Des clins d'oeil divins pleins d'amour !

Des clins d'oeil divins pleins d'amour !

Dieu nous parle par Sa Parole, à travers Sa création et par Son Esprit. Il n’est pas limité et se révèle à nous de multiples manières. Parfois, Il nous adresse un clin d’œil depuis le Ciel pour nous rappeler qu’Il est là et qu’Il nous aime.

Helen Roseveare a travaillé comme missionnaire au Congo et dans d’autres pays africains dans les années 50 et 60. Elle nous raconte l’histoire de l’un de ces « clins d’œil de Dieu. »

A l’époque, elle travaillait dans un hôpital/orphelinat en Afrique Centrale. Une nuit, son équipe et elle ont lutté pour sauver une femme qui vivait un accouchement particulièrement difficile. Malheureusement, la mère est morte, laissant un bébé prématuré et une enfant de deux ans en larmes, le cœur brisé par la perte de sa maman. L’hôpital était assez mal équipé et il n’y avait pas d’incubateur pour le nouveau-né. Il n’y avait d’ailleurs même pas d’électricité pour le faire fonctionner, s’ils en avaient eu un. Même s’ils se trouvaient dans une région équatoriale, les nuits étaient fraîches et il était indispensable de pouvoir garder le bébé au chaud.

Une des sages-femmes en formation a couru pour remplir une bouillotte d’eau chaude, pendant qu’une autre ranimait le feu. Et puis, le désastre a frappé. Le caoutchouc se conserve mal dans ces climats et la bouillotte a éclaté ! C’était leur dernière. Pourtant, il fallait absolument garder le bébé au chaud, ou il risquait de mourir.

A midi, le jour suivant, Helen avait un moment spirituel avec certains enfants de l’orphelinat. Elle leur a demandé de prier pour le bébé et pour sa sœur de deux ans qui était tellement triste suite à la mort de sa maman.

Pendant le temps de prière, une fille de dix ans nommée Ruth a fait une prière effrayante (effrayante pour la missionnaire). « S’il te plaît, Seigneur, envoie-nous une bouillotte » a-t-elle dit. « Il sera trop tard demain, Seigneur. Le bébé sera mort. Alors, s’il te plaît, envoie-la cet après-midi. Et pendant que tu y es » a ajouté l’audacieuse enfant : « Pourrais-tu s’il te plaît envoyer une poupée pour que cette petite fille sache que tu l’aimes très fort ? »

Helen n’a pas su quoi répondre. Elle savait que Dieu pouvait répondre à cette prière, mais honnêtement, elle n’y croyait pas trop.

Un paquet en quatre ans !

Plus tard cet après-midi là, alors qu’elle formait des étudiantes infirmières, elle a reçu un message qui disait qu’une voiture l’attendait chez elle. Le temps qu’elle arrive, la voiture était partie, mais il y avait un paquet de 10 kg dans la véranda. Elle avait été en Afrique pendant près de quatre ans et n’avait jamais rien reçu de chez elle. Celui-ci venait de son ancienne classe d’école du dimanche.

Elle a appelé les enfants de l’orphelinat et s’est vite retrouvée entourée de 30 à 40 enfants qui attendaient avec impatience qu’elle ouvre le paquet. Elle y a trouvé des pulls tricotés pour enfants, des bandages pour les lépreux, de bonnes choses à manger et, en fouillant plus profondément, ses doigts ont senti du caoutchouc !

Une nouvelle bouillotte !

« Je n’avais pas demandé à Dieu de l’envoyer. Je ne croyais pas vraiment qu’Il le pouvait » a dit Helen.

Ruth était au premier rang. Elle s’est précipitée en avant en criant :«Si Dieu a envoyé la bouillotte, Il doit avoir envoyé la poupée aussi! »

En fouillant dans le paquet, elle a effectivement trouvé une poupée. Ruth a demandé la permission d’aller avec Helen pour donner la poupée à la petite fille, afin qu’elle sache que Dieu l’aime.Ce paquet était parti cinq mois plus tôt et il était arrivé « par hasard » l’après-midi même où une petite fille avait prié spécifiquement pour qu’une bouillotte et une poupée arrivent « cet après-midi. »

Un clin d’œil de Dieu

Nous sommes impatients de voir Dieu accomplir toutes Ses promesses. Il tient Ses promesses et Il répondra en Son temps.

Son temps…

Tant de choses sont gâchées si tu les as trop tôt. Les pommes doivent mûrir, les poussins doivent grandir dans leur œuf, les idées doivent trouver leur place dans l’Histoire. Les promesses de Dieu sont vraies. Il attend le bon moment pour les accomplir. « Mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils… » (Galates 4.4) « Au temps que j'aurai fixé, Je jugerai avec droiture. » (Psaume. 75.3)

Parfois, pendant que nous attendons, Dieu nous fait un petit clin d’œil et nous dit : « Je m’en occupe. »

Ces clins d’œil nous encouragent dans les moments difficiles et nous donnent de la joie dans les moments normaux. Nous ne verrons peut-être pas l’accomplissement de la promesse de Dieu. Parfois, l’accomplissement de cette promesse a lieu plusieurs générations plus tard et nous quittons cette Terre sans le voir. Nos enfants ou nos petits-enfants le voient.

Honnêtement, si tu n’as pas reçu certaines promesses de la part de Dieu qui s’accompliront après que tu sois parti, tu ne vois peut-être pas assez grand. Mais même si nous n’en voyons pas l’accomplissement, Dieu nous donne des encouragements.

Et toi, as-tu déjà reçu un clin d’œil du Ciel ?

Si oui, tu peux le mettre en commentaire. Nous bénirons Dieu et nous nous réjouirons ensemble !!!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

38 commentaires
  • Fred Bosse Il y a 2 semaines, 6 jours

    Mon clin d'oeil du ciel , c'est cette histoire . Merci du fond du cœur .
  • carole Il y a 3 mois

    amen!
  • VivianeKarrer Il y a 3 mois, 1 semaine

    un merveilleux miracle alors qu'un hôpital venait de me dire que j,allais perdre mon enfant .. le seigneur lui m a démontré alors que jetais hospitalisée pour un curetage que je devais demander une Echographie et me murmurait de ne pas accepter d aller au bloc avant cet examen ...ma prière et ma peur de me defendre devant le corps médical etait simplement au fond de moi ..j'ai donc refusé à la sage femme le médicament avant l intervention en lui expliquant que je désirais qu"elle previenne mon gynecologue de ma demande et c' est ainsi que j'ai retardé tout un bloc opératoire et c est également ainsi que Dieu a sauvé mon bébé car elle était vivante ..je dois ce bonheur au seigneur c est une longue histoire car j avais perturbé le plan d'un médecin ..car enceinte de deux mois pour eux ce n'est pas un enfant alors que l 'on voyait si bien son petit cœur battre voilà mon clin d 'œil de la part du seigneur et une belle histoire d 'amour c était au début de notre rencontre merci seigneur ..cela m'a ramenée très loin ma fille Vanessa a 34 ans Aujourdhui et c'est mon bouquet d'amour .. oui les prières nous sauvent ..et sa puissance arrête le mal amen
    • Mohammed Sanogo Il y a 2 mois, 2 semaines

      Shalom bien aimée en Christ, Que l'onction et le précieux sang de notre seigneur Jésus-Christ,vous couvre et vous protège... Soyez richement bénit et élevé... Pasteur Mohammed Sanogo (+22544654614) Amen
  • Afficher tous les 38 commentaires