Comment vous remettez-vous d'un désastre?

Comment vous remettez-vous d'un désastre?

Il y a quelques semaines, le Sud de la Californie a été témoin du pire désastre de l’histoire de notre État. Des feux de brousses ont brûlé environs 700 000 hectares et détruit près de 3 000 maisons, et au moins vingt personnes ont péri. L’ensemble des dommages s’estime à plus de 2 milliards de dollars, mais on ne pourra jamais évaluer un prix sur les vies perdues et les familles laissées rien qu’avec les seuls habits qu’elles avaient sur le dos.

Nul doute qu’il faudra à notre communauté des années pour s’en remettre. Vous pouvez ne pas vous retrouver au sein d’une crise communautaire en ce moment précis. Mais tôt ou tard dans le ministère, vous serez appelé à servir dans un endroit qui vit une souffrance sans pareille, et quand ceci arrivera, voici cinq principes bibliques que vous voudriez enseigner à ceux dont vous aurez la garde.

Premièrement, enseignez-leur à lâcher leur souffrance

Peut être ont-ils perdus un membre de la famille, une maison, une affaire, ou peut être ont-ils été témoins une tragédie d’une telle magnitude, de l’ordre de 9 - 11, qu’ils ont pleuré en voyant tant de pertes se produire sous leurs yeux.

Des gens ressentent toutes sortes d’émotions lorsqu’ils traversent des crises par exemple :peur, colère, soucis, dépression, ressentiment, désespoir, souffrance.

La chose la plus importante à leur enseigner en pareille situation est qu’ils doivent les accepter devant Dieu. Il n’est pas bon d’étouffer les émotions ou de renier leur existence. Dieu nous a créés pour ressentir des émotions, et Il ne s’attend pas à nous voir agir comme des personnes contentes alors que nous sommes en train de souffrir.

Jésus a dit : « Heureux ceux qui pleurent car ils seront consolés » Cela signifie que c’est normal d’être honnête au sujet de notre souffrance. « Répandez vos cœurs devant Dieu, car Il est notre refuge. » Dieu veut nous réconforter dans la tragédie, Il est prêt de ceux qui ont le cœur brisé, et Il sauve ceux qui ont l’esprit abattu.

Deuxièmement, enseignez-leur à recevoir de l’aide des autres.

C’est une erreur grossière de vous isoler lorsque vous traversez une crise. Nous avons tous besoin du soutien , de l’encouragement et de la présence d’autres gens, particulièrement après que se soit produit la tragédie. La Bible nous exprime que, quand nous portons nos fardeaux les uns les autres, nous obéissons à la Loi de Christ Gal 6 .2.

Troisièmement, enseignez-leur qu’ils peuvent choisir de ne pas être amers.

Des gens vivent et meurent avec des cœurs amers mais c’est un choix de vivre de cette manière là. Dans ce cas précis, nous avons tous le pouvoir de décider de quelle manière la tragédie nous affectera. Si nous choisissons l’amertume, alors nous ne finirons que par nous blesser nous-mêmes et nous fermerons ainsi la porte à notre propre bonheur, car nous ne pouvons être à la fois heureux et amers.

Tout en suivant à la télévision les interviews relatives aux feux de brousse de Californie, il m’est apparu simple de voir comment des gens réagissent de manières différentes face à leurs pertes. Certaines victimes disent : « Nous avons tout perdu et nous sommes tristes mais nous sommes encore ensemble en tant que famille et nous allons nous tenir ensemble pour rebâtir ».

Cependant, d’autres disent : « Ma vie est terminée ! Je ne vois plus comment m’en sortir, je ne pense pas pouvoir jamais m’en remettre. »

L’une des choses que j’ai apprise durant mes trois décennies de ministère est que dans la vie, il n’existe absolument aucune corrélation entre vos expériences et votre bonheur. Aucune, quelles qu’elles soient ! J’ai vu des gens passer par des expériences choquantes mais qui sont capables de maintenir une attitude joyeuse parce qu’ils ont choisi de le faire. Vous êtes autant heureux que vous choisissez de l’être.

Un moyen qui aidera les gens à choisir d’être heureux est d’apprendre à se focaliser dans ce qui reste, non sur ce qui est perdu. Dans une crise, Dieu veut nous que nous soyons encore reconnaissants pour ce que nous avons. Lorsque je conseille des gens en situation de crise, je les encourage à faire une liste de bonnes choses dans leur vie. Je trouve qu’il est impossible d’être reconnaissant et dépressif en même temps.

