Dieu permet certaines circonstances

Dieu permet certaines circonstances

Un coup de téléphone venait d’avertir mon conjoint que le culte du dimanche 2 janvier n’aurait pas lieu. Motif : le samedi 1er janvier entre 5 h et 10 h, des individus mal intentionnés avaient, à l’aide d’une voiture bélier, enfoncé la grille, fracturé la porte d’entrée et mis le feu dans des pièces annexes de la salle de culte de notre église.

Lorsque de mes yeux je constatai les dégâts, je l’avoue, un sentiment de révolte a envahi mon coeur, suivi de près par une profonde tristesse. Qui avait accompli cet acte et pourquoi ? Je l’ignore bien sûr et nous pourrions évoquer tant d'autres sujets. Le Pasteur présent sur le lieu prononça alors ce verset « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains 8 : 28a)

C’est vrai que nous aurions souvent tendance à nous révolter et à avoir au fond du cœur un esprit de rancune vis-à-vis des coupables. Certes la justice fera son travail et je souhaite de tout cœur qu’elle l’accomplisse avec droiture et équité. Mais non, notre attitude doit refléter la promesse de Dieu que «  Toutes choses concourent à notre bien ». Nous devons regarder à lui, lui réclamer sa paix et nous appuyer sur sa parole.

Bien souvent, Dieu permet des épreuves pour nous réveiller et nous sortir un peu de notre confort. Le diable essaiera toujours de nous déstabiliser, de nous faire douter de l’amour de Dieu et de susciter au fond de notre cœur de la rancune, des ressentiments et de l’amertume envers ceux qui commettent de tels méfaits.

Relevons la tête face aux difficultés de la vie qui peuvent nous atteindre, et consolidons les murs de notre cœur par la prière ; alors de nouveaux horizons s’ouvriront devant nous.

32 commentaires