire un miracle au travers de nous et dans nos cœurs cette semaine. Dans le nom de Jésus. Amen.

Quand vous pensez à ce qu’Il a fait pour vous, est-ce trop Lui demander ? La réponse est non. Quand je donne, cela prouve ma foi , cela est un témoignage pour les autres que je crois vraiment ce que je dis que Dieu va prendre soin de moi. Et Dieu utilise cela pour bénir les autres. C’est pourquoi c’est si important ! C’est une clé de la foi. Pas quelques besoins mais tous vos besoins.Non parfois mais toujours. Pas dans quelques choses mais dans toutes choses. Dieu dit : Je vous donnerai toutes sortes de grâces. Pas quelques grâces. Toutes sortes de grâces.

Au cours des six semaines passées, nous nous sommes engagés dans une série sur « 50 Jours de Foi », et nous avons encore deux autres semaines programmées, dont je me réjouis par avance. Nous avons en quelque sorte gardé le meilleur pour la fin. Tout au long de cette série, nous avons parlé de l’importance des promesses de Dieu. Cela signifie que si vous devez devenir un homme/ une femme de foi, vous allez devoir apprendre et proclamer les promesses de Dieu. Rom. 12 :1 ( Semeur)Jean 1 :16 ( Semeur)Actes 15 :11Mal.3 :8-11 ( Semeur)2 Cor. 9 :13 ( Semeur)2 Cor.9 :8Luc 16 :9 ( traduction littérale) 2 Cor.9 :11 ( Semeur) 2 Cor.9 :101 Cor. 16 :2 ( Semeur)2 Cor.9 :7 Luc 6 :38 Esaïe 55 :82 Cor.9 :6
23 commentaires
  • victoriajoel560 Il y a 8 mois, 2 semaines

    Salut, je suis Victoria Joel. Après avoir été marié à mon mari pendant des années, il a rompu avec moi. J'ai tout fait pour le ramener, mais tout était en vain, je le voulais tellement à cause de l'amour que j'avais pour lui, je l'ai supplié pour tout, j'ai fait des promesses, mais il a refusé. J'ai expliqué mon problème à un ami et elle m'a suggéré de contacter un lanceur de sorts qui pourrait m'aider à lancer un sortilège pour le ramener. Je n'avais pas d'autre choix que d'essayer. J'ai envoyé un message au lanceur et il m'a assuré qu'il n'y avait pas de problème et que tout irait bien avant trois jours. Il a jeté le sort et, étonnamment, le deuxième jour, mon mari m'a appelé. J'étais tellement surpris, j'ai répondu à l'appel et tout ce qu'il a dit, c'est qu'il était vraiment désolé pour tout ce qui s'était passé. Il voulait que je revienne vers lui. Il a également dit qu'il m'aimait tellement. J'étais si heureux et suis allé à lui. C'est ainsi que nous avons recommencé à vivre ensemble avec bonheur. L'email des rouleurs est: Ogirispiritualshrine@gmail.com. Vous pouvez lui envoyer un e-mail si vous avez besoin de son aide dans votre relation ou dans toute autre affaire. 1) sorts d'amour 2) Sorts d'amour perdus 3) les périodes de divorce 4) sorts de mariage 5) épeler le lien. 6) la séparation des sorts 7) Interdire un amoureux du passé 8.) Vous souhaitez être promu dans votre bureau / loterie 9) vouloir satisfaire votre amoureux Contactez ce grand homme si vous rencontrez un problème pour une solution durable via Ogirispiritualshrine@gmail.com
  • okhalepeter01 Il y a 11 mois, 2 semaines

    Bonjour à tous . AVEZ-VOUS BESOIN D'UN PRÊT ? APPLIQUER MAINTENANT. Nous accordons des prêts à des particuliers et coopérons avec des organismes à un taux d'intérêt de 2% si vous souhaitez obtenir un prêt, envoyez-nous un courriel. veuillez nous contacter par e-mail: info.louis.reliableoffer@gmail.com Nous attendons votre réponse rapide, nous sommes à votre service. Merci et que Dieu vous bénisse...
  • okhalepeter01 Il y a 11 mois, 2 semaines

    Bonjour à tous . AVEZ-VOUS BESOIN D'UN PRÊT ? APPLIQUER MAINTENANT. Nous accordons des prêts à des particuliers et coopérons avec des organismes à un taux d'intérêt de 2% si vous souhaitez obtenir un prêt, envoyez-nous un courriel. veuillez nous contacter par e-mail: info.louis.reliableoffer@gmail.com Nous attendons votre réponse rapide, nous sommes à votre service. Merci et que Dieu vous bénisse.
    • AmaraM.Kamara Il y a 1 mois

      Bonne nouvelle au monde entier. Vous cherchez de l'argent pour démarrer votre propre entreprise? Vous cherchez de l'argent pour payer vos débits ou toutes vos factures? inquiétez pas nomore. Contactez des hackers illimités, ils vous aideront avec une BLANK ATM CARD pouvant retirer jusqu'à 5 000 dollars par jour et ils ouvriront également un compte bancaire en ligne qui sera crédité d'une bonne quantité d'argent. À partir de ce compte bancaire en ligne, vous pouvez transférer de l’argent à tous vos proches et vous recevrez également une carte de retrait vierge, que vous pourrez utiliser pour retirer jusqu’à 5 000 dollars par jour. Ce compte sera ouvert en votre nom et toutes les informations pour accéder à ce compte vous seront données. Je viens d’obtenir le crédit de mon compte avec la somme de 30 000 $, c’est réel et j’ai également été en mesure de payer toutes mes factures. Essayez de vous inscrire maintenant et ouvrez votre compte immédiatement, recevez la carte de banque vierge et commencez à retirer de l'argent tous les jours. Contactez M. Luis via unlimitedhackersnetwork@gmail.com ou envoyez-lui un message via whatsapp +1688441582
  • Afficher tous les 23 commentaires