Quatrièmement, enseignez - leur à voir ce qui dans leur vie est de vraie valeur

Une crise nous aide à clarifier nos valeurs en nous montrant en réalité ce qui compte et ce qui ne compte pas. Jésus a dit : «la vie d’un homme ne dépend pas de la quantité de biens qu’il possède» Luc 12 .15.

Il veut dire ceci : Ne confondez pas vos possessions avec votre vie propre. Ne confondez pas vos possessions avec votre but dans la vie. Ne confondez pas ce sur quoi vous vivez avec ce pour quoi vous vivez. La vie d’un homme ne se définit pas dans ce qu’il possède.

Kay et moi vivons à côté de la forêt Nationale de Cleveland. Il y a quelques années quand les feux de brousses menaçaient notre maison, nous avions décidé d’empaqueter quelques effets. Nous nous demandions ce que nous prendrions avec nous dans toute ce qui était à la maison, lorsque nous avons vu notre véhicule plein au tiers, nous nous sommes convenus : « C’est bien, voilà tout ce que nous prenons avec nous, le reste n’est que futilité. »

Une tragédie nous enseigne que les plus grandes choses dans le monde ne sont pas des objets; ce qui importe, ce sont les relations. Et honnêtement, alors que je regardais tout autour de ma maison me demandant si le feu franchirait la dernière ligne pour la détruire, j’ai pensé à l’Apôtre Paul qui disait : « Toutes ces choses que je pensais avoir de la valeur n’en ont justement pas », ce qui importe le plus c’est la santé et la sécurité de votre famille.

Finalement, enseignez-leur que le moment est venu de s’en remettre à Christ.

L’apôtre Paul disait : « J’ai appris le secret du contentement en tout temps et dans tout ce qui peut m’arriver, je puis tout par Christ, qui me fortifie. » Phil. 4 .11-13

Si vous voulez être heureux quoiqu’il arrive, faites ceci :

Accrochez-vous à Christ pour être stable : « Une telle personne ne sera pas vaincue par des mauvaises circonstances, le soin constant de Dieu envers elle fera une profonde impression sur tous ceux qui la verront. Elle ne craint pas les mauvaises nouvelles, ni ne vit dans la peur de ce qui peut arriver ; parce qu’elle est ferme dans ce sentiment que Dieu prendra soin d’ elle » Ps 112 .6-7

Écoutez Christ pour la direction . « Je connais les projets que j’ai formulés pour toi, dit le Seigneur, des projets de bonheur et non de malheur, à fin de te donner un avenir et de l’espérance » Jer. 29 .11

Regardez à Christ pour votre délivrance. « Dieu est notre protection et notre force. Un secours qui ne manque jamais dans les temps de détresses. Ainsi nous n’aurons pas peur, même si la terre tremble, ou si les montagnes tombent dans la mer » Ps 46 .2

Une crise crée un moment dans votre vie où vous pouvez déplacer votre dépendance vers quelque chose qui ne vous sera jamais ôté. A travers elle, Dieu peut nous enseigner que nous pouvons perdre notre maison, notre mariage ou notre santé, mais que nous ne perdrons jamais, jamais notre relation avec Dieu. Il a promis de ne jamais nous abandonner ni nous oublier et c’est là une sécurité éternelle sur laquelle nous pouvons bâtir notre vie.

« Et nous regardions comme certain notre arrêt de mort, afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu qui ressuscite les morts. C’est lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera d’une telle mort, lui de qui nous espérons qu’il nous délivrera encore et encore. » 2Cor. 1 .9 - 10



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
  • GERAN007 Il y a 2 années, 6 mois

    Merci Seigneur car tu m enseignes que le plus important dans nos vies sur terre est de te donner a toi et ton fils JESUS la première place dans nos coeurs et dans nos vies car toi seul est DIEU et que, quelque soit l'épreuve ou le désastre tu es un DIEU fidèle et vrai qui se tient derrière sa parole pour nous secours et nous aider car tu es Tout-Puissant et tu peux tout !
  • GERAN007 Il y a 3 années, 7 mois

    Merci pour cet enseignement et qui me rappel que je peux compter en tout temps sur DIEU au travers de son fils JESUS . Que DIEU vous benisse.
  • NLaure Il y a 3 années, 7 mois

    Merci pour cet enseignement très édifiant.Que Dieu vous bénisse puissamment régulièrement.
  • Afficher tous les 4 commentaires