Jésus vient te voir

Jésus vient te voir

J’ai lu, il y a quelques temps, une histoire très belle, la voici :

Une nuit, le Seigneur Jésus est apparu, en rêve, à un vieux cordonnier. Jésus lui dit : « Demain, je viendrai te voir ».

Le lendemain était le jour de Noël.

Un pauvre homme vint à passer devant la boutique. Il faisait très froid. Le vieux cordonnier le fit entrer, et lui donna une boisson chaude et lui permit de se réchauffer un peu.

Puis, une jeune femme, accompagnée d’un jeune enfant, mal habillés et mal chaussés marchaient devant la devanture de l’échoppe. Il les fit rentrer, les installa près du poêle, et donna à l’enfant une paire de petits chaussons qui étaient juste à sa taille.

Plusieurs fois, dans cette journée de Noël, Martin (c’est son nom) fit entrer des passants inconnus, pour leur offrir un peu de chaleur, un café et un casse-croûte.

Le soir venu, Martin était perplexe. Son attente de voir Jésus semblait ne pas s’être réalisée. « Ce n’était qu’un rêve » se disait-il. Mais cette nuit-là, Martin rêva de nouveau. Jésus le regardait avec un grand sourire, en lui disant « Merci ». « Merci de quoi ? » interrogea Martin. « Je suis passé plusieurs fois devant chez toi aujourd’hui, et tu m’as toujours bien accueilli ». Devant la perplexité de Martin, Jésus sourit simplement, avec bonté. Martin réalisa tout à coup qu’il avait déjà vu cette expression sur les visages de ceux qu’il avait invités, et qui avaient été reconnaissants et souriants dans son humble cuisine.

    Retrouvez l'histoire complète ici

Jésus dit : « Je vous le dis, en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » (Matthieu 25:40).

Ne regarde pas aux choses que le monde considère comme importantes. Sois plutôt attiré par toutes les petites intentions que tu peux avoir pour quelqu’un qui a besoin de ton sourire ou d’un encouragement. N’oublie pas d’exercer l’hospitalité comme le recommande l’apôtre Paul aux églises. Tu n’as pas besoin d’une somptueuse demeure, mais dans ta maison, même simple, répands la joie, le réconfort. Nourris l’âme affamée, tant physiquement que spirituellement, tant pour tes frères que pour ceux qui ne le sont pas (encore). Tends la main aux malheureux.

Je t’invite à regarder à Jésus, à te laisser transformer par le Seigneur si merveilleux, et à répandre l’amour autour de toi. Le monde non chrétien observe. Il peut être indifférent, mais un jour son cœur sera touché, car il aura vu en toi les graines d’amour que tu auras semées à chaque fois que tu te seras intéressé à quelqu’un. Ne désire pas t’élever, mais agis dans l’ombre. Que ton action soit cachée, et le Seigneur qui voit dans le secret te comblera de bienfaits, de joie, du vrai bonheur de donner.

Bienheureuse l’âme qui désire le bien de son prochain.


Celui qui est généreux connaîtra l’abondance ; qui donne à boire aux autres sera lui-même désaltéré (Proverbes 11:25).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire