Du deuil à la destinée Partie 2

Du deuil à la destinée Partie 2

« L’Éternel dit à Samuel: Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül? Je l’ai rejeté, afin qu’il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d’huile, et va; je t’enverrai chez Isaï, Bethléhémite, car j’ai vu parmi ses fils celui que je désire pour roi. » (1 Samuel 16.1)

Le deuil est associé à l’expérience de la perte et de la séparation.

Samuel était dans le deuil à cause de Saül qui avait été oint pour être roi, puis rejeté par Dieu à cause de son orgueil.

Pour Samuel, c’était une grande perte. En effet, Saül incarnait l’espoir de toute une nation. Samuel avait aussi fondé de grandes attentes en lui, car Saül était un peu comme « son bébé » et son protégé. C’est ce qui explique que quelque part, Samuel se sentait responsable de la situation, d’où sa souffrance et ses larmes.

Et vous? Quel « Saül » pleurez-vous aujourd’hui?

Peut-être est-ce un ministère? Vous pensiez servir Dieu d’une certaine façon et voici les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Aujourd’hui, vous êtes sur la touche et vous avez l’impression d’avoir raté votre momentum…

Peut-être est-ce un projet? Vous pensiez faire ceci ou cela, et voici vous vous êtes heurté à toutes sortes d’obstacles et d’impossibilités qui vous ont poussé à devoir y renoncer…

Peut-être est-ce une relation qui s’est mal terminée? Vous pensiez finir votre vie ensemble et voici tout ce que vous aviez bâti s’est écroulé sans que vous ne puissiez rien y changer…

Pour Samuel, après la déception avec Saül, Dieu le conduisit à faire la rencontre de David, celui qui devait devenir le plus grand Roi d’Israël.

Aussi, quel que soit le « Saül » que vous pleurez aujourd’hui, Dieu comprend vos larmes mais il veut que vous réalisiez que ce n’est pas la fin.

Oui, Dieu vous aidera à tourner la page afin d’en écrire une nouvelle. Car après « Saül », Dieu a un « David ». Quel que soit ce que vous pensez avoir perdu, comprenez ceci : Avec Dieu, le meilleur est devant vous.

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire