Consolation dans la louange

Consolation dans la louange
Nul ne dit: Où est Dieu, mon créateur, qui inspire des chants d'allégresse pendant la nuit,
qui nous instruit plus que les bêtes de la terre, et nous donne l'intelligence plus qu'aux oiseaux du ciel?
Job 35.10-11

Avez-vous remarqué qu'il y a une grande consolation lorsque, dans l'épreuve et les déceptions, l'Esprit de Dieu nous pousse à chanter les louanges de notre grand Dieu Sauveur?

Humainement parlant, on pense trop souvent que cela serait déplacé ou tout au plus que l'on n'aurait pas l'élan pour une telle manifestation d'adoration. Prier, se lamenter, gémir, oui... mais faire monter devant Dieu des chants de joie, cela est tout autre chose. Pourtant, celui qui a expérimenté le secours de la louange dans ses difficultés sait qu'il en est tout autrement.

L'exemple de Paul et Silas dans la prison à Philippe, relaté dans les Saintes Ecritures pour notre encouragement (Actes 16), nous est donné comme le sceau de l'opération et de l'approbation divines sur la puissance de renouvellement qu'apporte un culte vrai qui monte d'un cœur oppressé, brisé, une confiance réaffirmée en Dieu et une louange qui dépasse la simple gratitude envers les biens reçus.

N'est-ce pas comme David l'a écrit et expérimenté? Le soir arrivent les pleurs, et le matin l'allégresse (Psaume 30.5).

N'est-ce pas là ce vase d'albâtre brisé aux pieds du Seigneur Jésus (Jean 12), ce parfum agréable qui s'élève jusque dans la présence de Dieu et qui remplit tout notre cœur à l'heure de l'épreuve?

Quelqu'un parmi vous est-il dans la souffrance? Qu'il prie. Quelqu'un est-il dans la joie? Qu'il chante des cantiques.
Jacques 5.13

Est-ce à dire qu'il faut être débarrassé de la souffrance pour pouvoir ajouter le chant à nos prières? Nullement! Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu bien qu'ils portaient encore les plaies non soignées liées à leur arrestation injuste. Ils avaient trouvé une consolation dans le chant. Ils étaient dans la souffrance quant à leur corps mais dans la joie quant à leur cœur et leur esprit. L'adoration est une merveilleuse grâce qui nous détache de la terre et de nous-mêmes pour contempler et jouir de la divinité.

Soyons donc remplis de l'Esprit de Dieu (Ephésiens 5.18). Alors, il nous sera donné de tels chants dans la nuit de notre souffrance. Nous serons poussés à louer Dieu, à voix haute s'il le faut, et nous serons enrichis des consolations du Père en son bien-aimé Fils. Ne réprimons pas une telle action de l'Esprit, mais laissons-le nous bénir dans l'adoration que nous devons à notre Créateur et grand Dieu Sauveur.

Le doux et glorieux nom de Jésus nous apporte déjà, rien qu'en le prononçant, le support et la miséricorde nécessaires pour nous relever de notre lassitude et repartir sur le chemin qui nous conduit à lui dans la félicité éternelle.

Le louer c'est déjà goûter le ciel, c'est percer l'obscurité de la nuit pour entrevoir celui qui brille déjà dans nos cœurs en attendant qu'il le fasse à la face de tout l'univers.
6 commentaires
  • NKOMAM2 Il y a 3 années, 8 mois

    Seigneur Éternel, sois Bénis éternellement c'est toi même qui nous inspire et nous guide vers toi...
  • tulipe-cie Il y a 7 années, 7 mois

    Seigneur, apprends moi à te louer, te chanter, en toutes circonstances. Dans le nom de Jésus. Amen.
  • Désirée Mouasso Il y a 7 années, 8 mois

    La louange est un remède pour le coeur, pour la tête sujet de soucis. Mes frères et soeurs, qu'on on loue le Seigneur d'un seul coeur, on se sent transporté ds un univers pas comparable à la terre. On est en présence d'un calme totale, d'une paix incomparable et d'une joie immense. On est même guérit du mal qui nous dérange, je vous assure. Louer le Seigneur, c'est merveilleux. Essayez, pour ceux qui ne le font pas et vous verrez. Que Dieu vous bénisse dans le nom de Jésus.
  • Afficher tous les 6 commentaires