Le Noël du vieux cordonnier

Le Noël du vieux cordonnier

Ce soir-là le vieux cordonnier était un peu triste. Cétait la nuit de Noël, la fête de la venue de Jésus sur la terre, et il était seul. Alors il a mis un peu de bois dans le feu, a soupiré en regardant les petits chaussons de cuir blanc qu'il avait terminés dans la journée, et a décidé d'aller se coucher. Quoi faire d'autre ?

Dans la nuit il a fait un rêve étrange et merveilleux. Jésus lui est apparu et lui a dit :
- « Demain je passe te voir »
Il était tellement abasourdi qu'il a oublié de demander des précisions.

Le lendemain c'est Noël. Il ne sait pas trop quoi penser. Il ranime le feu, prend son café et regarde par la fenêtre. On ne sait jamais …

A travers les dessins de givre il aperçoit le balayeur qui se frotte les mains pour les réchauffer. Il entrouvre la porte et l'appelle :
- Hé Georges, viens donc prendre un petit café au chaud.
- C'est pas de refus ! Il fait si froid …
- Georges se réchauffe, remercie et repart travailler.

Le vieil homme fait un peu de ménage et retourne à la fenêtre. Il aperçoit alors une jeune femme qui titube dans le vent. Elle a l'air de tenir quelque chose dans ses bras. Il ouvre sa porte et l'appelle. Elle grelotte et accepte avec empressement. Elle desserre les bras, alors il aperçoit son bébé, chaudement enveloppé dans un grand châle en laine. Il propose du lait chaud à la maman et au petit. Celui-ci commence à gigoter et le vieil homme aperçoit un petit pied nu. Il s'inquiète :
- Mais il n'a pas de chaussons ?
- Les autres étaient trop petits, et je n'ai pas les sous pour en acheter de plus grands.

Sans hésiter le vieux cordonnier va vers l'étagère et tend les petits souliers à la maman. Elle proteste un peu :
- Ils sont si beaux. Ce n'est pas pour nous …
- C'est Noël : c'est un cadeau. S'il vous plaît, acceptez-les, pour le petit.

La femme enfile les petits chaussons à son enfant. Ils lui vont à merveille. Ils se regardent tous les trois en souriant. Elle doit maintenant repartir. Elle remercie longuement le vieil homme, qui semble presque gêné.

Plusieurs fois dans cette journée de Noël, il fait entrer des inconnus et leur offre un peu de chaleur, un verre de café ou un peu de pain.
Le soir il est tout heureux de sa journée, et pourtant son beau rêve ne s'est pas réalisé.
- En fait ce n'était qu'un rêve …

Cette nuit-là il fait un nouveau rêve. Jésus le regarde avec un grand sourire et lui dit :
- MERCI !
- Mais de quoi donc Seigneur ?
- Je suis passé plusieurs fois devant chez toi aujourd'hui et à chaque fois, tu m'as accueilli si chaleureusement !
- Moi ?
- Mais oui : rappelle-toi.

Jésus sourit avec tellement de bonté en le regardant que le vieil homme est tout bouleversé. Tout d'un coup il réalise qu'il a déjà vu cette expression de visage : Et oui, c'était celle de Georges le balayeur, et de la maman, et même de son bébé, et en fait de tous ces pauvres gens qu'il avait humblement invités dans la journée dans sa petite cuisine.

Il allait dire :
- Mais Jésus c'était toi ?...

Mais la voix s'est tue. Il reste cependant comme une sensation de chaleur et de lumière dans la chambre noire et pas très chaude …
Le vieil homme s'est rendormi, un sourire aux lèvres. Il n'oubliera jamais ce Noël ! C'est sûr et certain.


Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites.
Matthieu 25 : 40

Et vous ? Qui allez-vous inviter pendant ces fêtes,
que vous ne connaissez pas,
et qui n'aura pas les moyens de vous le rendre ?



NB : Ce conte est librement inspiré d'un texte attribué à Ruben Saillens, puis repris et diffusé par Léon Tolstoï.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

13 commentaires
  • FB.guy.lepine Il y a 3 années, 9 mois

    Ca va être tranquille mon amie passe en opération pour des ganglions aux seins sans savoir si positif ou non et puis nous commençons à nous connaître on ne parle pas la même langue mais on s'aime bien. Moi je suis retraité je demeure présentement aux USA je ne parle pas beaucoup l'anglais, elle travaille toute la journée et elle parle l'espagnol. Joyeux Noël à tous ceux qui vont me lire et même ceux qui me liront pas, je sais qu'avec Jésus que j'ai laissé de côté depuis tres tres longtemps et que je viens de le retrouver dans mon cœur je ne suis plus seul maintenant. Amen
  • Nanou38 Bénévole du Top Il y a 3 années, 9 mois

    Une bien belle histoire, merci Elisabeth. Passez un joyeux Noël au milieu de ceux qui vous sont chers.
  • Jean-michel Roger Bénévole du Top Il y a 6 années, 8 mois

    Merci pour la richesse de ce texte touchant. En effet, Dieu n'est pas loin dans toutes les actions, même les plus petites, qui peuvent toucher notre prochain. Bises de la part de Danièle et Jean-Michel
  • Afficher tous les 13 commentaires