Comment recevoir le baptême dans le Saint-Esprit ?

Comment recevoir le baptême dans le Saint-Esprit ? Comment recevoir le baptême dans le Saint-Esprit ?

Question d'un Internaute : Je voudrais un conseil pour rechercher le baptême du Saint-Esprit.

La question du baptême dans le Saint-Esprit (ou du Saint-Esprit, les deux expressions se valent) fait l'objet de deux compréhensions différentes des Écritures parmi les évangéliques.

Nous croyons tous que le Saint-Esprit est l'agent de la nouvelle naissance et qu'il habite le croyant né de nouveau. Mais certains affirment que cette action régénératrice du Saint-Esprit constitue en soi le baptême du Saint-Esprit dont parle l'Écriture, alors que d'autres, dans la mouvance pentecôtiste et charismatique, sont convaincus que le baptême dans le Saint-Esprit est une expérience distincte de la nouvelle naissance. C'est ce que je crois personnellement et ce que j'enseigne, tout en respectant ceux qui ne partagent pas mes vues.

Ma réponse à cette question sera donc conforme à mes convictions profondes.

Pour recevoir le baptême du Saint-Esprit, voici quelques conditions nécessaires :

1. Avoir une conviction qu'il est conforme à l'Écriture :

a. Afin d'être rempli de la plénitude de Dieu (Éphésiens 3.14-19)

b. Promis par Jésus (Jean 14.15-18, 26 ; 15.26 ; 16.7-15 ; Luc 24.49 ; Actes 1.4-8)

c. Accompli aux temps apostoliques (Actes 2.1-4 ; 8.14-18 ; 10.44-46 ; 19.2-7)

d. Valable encore aujourd'hui (Actes 2.38-39)

2. Avoir une vie en règle avec Dieu dans l'obéissance à sa parole :

a. Repentance, pardon des péchés et baptême dans l'eau (Actes 2.38-39)

b. Garder ses commandements (Jean 14.15-16)

c. Vivre dans l'obéissance (Actes 5.32)

3. Avoir soif de la bénédiction promise :

a. Venir à Jésus et croire en lui (Jnean 7.37-39)

4. Avoir de la persévérance dans la prière :

a. Les disciples qui attendent dans la chambre haute (Actes 1.14)

b. Il faut lui demander (Luc 11.9-13)

5. Avoir la foi qu'il nous le donne :

a. Croire qu'on l'a reçu, et le voir s'accomplir (Marc 11.24)

b. Savoir que nous le possédons (1 Jean 5.14-15)

Le baptême dans le Saint-Esprit s'accompagne normalement du parler en langues qui en est le signe initial (Actes 2.1-4 ; 10.44-46 ; 19.2-7). Mais ce parler en langues ne nous vient pas d'une manière incoercible, c'est-à-dire sans notre plein assentiment.

De plus, lorsque nous parlons en langues, l'inspiration vient bien du Saint-Esprit en ce qui concerne le contenu de ce que nous disons, mais c'est notre organe vocal naturel qui fonctionne. Actes 2.4 nous dit : "ils se mirent à parler en d'autres langues (ce sont eux qui parlaient, qui articulaient les syllabes), selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer (le contenu de ce qu'ils disaient venait du Saint-Esprit).

L'obstacle majeur à la réception du baptême dans le Saint-Esprit consiste en un tel désir d'authenticité qu'on est paralysé par la crainte de produire soi-même ce parler en langues. Or, je le dis souvent, la crainte est l'opposé de la foi. Nous n'avons pas à craindre une quelconque contrefaçon ; celui qui baptise de l'Esprit (Luc 3.16) nous l'a promis :

"Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson ? Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion ? Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent." (Luc 11.11-13)

L'idéal, c'est que cette recherche du baptême dans le Saint-Esprit se fasse au sein d'une assemblée qui professe le plein Évangile, en la présence de pasteurs ou d'anciens remplis de l'Esprit. Ils peuvent alors imposer les mains selon le modèle biblique en vue de la réception du Saint-Esprit (Actes 8.17 ; 9.17 ; 19.6).

De plus ils sont, par leur perception spirituelle, à même de vérifier l'authenticité de l'expérience vécue.

37 commentaires
  • felix Il y a 3 mois, 3 semaines

    Pour moi la réception du Saint Esprit et le baptême du Saint Esprit sont les deux face d'une même pièce; cependant le baptême du Saint Esprit nous permet de nous édifier nous même.
  • Babette Il y a 1 année, 1 mois

    je pose une question faut-il absolument parler en langue pour être sur d'avoir le SAINT ESPRIT, moi je ne parle pas en langue mais je suis quasiment certaine d'avoir le Saint Esprit et d'avoir mon DIEU avec moi car je vois a travers ses bénédictions et son soutien qu'il est avec moi, et qu'il m'aime
  • Patricia DAVID Il y a 1 année, 1 mois

    il y a quelques mois, seule chez moi, je lisais"Je crois alors je parle" de Jeff Davidson qu'un ami chrétien m'avait prêté... A un moment de ma lecture, je me suis mise à répéter, et répéter, et répéter la phrase suivante "En tant que croyante, et dans le nom de Jésus, je chasse les démons, je parle en langues et quand j'impose les mains aux malades, ils sont guéris" C'est alors, que, tout à coup, je me suis mise à parler en langues, pour la première fois, si vite et si longtemps.... j'avais l'impression d'avoir perdu tant de temps (j'ai 53 ans) et d'avoir tant de choses à dire, et pourtant je ne contrôlais rien, ça sortait tout seul, avec un débit incroyable... Après je me suis sentie si heureuse.... comme différente.... j'ai appris par la suite, que ce ressenti s'appelait une "nouvelle naissance". Depuis, j'ai la foi et je l'entretiens, avec des lectures de la Bible bien sûr, des vidéos de Top Chrétien, et il y a 2 semaines, je suis allée pour la première fois à un culte. Je m'y suis sentie très bien, comme chez moi, très à l'aise, j'ai chanté, prié à voix haute, c'était une très belle expérience. Depuis ce jour où j'ai parlé en langues, je suis souvent bénie ! Gloire à Dieu
  • Afficher tous les 37 commentaires